img_20160906_182220
Avant-match de l’équipe de baseball de l’Université de Montréal au stade Gary-Carter du parc Ahuntsic. (Photo: jdv Alain Martineau)

Il faut le savoir! L’équipe de baseball de l’Université de Montréal a pignon sur rue dans Ahuntsic-Cartierville;  ses huit matchs locaux sont disputées au parc Ahuntsic, dans le stade Gary-Carter, nommé pour honorer l’ex-receveur étoile de feu les Expos de Montréal.

C’est grâce aux liens avec le club les Orioles de Montréal (ils évoluent dans la ligue de baseball junior élite du Québec et jouent aussi au même endroit) que la formation de l’UdeM tient ses matchs locaux dans le grand parc situé au sud du métro Henri-Bourassa.

C’est ce qu’a indiqué à journaldesvoisins.com, Félix Veilleux, considéré un peu comme l’homme à tout faire au sein du club. «Nous offrons du baseball de haut niveau, a dit M. Veilleux. Nous n’avons que des étudiants de l’université ou de Polytechnique et le financement se fait par la cotisation que payent les joueurs. On vend des objets comme des casquettes mais on vit surtout grâce aux cotisations et aussi au lien que nous avons développé avec les Orioles », d’ajouter celui qui fait une maîtrise en études cinématographiques.

Dans ce circuit universitaire, les joueurs de l’équipe montréalaise se mesurent à leurs collègues surtout anglophones des universités McGill, Concordia, Carleton, et Ottawa.

Le club de l’UdeM, qui aime prendre le surnom des «Bleus» (il n’ya pas de nom officiel) a lancé sa quatrième saison mercredi dernier par un temps très chaud au parc Ahuntsic, même si le match avait lieu en début de soirée.

Il a affronté la formation de McGill considérée comme «la grande puissance de la conférence Boréale».

Interrogé sur le fait que le club de football Les Carabins a plus de visibilité à l’Université de Montréal, M. Veilleux ne cache pas que la formation baseball  mérite quand même d’être appuyée à sa juste valeur. « Il y a du talent dans ce club. Le baseball est certes plus orienté été mais nous méritons une meilleure reconnaissance » a-t-il confié au journaldesvoisins.com.

Tailgate et hot-dogs

Les gens qui sont arrivés tôt mardi ont pu assister à la séance d’entrainement au bâton et participer à un ‘’tailgate’’ ou fête d’avant-match. Pour l’occasion, il y avait des activités prévues et l’on offrait gratuitement des hot-dogs mais les gens devaient payer leurs boissons. De la musique enveloppait aussi l’atmosphère d’avant-match.

Mais il ne s’agissait pas d’un vrai «tailgate party» à l’américaine, cette fête au cours duquel les spectateurs arrivent très tôt avec leur bar-b-cue et offrent gracieusement leur bouffe. Les partisans des clubs professionnels à Montréal tiennent aussi des «tailgates»  ainsi que les équipes de football universitaire.

Maintenant, il y a diverses variantes du «tailgate». L’important est de créer de l’atmosphère avant la rencontre. On met la table quoi.

La saison de 16 matchs des «Bleus» prendra fin le samedi 1er octobre avec la présentation d’un programme double contre Carleton, sous le coup de midi.

Pour infos: facebook.com/baseballudm

 

 

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

Le coin des commerçants – Semaine du 22 octobre 2021

Quartier Fleury Ouest Brico, déco, et popote Pour l’Halloween, cette année, Quartier…

Foire des possibles, culture en musique, piste cyclable éclatante de couleurs: tout ça chez nous!

Début de la semaine de la mobilité durable, journées de la culture,…

Le coin communautaire – Semaine du 29 octobre 2021

MARIO C. GUÉRIN (1947-2021), président de l’Alliance culturelle 2016-2021 Décédé le 3 octobre…

Écoquartier Louvain Est : du progrès et des embûches

Une centaine de personnes étaient présentes lundi à une rencontre sur l’écoquartier…