Le bassin de rétention Lavigne sera construit en forme de silo renversé de 7 étages sous le parc Lefebvre dans Cartierville (Photo : Philippe Rachiele)

Les résidants auront moins de risques de refoulements d’égouts et il y aura moins de déversements des égouts sans traitement dans la rivière des Prairies, lors de grosses pluies.  C’est ce qu’ont appris la quarantaine de résidants présents à l’assemblée d’information tenue au YMCA de Cartierville, le 13 septembre. Il s’agissait d’une rencontre organisée par l’arrondissement et la Ville-centre pour expliquer la construction du bassin de rétention Lavigne qui sera situé sous le parc Lefebvre dans Cartierville.

Les résidants ont été rassurés de savoir que leur logis devrait être accessible en tout temps lors des travaux et que des sismographes seront utilisés pour s’assurer du respect des normes lors des travaux de dynamitage.

Une grande partie des travaux auront lieu en profondeur. Il y aura peu de dérangement pour les citoyens, ont expliqué les deux représentants de la Ville, Richard Fontaine, directeur de l’épuration des eaux usées, et André Lemieux, surintendant à la Direction des eaux usées.

Une inspection préliminaire des résidences situées au dessus des canalisations qui seront construites aura tout de même lieu.

Par ailleurs, les jeux pour enfants du parc Lefebvre devraient continuer d’être accessibles en grande partie lors des travaux.

Trois phases

Les travaux auront lieu en trois phases: la première sous la surface du sol; la deuxième, au parc Lefebvre. Quant à la troisième phase, elle consistera en contrôles et instrumentation.

Richard Fontaine

Richard Fontaine a expliqué les raisons d’une telle construction.

L’usine d’épuration située dans l’est de Montréal doit traiter trois fois plus d’eau en cas de pluie car les deux tiers du réseau de Montréal combinent les eaux usées ainsi que l’eau de pluie.  En cas de fortes pluies, le réseau se sature et le surplus est déversé directement à la rivière sans traitement.  Avec les nouvelles normes en vigueur qui limitent le nombre de déversements et parce «qu’on croit aux changements climatiques», il est nécessaire de procéder au stockage des eaux usées en construisant cette structure.

Le bassin Lavigne est le seul des quatre ouvrages de rétention des eaux de Montréal qui seront construits prochainement qui est situé dans Ahuntsic-Cartierville.  Comme annoncé précédemment par journaldesvoisins.com, un contrat de 39 millions de $ a déjà été accordé pour la première phase.

Voyez ci-dessous, quelques photos de la soirée d’information. (Photos : Philippe Rachiele)

 

 

 

 

Vous avez apprécié cet article ? Nous avons besoin de vous pour continuer à produire de l’information sur des faits avérés, qui soit vraie, vérifiable et d’intérêt public.

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

Une future école de langues inquiète des résidants de Cartierville

En date du 21 février, plus de 400 résidants de Cartierville ont…

Opération Patrimoine : l’église Notre-Dame-de-Pompeï

Dans le cadre d’Opération Patrimoine, Journaldesvoisins.com s’est rendu dans les quatre coins…

La moitié du tour du monde en 80 jours

Résidante d’Ahuntsic depuis 35 ans, Nathalie Chartrand a traversé le Canada et…

Inauguration du Placottoir Louvain

C’est sous une légère pluie qu’a eu lieu samedi après-midi l’inauguration du…