MONTRÉAL, le 12 mars 2021 – La Ville de Montréal annonce l’octroi d’un soutien financier totalisant plus de 2,3 M$ à une quarantaine d’organismes œuvrant auprès des personnes en situation d’itinérance de la métropole. Ces fonds serviront entre autres à assurer le fonctionnement des ressources en hébergement d’urgence et à réaliser des projets visant la cohabitation et l’inclusion sociale, ainsi que l’accueil et la réinsertion sociale des personnes en situation d’itinérance.

 

« Depuis le début de la pandémie, les organismes communautaires sont au front pour soutenir et accompagner les personnes en situation d’itinérance, alors que les besoins ont été grandement exacerbés par la crise sanitaire. Les travailleuses sociales et travailleurs sociaux sont en première ligne au quotidien et je les remercie de faire ce travail colossal dans des conditions difficiles. Le soutien financier que nous annonçons aujourd’hui viendra appuyer les différents services d’aide qui oeuvrent au mieux-être des plus vulnérables de notre collectivité », a déclaré la mairesse de Montréal, Valérie Plante.

« Dans le contexte actuel de la crise sanitaire, il est encore plus essentiel d’apporter du soutien et de l’accompagnement à nos communautés vulnérables, particulièrement à Montréal. L’aide financière accordée grâce à notre entente se doit d’être utile et offerte là où elle est primordiale, et c’est précisément le rôle de nos partenaires locaux et régionaux, qui travaillent ensemble pour maintenir le filet social de notre société. Ils sont les mieux placés pour rejoindre les populations vulnérables et s’assurer que, chaque jour, on fait reculer un peu plus la pauvreté et l’exclusion sociale », a souligné Jean Boulet, ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Mauricie.

 

« Face aux défis de la crise sanitaire, le travail de collaboration et de concertation avec le réseau de la santé et des services sociaux et les organismes communautaires a été plus que jamais nécessaire. Les sommes accordées aujourd’hui à nos partenaires communautaires œuvrant auprès des personnes en situation d’itinérance ou à risque de le devenir viendra soutenir leur travail essentiel sur le terrain. Ainsi, la Ville de Montréal réaffirme son engagement à travailler avec les organismes du milieu pour améliorer les conditions de vie de nos concitoyennes et concitoyens qui vivent dans la précarité », a ajouté Nathalie Goulet, responsable de l’inclusion sociale, des sports et loisirs, de la condition féminine, de l’itinérance et de la jeunesse au comité exécutif.

 

La Ville de Montréal octroie ainsi à neuf organismes la somme totale de 489 498 $ pour des mesures visant à soutenir les personnes en situation d’itinérance dans l’espace public et dans le métro et favoriser la cohabitation sociale, notamment par la mise en place d’équipes d’intervention et de médiation sociale, des services de navette vers des ressources et du travail de rue. Ces organismes sont : Mission Old Brewery, Le TRAC, Plein Milieu, L’Anonyme, RAP Jeunesse, Les YMCA du Québec, la Société de développement social, MultiCaf et Action jeunesse de l’Ouest-de-île (AJOI).

 

De plus, une somme de 745 784 $ est octroyée aux 18 organismes suivants : Médecins du Monde Canada, Chez Doris, Le PAS de la rue, Projets Autochtones du Québec, La Mission St-Michael, En marge 12-17, CAP St-Barnabé, Mission Old Brewery, Dopamine, la Maison Benoît Labre, Le sac à dos, le Centre d’Amitié Autochtone de Montréal, l’Accueil Bonneau, le Pavillon Patricia Mackenzie, le Refuge des Jeunes, La Porte ouverte, Dîners St-Louis et La rue des Femmes. Cet investissement soutient des services d’intervention, d’accompagnement, de référence et de suivi dans des espaces d’accueil, tels que des centres de jour et des haltes-chaleur de nuit.

 

La Ville octroie également un soutien financier de 388 733 $ aux 13 organismes suivants pour favoriser la réinsertion sociale et la participation citoyenne des plus vulnérables : CACTUS Montréal, Spectre de rue, la Clinique Droits devant, L’Itinéraire, Dîners St-Louis, Sentier Urbain, Cirque Hors Piste, le Groupe Information Travail, le Centre de justice des Premiers Peuples de Montréal, Missions Exeko, la Coop Les Valoristes, le RAPSIM et le Mouvement pour mettre fin à l’itinérance à Montréal.

 

Enfin, six organismes offrant des services d’hébergement d’urgence bénéficieront d’une enveloppe de 730 555 $, soit la Maison du Père, Le Chaînon, Projets autochtones du Québec, Mission Bon Accueil, Mission Old Brewery et La rue des Femmes.

 

Plus de 1,4 M$ du financement accordé à ces projets provient du budget de la Ville réservé à la mise en œuvre du Plan d’action montréalais en itinérance. La somme de 940 270 $ provient quant à elle de l’entente avec le ministère de l’Emploi, du Travail et de la Solidarité sociale (MTESS) pour la lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale au titre des Alliances pour la solidarité.

 

(Source: Ville de Montréal)

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

Communiqué – GRÈVE DU PERSONNEL DE SOUTIEN – 26 mai en après-midi et 27 mai en avant-midi

Chers parents, La grève des employées et employés de services publics (FEESP-CSN)…

Communiqué – Abolition des frais de retard dans le réseau des bibliothèques de Montréal

MONTRÉAL, le 30 juin 2021 – La Ville de Montréal annonce sa…

Brève – Renouvellement de la convention collective des juristes : Montréal et le Syndicat en arrivent à une entente de principe approuvée majoritairement par les membres

Montréal, le 25 janvier 2021 – Le 20 janvier, la Ville de Montréal…

COMMUNIQUÉ – Amélioration des parcs et des plateaux sportifs : une priorité pour l’équipe Thuillier

Montréal, le 28 octobre 2021 –  La candidate de Projet Montréal à…