Une initiative écologique novatrice voit le jour avec le lancement de “RÉCO”, une entreprise sans but lucratif dédiée à la récupération et la revente des matériaux de construction. C’est le lundi 13 novembre que RÉCO a lancé sa marque de commerce et inauguré son premier centre de matériaux de 10.000 pieds carrés. Cette vaste quincaillerie du réemploi offre d’ores et déjà un vaste éventail de produits de qualité à prix abordables pour répondre aux besoins des passionnés du design, de la rénovation, du patrimoine, de la décoration, du bricolage et, bien sûr, de l’environnement.

La cérémonie d’ouverture s’est tenue en conférence de presse privée dans ce nouvel espace situé au 9399 boulevard Saint-Laurent, à quelques pas du métro Sauvé. Une centaine d’invités privilégiés ont assisté à ce moment important : des partenaires de l’industrie, des acteurs impliqués dans le développement durable et des élus locaux, dont Mme Émilie Thuillier, mairesse d’Ahuntsic-Cartierville, et l’honorable Steven Guilbeault, ministre de l’Environnement et du Changement climatique du Canada. L’inauguration marquait le démarrage officiel des activités de RÉCO, de sa campagne de promotion et d’une ère nouvelle pour le réemploi dans le secteur du bâtiment.

Donner au lieu de jeter : une solution écologique, économique et solidaire

Soutenu par le gouvernement du Québec, par la Ville de Montréal et par d’autres partenaires financiers, RÉCO le projet d’Architecture Sans Frontières Québec (ASFQ), un organisme de bienfaisance lié à tous les architectes de la province. Contrairement à un centre de rénovation conventionnel, RÉCO s’approvisionne exclusivement en dons d’entreprises et de particuliers. Certains donateurs peuvent bénéficier d’un reçu de charité, un incitatif fiscal pouvant aider à amortir les coûts de récupération ou même d’une déconstruction complète. C’est ainsi que RÉCO parvient à offrir une seconde vie à une variété de produits encore utiles, détournés des déchets et revendus pour soutenir la mission d’ASFQ. Voilà une alternative parfaite pour encourager architectes, entrepreneurs et consommateurs à valoriser des matériaux d’une manière écologique, sociale et rentable.

Fondée sur des valeurs de durabilité, d’innovation, de solidarité et d’excellence, RÉCO se positionne comme un acteur de changement dans la chaîne de valeur de la construction, afin de contribuer significativement à la réduction des déchets de construction, la sauvegarde du patrimoine bâti et la protection de l’environnement. Rappelons que le secteur construction est responsable mondialement de près de 30 % des ressources extraites, des gaz à effet de serre et des déchets produits. Au Québec, ce sont chaque année des centaines de milliers de tonnes de matériaux qui sont détruits et jetés, avec un taux de réemploi presque nul.

Une marque inédite qui souligne un renouveau

À l’image des matériaux qu’on y trouve, “RÉCO” n’est pas une nouveauté, mais plutôt un renouveau. Il s’agit de la nouvelle appellation d’Éco-Réno, une entreprise pionnière dans la sauvegarde du patrimoine bâti, fondée en 2003 à une époque où on ne parlait même pas d’économie circulaire. Ce changement de nom vient marquer les 20 ans de l’entreprise et son déménagement dans un local quatre fois plus grand que celui qu’Éco-Réno possédait auparavant sur la rue Papineau.

“RÉCO” vient également consacrer une métamorphose profonde de l’entreprise dans le contexte d’une acquisition qu’ASFQ avait débutée en 2021, alors que la pandémie menaçait le commerce de fermeture. ASFQ s’apprêtait justement à démarrer un projet analogue et s’en était alors porté acquéreur. Complétée dernièrement, cette absorption au sein d’ASFQ transforme désormais profondément son modèle d’affaires avec un statut de bienfaisance, un approvisionnement en dons, une relation privilégiée avec le milieu de l’architecture, une vaste stratégie marketing et l’apport de bénévoles souhaitant contribuer à sa mission. Un tel modèle innovant avait d’ailleurs remporté la première place du concours québécois des Prix Initiatives Circulaires en 2021.

En cherchant une nouvelle marque avec l’aide de l’agence Sid Lee, “RÉCO” s’est vite imposé comme un nom unique, efficace et moderne pour mieux soutenir le développement du projet. RÉCO combine le RÉ de la “réitération” et le CO du “faire ensemble”. Il évoque tout à la fois les valeurs de l’organisme et les principes de la circularité : récupérer, récolter, reconcevoir et reconstruire, économie et écologie, collaboration, communauté et conservation du patrimoine. RÉCO est bien sûr un double clin d’œil à la “réno” et à la “déco”. C’est aussi une élégante contraction de l’ancien nom “Éco-Réno”. Le logo choisi évoque en outre l’économie circulaire avec mouvement et originalité.

En résumé, comment fonctionne RÉCO ?

● Matériaux vendus – RÉCO est un commerce de détail ouvert au public et dont l’éventail des produits est comparable à une quincaillerie conventionnelle : bois, portes, fenêtres, lavabos, quincaillerie, moulures, planchers de bois franc, armoires, luminaires et plus encore.

● Dons acceptés – RÉCO accepte des dons de marchandise neuve ou usagée provenant de propriétaires, d’entrepreneurs, de détaillants et de fabricants. Certains critères s’appliquent à leur sélection et un reçu de charité pour fins d’impôt peut être offert pour des dons d’une valeur marchande de 500 $ et plus.

● Inventaire numérique – RÉCO dispose d’un inventaire numérique de ses stocks, qui sera rendu disponible prochainement sur son nouveau site web sous forme de catalogue numérique comparable à ceux des grandes bannières de la rénovation.

● Services complémentaires – RÉCO développe des services connexes de collecte, de livraison, de location de matériaux et d’expertise en déconstruction, qui seront annoncés progressivement dans le futur.

Source: RÉCO



Restez informé

en vous abonnant à notre infolettre


Vous appréciez cette publication du Journal des voisins? Nous avons besoin de vous pour continuer à produire de l’information indépendante de qualité et d’intérêt public. Toute adhésion faite au Journal des voisins donne droit à un reçu fiscal.

Nous recueillons des données pour alimenter nos bases de données. Pour plus d’informations, veuillez vous reporter à notre politique de confidentialité.

Tout commentaire sera le bienvenu et publié sous réserve de modération basée sur la Nétiquette du JDV.

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

COMMUNIQUÉ : Remise de bourses CAE et GLM Conseil à la formation continue du Collège de Bois-de-Boulogne

Montréal, le 15 septembre 2023 – C’est avec une immense fierté que…

COMMUNIQUÉ: Budget participatif d’Ahuntsic-Cartierville 2022-2023 – 4754 personnes ont voté; voici les projets gagnants

Montréal, le 8 septembre 2023 – L’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville tient à remercier toutes…

COMMUNIQUÉ : Ce qui sera ouvert et fermé pour la Fête nationale du Québec et la Fête du Canada

Montréal, le 21 juin 2023 – À l’occasion de la Fête nationale…

COMMUNIQUÉ : Les organismes communautaires Pause Famille et le CANA lancent la campagne de sensibilisation: «Maman quand est-ce qu’on arrive»?

Montréal, le 31 juillet 2023 – Les organismes communautaires Pause Famille et…