La Halte de la Visitation, qui a subi de lourds travaux de restauration l’an passé, a été inaugurée le 30 mai. Elle offre gratuitement, deux fois par semaine, un lieu de rencontres ouvert à tous.

Difficile d’exister à côté de la majestueuse église de la Visitation, construite en 1751, la plus ancienne de Montréal. La Halte de la Visitation a pris place, depuis le 30 mai, dans l’ancienne maison du bedeau, qui a été bâtie en 1883 à partir des pierres de l’ancien presbytère. Elle a servi de résidence aux différents sacristains, de 1913 à 2007.

Une maison ouverte au public

Cette maison à l’origine était ouverte au public : «Les gens venaient s’y réchauffer avant  et après les messes, raconte le prêtre Philippe Barrucand. Retrouver cette vocation originelle de la bâtisse, c’était important.»

Depuis 2007, la paroisse s’interroge de façon récurrente sur l’utilisation des lieux, laissés vacants. «Depuis 2014, l’endroit est devenu un foyer d’étudiants, confié à la communauté religieuse du Chemin Neuf.»

Pourquoi pas une maison destinée aux gens vulnérables?

En novembre 2022, après une visite à l’abbaye de Rougemont et à la Halte Saint-Joseph de Granby, le curé Barrucand souhaite reproduire ce qu’il voit. Là-bas, depuis dix ans, le prêtre Serge Pelletier et une femme laïque, Claudette Nadeau, ont partagé le même rêve de créer un lieu ouvert destiné aux gens vulnérables. Tous deux ont, alors, donné vie à la Halte Saint-Joseph de Granby, bâtie sur les ruines d’un restaurant fermé. De retour à Montréal, le prêtre parle de cette idée qui germe en lui. Pourquoi ne pas créer une halte ici aussi?

Le curé Barrucand annonce l’ouverture de la Halte de la Visitation. (Photo : JDV / Nora Azouz)

Après une nouvelle visite avec douze autres personnes, le «conseil de fabrique» de la paroisse – qui gère les finances de l’église- se prononce sur le projet favorablement et de façon unanime.

En juin 2023, la bâtisse est entièrement vidée. «Des cloisons ont été retirées, des faux plafonds aussi. Il a fallu casser, rénover et vider. Grâce au travail des bénévoles et quelques professionnels, nous venons tout juste de finir les rénovations.»

Ouverte à tous!

«Il faut laisser la porte ouverte aux personnes qui ont besoin d’une écoute, d’un encouragement, d’un premier contact, d’un lien humain, déclame le curé. La Halte de la Visitation s’adresse à tous, aux gens vulnérables ou perdus.»

Il existe une dizaine de haltes de cet acabit au Québec. Elles renouvellent l’image de l’Église en la rendant plus simple, plus humble et plus proche des gens.

Les heures d’accueil : jeudi de 9 h 30 à 11 h 30 et samedi de 13 h 30 à 15 h30.

Adresse : 1829, boulevard Gouin Est, Montréal.

Contact : haltelavisitation@gmail.com

 

 

 



Restez informé

en vous abonnant à notre infolettre


Vous appréciez cette publication du Journal des voisins? Nous avons besoin de vous pour continuer à produire de l’information indépendante de qualité et d’intérêt public. Toute adhésion faite au Journal des voisins donne droit à un reçu fiscal.

Nous recueillons des données pour alimenter nos bases de données. Pour plus d’informations, veuillez vous reporter à notre politique de confidentialité.

Tout commentaire sera le bienvenu et publié sous réserve de modération basée sur la Nétiquette du JDV.

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

Aménager une ruelle verte à Ahuntsic-Cartierville

Les ruelles vertes ont le vent en poupe chez les citoyens qui…
RDV citoyens - Patrimoine

Rendez-vous citoyens : de belles rencontres!

  Le mercredi 1er mai, votre JDV a repris avec succès les…
Plantes Tour de fleur

Où vont les plantes décoratives en hiver

Après avoir embelli les espaces publics, les fleurs et autres plantes décoratives…

Sécurité à Ahuntsic: des citoyens inquiets

Des résidents s’inquiètent pour leur sécurité à Ahuntsic. Ils se disent confrontés…