Le nombre de cas et d’éclosions de COVID-19 dans les écoles de l’arrondissement a augmenté de façon marquée depuis une semaine, une situation qui reflète l’accélération continue de la transmission communautaire dans Ahuntsic-Cartierville.

Le Centre de services scolaire de Montréal (CSSDM) rapporte pas moins de 45 cas actifs dans les écoles du quartier, un nombre trois fois plus élevé que la semaine dernière. En date du 8 décembre, 38 élèves et 7 membres du personnel étaient atteints, un pic comparable à celui observé à pareille date il y a un an.

Une éclosion à l’école Ahuntsic a forcé la fermeture de cinq classes, tandis qu’une classe à François-de-Laval et deux classes à l’école Gilles-Vigneault sont fermées. Notons qu’il s’agit de trois écoles où l’analyse de la qualité de l’air avait révélé des concentrations élevées de CO2 frôlant ou dépassant le seuil de 1 500 parties par million.

Des capteurs de CO2 ont d’ailleurs été installés à l’annexe de l’école Ahuntsic ainsi qu’à l’école François-de-Laval, mais il n’a pas été possible d’obtenir les données.

« Les lecteurs de CO2 fonctionnent en mode continu en temps réel. Ce n’est pas un échantillonnage comme lors de l’exercice en 2020 », avait indiqué le porte-parole du CSSDM, Alain Perron, en réponse à une demande du JDV à ce sujet, fin novembre.

Bien que la Direction régionale de la santé publique (DRSP) ait pour politique générale de ne pas identifier les milieux d’éclosion, la carte présentée dans son rapport hebdomadaire sur les éclosions active fait état d’une demi-douzaine d’éclosions sur le territoire d’Ahuntsic-Cartierville.

En croisant les données de la collecte nationale quotidienne tenue par le ministère de l’Éducation du Québec (MEQ) et la localisation des points sur la carte de la DRSP, le JDV a pu en déduire qu’en plus de l’école Ahuntsic et de l’école Gilles-Vigneault des éclosions sont en cours à l’école École Ali Ibn Abi Talib – une école secondaire privée qui avait été frappée par une importante éclosion au l’automne 2020 et qui affichait cet été l’un des taux de vaccination les plus faibles dans l’arrondissement – ainsi qu’à l’école Our Lady of Pompei.

La Commission scolaire English Montreal (CSEM) confirme d’ailleurs avoir brièvement fermé l’école en début de semaine.

« L’école était fermée le lundi seulement. Les cours ont repris mardi », précise le porte-parole de la CSEM, Michael J. Cohen.

La CSEM ne divulgue pas le nombre de cas actifs dans l’école, mais selon la carte de la DRSP, l’éclosion, qui aurait débuté autour du 23 novembre selon les données du MEQ compilées par le JDV, comptait entre 10 et 19 cas liés. Au moins un nouveau cas a d’ailleurs été confirmé mardi.

Selon les données du MEQ en date du 7 décembre, 24 écoles – soit largement plus de la moitié des écoles de l’arrondissement – comptaient au moins un cas actif, et au moins huit établissements rapportaient de nouveaux cas.

L’accélération de la transmission des cas en milieu scolaire reflète une tendance à la hausse dans la transmission communautaire dans l’arrondissement depuis plusieurs semaines et qui touche particulièrement les moins de 10 ans.

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

Quatre ans après sa disparition, Ahuntsic-Cartierville n’oublie pas Ariel

En mars 2018, l’arrondissement était frappé par une nouvelle des plus tristes…
Enrochement barrage Simon-Sicard à Sophie-Barat PR (2)b

L’équipe Thuillier promet un parcours piétonnier de 11 km

Le projet de Promenade des Berges sur la rivière des Prairies vient…
En partant de la droite, Louise Donaldson, directrice adjointe, responsable des bénévoles du SNAC et Antonio Trejo, responsable des dépannages alimentaires au SNAC, le 1er décembre 2021 pendant un dépannage alimentaire - Crédit Leila Fayet

100 bénévoles…1000 mercis!

À coup de 100 bénévoles par-ci, 500 bénévoles par-là, trois encore ici…

Tempête de vent dans Ahuntsic-Cartierville

Dans la nuit du 11 au 12 décembre, des vents violents avec…