Pour la première fois en neuf mois, Ahuntsic-Cartierville a enregistré moins de 30 nouveaux cas dans la dernière semaine.

Les nouveaux cas en (très) forte baisse

Les deux premières semaines du mois de juin ont été marquées par une baisse importante des nouveaux cas dans l’ensemble de la métropole, constate la Direction régionale de la santé publique de Montréal (DRSP) dans son état de situation hebdomadaire du 15 juin.

« Un total de 915 nouveaux cas a été déclaré à la DRSP du 1er au 14 juin (14 jours) comparativement à 2 236 nouveaux cas pour la période du 18 au 31 mai (14 jours), représentant ainsi une baisse de 1 321 nouveaux cas », peut-on lire dans les faits saillants du dernier rapport sur la situation épidémiologique à Montréal.

Ahuntsic-Cartierville, qui demeure au deuxième rang des arrondissements comptant le plus grand nombre de nouveaux cas depuis le début juin, n’échappe pas à cette tendance à la baisse. En effet, le nombre de nouveaux cas y a fondu de 50 % la dernière semaine de mai, puis à nouveau de 50 % dans la deuxième semaine de juin.

Avec 26 cas rapportés entre le 8 et le 14 juin, l’arrondissement affiche un taux d’incidence de 19,37 cas par 100 000 habitants, soit le niveau le plus bas enregistré depuis le début de la deuxième vague en septembre 2020.

Le nombre de cas dans les écoles est également à son plus bas depuis l’automne. Le Centre de services scolaires de Montréal (CSSDM) ne rapporte que quatre élèves et un membre du personnel infectés dans les écoles de l’arrondissement et seulement deux écoles avec une classe en isolement chacune.

Trois secteurs présentent des taux légèrement supérieurs à ceux de l’arrondissement dans son ensemble et figurent cette semaine encore sur la liste des 30 secteurs de voisinage les plus élevés à Montréal. Il s’agit de Bordeaux-Cartierville (12 nouveaux cas, 30,42 cas par 100 000 habitants), Ahuntsic-Centre-Nord (8 cas, 45,48 cas/100 000) et Saint-Sulpice-Est (5 cas, 32,58 cas/100 000).

Plus de 95 % des nouveaux cas enregistrés dans l’arrondissement au cours de la dernière semaine sont ainsi concentrés dans trois secteurs, et près de la moitié ont été rapportés dans le seul secteur de Bordeaux-Cartierville qui présentait encore la semaine dernière un taux de couverture vaccinale parmi les plus bas dans le Nord de l’Île.

Couverture vaccinale : Ahuntsic-Cartierville en queue de peloton

Ahuntsic-Cartierville demeure par ailleurs parmi les arrondissements qui ont les couvertures vaccinales les moins élevées à Montréal, selon les données disponibles sur une nouvelle section du site de la DRSP consacré aux données sur la vaccination.

Capture d’écran de la cartographie interactive de la couverture vaccinale à Montréal au 15 juin 2021 (source: DRSP)

Alors que Montréal approche la cible de vaccination de 75 %, avec 68 % de la population ayant obtenu au moins une dose de vaccin en date du 15 juin, moins de 60% de la population d’Ahuntsic-Cartierville a jusqu’ici été vaccinée.

Les personnes âgées mieux protégées

La cible de 75 % est toutefois atteinte et même dépassée chez les 60 ans et plus.

Ce sont les 70 à 79 ans qui jouissent de la plus forte protection avec plus de 90 % de personnes de ce groupe d’âge qui ont reçu une dose. Les 60 à 69 ans suivent avec 87,6% de couverture vaccinale à une dose, tandis que les 80 ans et plus sont vaccinés à hauteur de 78,1 %.

C’est toutefois chez les 80 ans et plus que l’on compte, toutes proportions gardées, le plus de personnes pleinement vaccinées dans l’arrondissement. En effet, près du tiers des personnes vaccinées (30 %) dans ce groupe d’âge ont obtenu leur deuxième dose. Les 70-79 ans suivent de près avec 28 % des personnes vaccinées qui le sont pleinement, tandis que moins du quart (24 %) des quelques 15 000 personnes de 60 à 69 ans vaccinées ont eu leurs deux doses.

Les 50 à 59 ans approchent la cible avec 71,7 % des personnes de ce groupes d’âge qui ont eu leur première dose (et 12 % des personnes vaccinées qui le sont pleinement).

