Les Actualités de la semaine

Abonnez-vous gratuitement ici pour recevoir un courriel de rappel chaque semaine!

CMNDI: premières ouvertures en mai

Publié le 04/04/2018
par Rabéa Kabbaj

Complexe médical du Nord de l’île avant sa construction (Photo: jdv- Philippe Rachiele)

Très attendu depuis la fermeture de la clinique d’urgence Salaberry en septembre dernier, le Complexe Médical du Nord-de-l’île (CMNDI) ouvrira ses portes à compter du mois de mai. À partir de cette date, une première partie de ses divers services médicaux –dont la plupart sont privés pour l’instant– et commerces occupants seront en mesure de recevoir le public. Si pour l’heure les démarches suivent leurs cours, toute l’information ne transpire pas encore sur le détail des services médicaux qui seront offerts. Toutefois, journaldesvoisins.com s’est vu confirmer cette semaine les noms des premiers locataires des lieux, mais aucun groupe de médecine familiale (GMF) n’est encore au menu pour remplacer la clinique disparue aux Galeries Normandie.

«La base de la bâtisse est finie de construire, donc en mai on va commencer à avoir des locataires, si tout se passe comme prévu. Les dates varient, mais autour de mai-juin on devrait avoir pas mal tout monde de fonctionnels», a indiqué en entrevue au journaldesvoisins.com Alexandre Gosselin, PDG du Groupe Investissement Élite, responsable du processus locatif.

Rappelons que la construction de ce complexe de 80 000 pieds carrés et de quatre étages, situé à proximité de l’Hôpital du Sacré-Coeur sur le versant nord du boulevard Gouin, s’était amorcée en janvier 2017.

À ce jour, les services médicaux privés en majorité déjà confirmés figurent sur la page Facebook du CMNDI.

Il s’agit d’une pharmacie (Pharmacie Poso+), un optométriste (Option Vision), une clinique de physiothérapie (Physio Extra), une polyclinique de l’oreille (Groupe Forget), de l’ophtalmologie, une clinique du sommeil (Vitalair), une clinique podiatrique (Podiatrix) ainsi que des services d’orthopédie, de chirurgie plastique (GG chirurgie plastique et spa médical) et de psychologie.

La suite devrait être confirmée dans les semaines et les mois à venir une fois que les démarches auront abouti.

« On travaille sur beaucoup de choses. [Il y aura] beaucoup de soins de première ligne, de soins de deuxième ligne, ça va être très complet», a fait valoir M. Gosselin.

Quant à savoir s’il y aura une clinique médicale, un GMF, il faudra prendre son mal en patience.