L’Hôpital du Sacré-Cœur. À admirer de loin, cependant, compte tenu des circonstances actuelles. (Photo: François Robert-Durand, archives JDV)

Les cas de COVID-19 diminuent dans Ahuntsic-Cartierville comme dans l’ensemble du Québec, ces temps-ci, mais la situation est toujours difficile dans le système de santé… ce qu’elle était déjà avant le début de la pandémie, par ailleurs. 

Tout de même, le directeur national par intérim de la santé publique du Québec, Dr Luc Boileau, s’est réjoui de la récente tournure des événements en conférence de presse hier. 

« Après avoir frôlé une situation qui aurait pu être franchement dramatique dans les milieux hospitaliers, beaucoup de choses semblent vouloir se stabiliser avec des indicateurs qui sont légèrement à la baisse. On ne crie pas victoire, mais ça fait du bien de voir qu’il y a des choses qui s’améliorent », a-t-il souligné. 

L’Institut national d’excellence en santé et en services sociaux (INESSS) a par ailleurs fourni ses projections pour le nombre d’hospitalisations à travers la province dans les deux prochaines semaines, et les chiffres devraient être dans une baisse relativement constante. 

La situation dans nos hôpitaux

D’après les données datant du 25 janvier, 185 hospitalisations causées par la COVID-19 étaient recensées dans le CIUSSS du Nord-de-l’Île-de-Montréal, une très légère baisse par rapport à notre bilan précédent, qui en comptait 189. Même son de cloche du côté des soins intensifs, le nombre de patients passant de 27 à 22. 

Il y a environ trois semaines, le CIUSSS a vécu une période d’inquiétude avec environ 1000 membres du personnel infectés par la COVID-19. Maintenant, moins de 400 de ses employés sont malades. 

De plus, un nouvel arrêté ministériel a changé la donne pour plusieurs employés des CIUSSS du Québec, les incitant à travailler à temps complet pour contrer la pénurie de main-d’œuvre dans les hôpitaux. 

« Chaque personne qui travaille à temps supplémentaire est payée à taux double. Chaque employé du CIUSSS peut rehausser son poste [pour travailler] à temps complet. Par exemple, quelqu’un qui travaille 7 jours par quinzaine [ndlr: deux semaines] peut passer à 10 jours par quinzaine et le CIUSSS n’a pas le droit de refuser pour la majorité des types d’emploi », décrit le président du Syndicat des travailleuses et travailleurs de la santé et des services sociaux du CIUSSS du Nord (STT CIUSSS NIM, affilié à la CSN), Jean-François Dubé. 

M. Dubé a mentionné au JDV que beaucoup d’employés sont attirés par ces mesures, mais qu’il y a une grande part d’insatisfaction puisque des primes promises aux syndiqués l’an dernier n’ont toujours pas été versées. 

« La convention collective a été signée le 6 novembre 2021, et les montants devaient être distribués le 1er décembre. On parle de montants de 7 000 $ ou de 14 000 $ : ce n’est pas rien! » déplore Jean-François Dubé. 

Des problèmes avec le traitement des demandes du côté des firmes Logibec et Virtuo font en sorte que les paiements n’ont pas été effectués, et que ceux-ci pourraient être repoussés jusqu’au mois de mars. Cette situation génère évidemment du mécontentement dans les CIUSSS à travers le Québec. 

Progrès de la vaccination

La compilation des données de vaccination d’Ahuntsic-Cartierville permet au JDV de constater une importante augmentation du nombre de personnes adéquatement vaccinées dans l’arrondissement. 

En effet, le taux de couverture vaccinale adéquate (deux doses ou plus) est passé de 77,3 à 78,0 %, une augmentation de 0,7 % – la plus grande hausse de cette donnée sur une semaine depuis octobre dernier. 

Cette avancée s’explique par le grand nombre de vaccins donnés aux 5 à 11 ans. Avant cette semaine, 4,2 % d’entre eux étaient adéquatement vaccinés dans Ahuntsic-Cartierville; ce chiffre s’élève maintenant à 10,1 %.

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

Covid-19: fin du couvre-feu, retour en classe maintenu et augmentation du délestage

  Selon le plus récent rapport de la Direction régionale de santé…

Ensemble Montréal «démasqué» dans Cartierville

Sur des photos publiées sur la page Facebook d’Ensemble Montréal, on peut…

COVID-19 : pas de congé de transmission pendant les fêtes dans Ahuntsic-Cartierville

En augmentation constante depuis la fin novembre, le nombre de nouveaux cas…

COVID-19 : les cas remontent légèrement dans Ahuntsic-Cartierville

Après avoir longtemps été parmi les arrondissements les plus touchés, Ahuntsic-Cartierville s’en…