Cyclovia 2019 sur la Promenade Fleury (Photo : jdv - Philippe Rachiele) Ahuntsic Cartierville Montréal
Cyclovia 2019 sur la Promenade Fleury (Photo : jdv – Philippe Rachiele)

De nombreux piétons, cyclistes, «trotinettistes», «planche à roulettistes», ont pris part à la première Cyclovia sur la Promenade Fleury et au parc Ahuntsic, le 15 septembre dernier.  La mairesse Émilie Thuillier a également confirmé, à cette occasion, l’implantation  de pistes cyclables protégées quatre saisons sur les rues Prieur et Sauriol, à partir de 2020.

« On peut voir que c’est un besoin [La Cyclovia] », s’est exclamée la mairesse Émilie Thuillier en entrevue avec journaldesvoisins.com.

C’est à la suite d’une suggestion (et des fonds) de la Ville-centre que l’arrondissement Ahuntsic-Cartierville s’est associé à des groupes locaux (La Promenade Fleury, GUEPE, le MÉAC et Ahuncycle), pour offrir cette fête de rue sous le concept de Cyclovia.

« C’est un espace sécuritaire qui prouve qu’on peut faire de la marche et du vélo en ville », a ajouté la mairesse d’Ahuntsic-Cartierville.

Pistes cyclables sur Prieur et Sauriol

 

Durant la Cyclovia, la mairesse Thuillier a confirmé que, à la suite des consultations publiques sur le Plan de déplacements dans l’arrondissement, l’implantation des pistes cyclables protégées et quatre saisons devrait commencer en 2020 sur les rues Prieur et sur Sauriol.

Ces 7,5 km de pistes cyclables sécuritaires vont permettre aux citoyens de tout âge de rejoindre le Réseau Express Vélo sur Berri-Lajeunesse.

En outre, les écoliers de huit écoles primaires du territoire, les élèves de deux écoles secondaires, et les jeunes et leurs familles qui utilisent sept des parcs du territoire, pourront se rendre à destination plus facilement et de façon plus sécuritaire sur leurs vélos.

L’aménagement cyclable sera bidirectionnel (comme la piste de la rue Christophe-Colomb) plutôt qu’unidirectionnel (une voie de chaque côté de la rue).  Bien qu’une voie cyclable de chaque côté est considéré plus sécuritaire selon plusieurs experts, cette implantation auraient nécessité le retrait de stationnement des deux côtés des rues tout en maintenant la circulation dans les deux sens.

Ces installations protégées seraient «transitoires » et deviendraient permanentes (avec séparation en béton ) lorsque les rues seront refaites (par exemple, lorsque les égouts seront à refaire) pour éviter des coûts additionnels.

Pour permettre ces pistes sécuritaires avec protection physique, zones de dégagement et signalisation, les deux rues –Prieur et Sauriol–  seront mises à sens unique et le stationnement sera retiré sur un côté des rues.

Pour les véhicules, il est prévu que la rue Sauriol serait mise à sens unique vers l’ouest à partir de la rue Berri, alors que la rue Prieur Est serait mise à sens unique vers l’est à partir de la rue Christophe-Colomb. Il n’y aurait pas de changement au sens de la circulation (vers l’ouest) sur la rue Prieur entre Christophe-Colomb et St-Hubert.  Quant à la rue Prieur, à l’ouest du parc Ahuntsic, les spécialistes sont en train de valider le meilleur sens pour ce segment.

« Je suis très heureux pour la vie de quartier que ces pistes se réalisent enfin », a mentionné Maurice Lépine, l’un des pionniers qui prône pour un meilleur accès au transport actif depuis 2014 dans Ahuntsic-Cartierville.

Selon M. Lépine, tout le monde va y gagner.

«C’est meilleur pour la santé publique, les commerces locaux, la vie de quartier, les jeunes qui vont être plus attentifs en classe après avoir fait un léger exercice pour venir à l’école en transport actif etc.», a ajouté ce citoyen.

Les porte-paroles Mélanie Busby du MÉAC (Mobilisation Environnement Ahuntsic-Cartierville) ainsi que Frédéric Bataille du groupe de transport actif Ahuncycle, étaient présents pour l’annonce et heureux de voir que la réalisation de ces pistes progressait.

  « Il est temps que la piste sur Prieur se réalise, car elle était prévue dans l’ancien Plan de déplacements de 2008 », a souligné Frédéric Bataille au journaldesvoisins.com.

Une Cyclovia l’an prochain ?

La Cyclovia est ainsi nommée car le concept de cette «fête de rue» a pris naissance à Bogotá en Colombie. Chaque dimanche, dans cette ville d’Amérique du Sud densément peuplée, 126 kilomètres de la capitale sont réservés aux piétons, cyclistes et aux utilisateurs de d’autres modes de transport actif.

Plus près de nous, à New-York on appelle ce concept «Summer streets» [ndlr: rues d’été]. Chez nos voisins new-yorkais, ces fermetures de rue permettant de favoriser le transport actif se déroulent pendant les trois premiers samedis du mois d’août sur 11 kilomètres.

Malgré toute l’organisation nécessaire pour la mise sur pied de l’événement Cyclovia ici dans Ahuntsic-Cartierville, et compte tenu du succès de la première édition, la mairesse Thuillier est enthousiaste et prête à renouveler l’expérience avec les partenaires ainsi que les employés de l’arrondissement.

Bien installés à une table extérieure du restaurant Petit Flore, sur la Promenade Fleury, deux citoyens, Marie et Sébastien ont mentionné au journaldesvoisins.com qu’ils appréciaient bien la tranquillité de cette journée sans le bruit des véhicules.

(Photos : jdv – Philippe Rachiele)

Total
60
Shares

2 commentaires
  1. Est-ce qu’il y a une contradiction quant au stationnement sur un côté de la rue sur Sauriol et Prieur alors que l’on venait de dire qu’aucun stationnement n’était retiré dans le paragraphe précédent…

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pourriez aussi aimer ces articles

Les Brèves – Semaine du 18 octobre 2019

Consultation publique sur l’amélioration du parc Saint-Simon-Apôtre Une soirée publique est prévue…

Le site Louvain Est : consultation fructueuse malgré les inquiétudes

Malgré la météo peu clémente, la pluie n’ayant toujours pas cessé de…

Apprenez-en plus sur l’agriculture urbaine mercredi soir!

Après deux éditions réussies des Rendez-vous citoyens animés par le journaliste et…

Montréal-dB reçoit 5000$ de l’arrondissement pour mesurer le bruit des avions

À l’occasion de la dernière réunion du conseil d’arrondissement, l’OBNL Montréal- dB*…