Chez les 40 à 49 ans, on parle d’une couverture vaccinale de 68 % à une dose et de 8 % des personnes vaccinées de ce groupe d’âge qui le sont pleinement. La couverture vaccinale des 20-30 ans et les 30-39 ans s’élève à 57 %, avec respectivement 7 % et 8 % des personnes vaccinées dans ces groupes d’âge qui ont eu leur deuxième dose.

Fait à noter, près de la moitié (42,7 %) des 10 à 19 ans ont déjà eu leur première dose. Étant donné le délai minimal de huit semaines entre les deux doses, seule une poignée de personne de ce groupe d’âge sont pour l’instant pleinement vaccinées.

L’effet des vaccins se fait sentir

En plus de se refléter dans la diminution constante du nombre de nouveaux cas dans les dernières semaines, l’impact de la couverture vaccinale croissante se fait déjà sentir, notamment sur les hospitalisations et sur les éclosions.

« Nous avons seulement sept cas de COVID à l’Hôpital du Sacré-Coeur-de-Montréal [en date du 16 juin] », souligne Emilie Jacob du bureau des relations médias et des affaires publiques du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) du Nord-de-l’Île-de-Montréal.

Le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) rapportait encore une douzaine de cas actifs à l’hôpital du Sacré-Cœur, en date du 15 juin, dont environ la moitié étaient aux soins intensifs.

Ce décalage dans les données est attribuable à « un délai entre la saisie, le traitement et la compilation des données au niveau du MSSS », précise Marie-Hélène Giguère, conseillère-cadre au bureau des relations médias et des affaires publiques du CIUSSS.

« Il est aussi tout à fait normal qu’il y ait des variations dans le nombre de patients dans un même 24h. Des patients reçoivent leur congé, certains sont transférés, d’autres malheureusement, décèdent », indique la porte-parole du CIUSSS.

Un décès supplémentaire s’est d’ailleurs ajouté au bilan de la COVID-19 dans Ahuntsic-Cartierville cette semaine, portant le total à 480 morts depuis le début de la pandémie.

Le nombre moyen de décès a cependant fortement baissé depuis le début de la campagne de vaccination. Alors qu’on comptait une dizaine de décès par semaine en janvier, ce nombre est passé à moins de 5 par semaine en février avant de s’établir à un par semaine en avril. Depuis le mois de mai, Ahuntsic-Cartierville compte, en moyenne, moins d’un décès par semaine.

Le nombre d’éclosions a également fortement diminué depuis le début de la campagne de vaccination de masse.

Sur le territoire du CIUSSS du Nord, on comptait au début mars plus d’une centaine d’éclosions actives, dont près de la moitié en milieu de soins. On comptait quelque 500 cas chez des personnes âgées en milieu d’hébergement. Avec près de 250 cas chez des personnes incarcérées ou du personnel, la prison de Bordeaux représentait la plus importante éclosion active à Montréal.

Emilie Jacob précise qu’en date du 16 juin, on ne rapporte « plus aucun cas dans les CHSLD privés/publics, RI-RPA, congrégations et établissements de détention » sur le territoire du CIUSSS.

En date du 15 juin, on ne comptait plus qu’une vingtaine d’éclosions actives dans le Nord de l’île. Les deux tiers d’entre elles se déroulent d’ailleurs dans des milieux fréquentés en majorité par des personnes non vaccinées, comme les écoles primaires et les services de garde.

« Nous n’avons pas encore terminé notre tournée de vaccination scolaire, mais dans les écoles secondaires où nous sommes allés, nous avons vacciné entre 60% et 70% des élèves. Il est important de mentionner que certains enfants se font également vacciner dans d’autres centres de vaccination, avec leurs parents par exemple »,précise par ailleurs Emilie Jacob.

Au total, près de 5500 jeunes de 10 à 19 ans ont jusqu’à présent été vaccinés dans Ahuntsic-Cartierville, selon les données de la DRSP.

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

Covid-19 : pleins feux sur la vaccination en pharmacie

Notre journaliste Leïla Fayet est allée à la rencontre d’une pharmacienne  d’Ahuntsic-Cartierville…

La vaccination contre la COVID dans Ahuntsic-Cartierville avance à petits pas

Environ 1000 personnes âgées hébergées dans des milieux de vies et de…

Covid-19: retour en classe plus ardu; plus de cas avec le Delta ; et un passeport vers la liberté?

Pour la première fois depuis longtemps, Montréal n’a pas renouvelé l’état d’urgence…

La campagne de vaccination de masse bat son plein dans Ahuntsic-Cartierville

La couverture vaccinale progresse rapidement dans Ahuntsic-Cartierville alors que la campagne de…