Le déneigement coûtera, semble-t-il, de plus en plus cher aux municipalités et aux contribuables, si on se fie au dernier hiver. Au début de l’année 2019, plus de 155 centimètres de neige sont tombés sur Montréal. Ces précipitations ont nécessité six opérations de chargement de neige, notamment dans Ahuntsic-Cartierville, lesquelles ont été décrétées par la Ville-centre. En attendant que la Ville-centre ne rembourse l’arrondissement, le cas échéant, Ahuntsic-Cartierville doit sortir 1 300 000 M$ de sa réserve de déneigement pour financer les opérations hivernales des mois de novembre et décembre qui sont à nos portes, tel qu’il a été voté par les élus à l’occasion de la dernière réunion de son conseil d’arrondissement. Au terme de cet exercice de soustraction, la réserve déneigement, qui était de 2 195 000$ a fondu comme neige au soleil. Elle est dorénavant de 895 000$.

Outre ces fortes précipitations en début d’année, Montréal a connu plusieurs périodes de gel et dégel : tout cela et les 155 cm de neige tombée sur la ville ont occasionné beaucoup d’opérations de déglaçage. En outre, le service des Travaux publics de l’arrondissement a dû utiliser une quantité plus élevée d’abrasifs sur les trottoirs et les rues afin de les rendre plus sécuritaires.

Le budget actuel de l’arrondissement pour les opérations de déneigement permet d’effectuer cinq opérations de déneigement annuellement. Ce budget est actuellement déficitaire de 283 000 $, d’où la décision de l’arrondissement de transférer l’argent de sa réserve de déneigement dans son budget d’opérations pour terminer l’année en cours.

«Notre évaluation pour une demande de 1 300 000 $ est basée sur une projection de deux opérations de chargement de neige supplémentaires, pour les mois de novembre et décembre», peut-on lire sur le sommaire décisionnel de la dernière réunion du conseil (septembre).

Ces deux opérations de chargement de la neige devraient être remboursées en partie par la Ville-centre, selon la politique de remboursement concernant les opérations de chargement de la neige décrétées par la Ville-centre, lorsque ces opérations dépassent le nombre de cinq dans une année financière, soit du 1er janvier au 31 décembre 2019.

Ce budget supplémentaire permettra d’assurer la prestation de services pour les opérations de déneigement qui seront requis sur le territoire de l’arrondissement jusqu’au 31 décembre 2019. Par la suite, les opérations de déneigement seront comptabilisées sur le budget de 2020.

Surplus de gestion

S’il y a lieu, le remboursement par la Ville-centre de ce virement de fonds ne sera effectué que lors de l’établissement des surplus de gestion, soit vers le mois d’avril 2020.

À ce sujet, votre média a demandé à l’arrondissement (et à la Ville-centre) sous quelles conditions la Ville-centre rembourse les sorties de fonds de la réserve de déneigement (notamment) que font les arrondissements, outre le fait que la Ville-centre doit effectivement posséder des surplus de gestion pour pouvoir effectuer des remboursements.

[Mise à jour] Sous forme de questions/réponses, voici les renseignements supplémentaires qui nous été fournis par le service des communications de l’arrondissement le vendredi 11 octobre, à 16 h 43 :

«Q-Quelles sont les conditions pour que la Ville-centre rembourse ce montant (ndlr: un million trois cent mille dollsrs) en partie à l’arrondissement?
R. La ville centre ne remboursera pas le 1 300 000 $ si celui-ci est dépensé.  Selon la politique de déneigement, la Ville-centre remboursera seulement  les dépenses supplémentaires occasionnées par les opérations de chargements de la neige lorsque celles-ci totalisent plus de 5 chargements. La ville centre rembourse tout ce qui est contrat de déneigement clé en main mais seulement les dépenses directement liées au chargement pour les contrats en régie, donc le déblaiement en régie ainsi que le sel et les abrasifs ne sont pas remboursés.

Q-Et quel montant sera remboursé ? (est-ce un pourcentage, ou autre, selon leurs surplus) ?
R. Tel que mentionné, le montant du remboursement représentera  les dépenses supplémentaires occasionnées par les opérations de chargements de la neige lorsque celles-ci totalisent plus de 5 chargements. Dans l’éventualité où il y aurait des opérations de chargements de neige avant le 31 décembre prochain, et considérant qu’il y a déjà eu plus de 5 chargements au printemps dernier, les dépenses supplémentaires de ces opérations seraient remboursées par la ville centre.

Q-Est-il possible que la Ville-centre ne rembourse rien et que ce qui sort des réserves fera diminuer la réserve totale de l’arrondissement?

R- La réponse est non. Cela ne respecterait pas les modalités de la politique de déneigement.» (Fin de la réponse de l’arrondissement)

[Mise à jour] Et voici, par ailleurs, les réponses reçues de la Ville-centre le même jour:

«En effet, la Ville rembourse aux arrondissements les frais additionnels liés à toute opération de chargement de la neige au-delà de la cinquième opération (pour une année civile de janvier à décembre). Notons que pour l’année civile 2019, la Ville a déjà décrété six chargements complets de neige. Ces remboursements se font une fois par année, au printemps, à partir des surplus globaux de la Ville de l’année antérieure. En 2018, ces surplus globaux s’élevaient à 272 M$.

Pour l’année civile 2018, l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville a reçu près de 100000$ en lien avec les opérations de chargement de la neige.

L’année civile 2019 n’étant pas terminée, la Ville ne peut avancer de montant remboursé à cette étape-ci. Les montants finaux seront connus, lorsque le nombre d’opérations finales sera connu pour l’année complète 2019 et que les dépenses des arrondissements en lien avec les opérations de chargement auront été compilées. » (Fin de la réponse de la Ville-centre)

Surplus au 11 octobre

Parlant de surplus de gestion, en juin dernier, l’arrondissement affectait ses surplus de gestion de l’année financière 2018 pour un montant total de 4374700 $ dans les comptes de ses réserves. De ce nombre, une somme de 23980 $ était affectée à la réserve pour la stabilisation du coût de déneigement; 17000$ étaient intégrés à la réserve pour imprévus de l’arrondissement; une importante somme de 4 M$ était mise dans la réserve pour projets immobiliers; finalement, une somme de 333720 $ était affectée à la réserve «développement».

En début d’été, les réserves globales de l’arrondissement totalisaient donc un peu plus de 11 M de $.

Au 11 octobre, compte tenu du virement budgétaire fait récemment de la réserve du déneigement, les réserves globales de l’arrondissement se chiffraient à près de 10M$.

 

 

 

Total
19
Shares

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pourriez aussi aimer ces articles

Le coin communautaire – Semaine du 18 octobre 2019

Offre d’emploi au SNACafé   Le SNAC est actuellement à la recherche…

Les Brèves – Semaine du 18 octobre 2019

Consultation publique sur l’amélioration du parc Saint-Simon-Apôtre Une soirée publique est prévue…

Le site Louvain Est : consultation fructueuse malgré les inquiétudes

Malgré la météo peu clémente, la pluie n’ayant toujours pas cessé de…

Apprenez-en plus sur l’agriculture urbaine mercredi soir!

Après deux éditions réussies des Rendez-vous citoyens animés par le journaliste et…