Après avoir enregistré une baisse draconienne des nouveaux cas de COVID-19 depuis deux semaines, Ahuntsic-Cartierville s’est maintenu sur un plateau la semaine dernière.

L’état de situation hebdomadaire de la Direction régionale de la santé publique (DRSP) de Montréal fait état de 53 nouveaux cas confirmés dans l’arrondissement entre le 1er et le 7 juin, soit deux de plus que la semaine précédente. Avec 39,48 cas par 100 000 habitants, le taux d’incidence hebdomadaire dans l’arrondissement se situe pour la deuxième semaine consécutive nettement sous la barre des 70 cas par 100 000 habitants, soit le seuil de passage en zone rouge.

Un décès supplémentaire s’est ajouté au bilan cette semaine, portant le total à 479 morts.

Dans son rapport du 8 juin, la DRSP constate un ralentissement de la progression de la contagion dans les arrondissements les plus touchés, notamment dans Ahuntsic-Cartierville qui a enregistré 154 nouveaux cas de moins entre le 25 mai et le 7 juin que dans les deux semaines précédentes.

Des secteurs encore plus chauds que la moyenne

Le secteur de Bordeaux-Cartierville a connu une forte baisse dans les deux dernières semaines (-73 cas). Avec 17 nouveaux cas dans la dernière semaine, ou 43,09 cas par 100 000 habitants, il demeure cependant parmi les secteurs de voisinage ayant les plus hauts taux d’incidence dans la métropole.

Cinq autres secteurs de l’arrondissement figurent également sur la liste des 30 secteurs présentant les taux d’incidence les plus élevés à Montréal, soit Ahuntsic-Nord-Ouest (9 cas, 62,81 cas/100 000), Saint-Sulpice (7 cas, 56,57 cas/100 000), Saint-Sulpice-Est (5 cas, 32,58 cas/100 000), Saint-Sulpice-Ouest (5 cas, 51,60 cas/100 000) et Saut-au-Récollet (11 cas, 44 cas/100 000).

Par comparaison, le taux d’incidence hebdomadaire pour l’ensemble de l’Île de Montréal se situe à 25,37 cas/100 000. Certains secteurs limitrophes à Ahuntsic-Cartierville, présentent des taux d’incidence encore beaucoup plus élevés, comme Parc-Extension qui affiche 127,32 cas/100 000.

Encore quelques foyers d’éclosion

Bien que la situation se stabilise dans l’arrondissement, certains foyers d’éclosions subsistent dans le Nord de l’Île, selon le rapport sur les éclosions actives du 8 juin de la DRSP qui fait état de 51 éclosions sur le territoire du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) du Nord-de-l’Île-de-Montréal.

L’éclosion à la prison de Bordeaux semble toutefois maîtrisée, plus aucun cas actif n’étant rapporté ni dans la population carcérale ni chez le personnel de l’établissement de détention. Contrairement à la précédente éclosion qui avait forcé, pour la deuxième fois en un an, la mise en isolement de centaines de détenus, cette dernière éclosion sera demeurée de petite ampleur, avec un total de 14 cas liés.

En milieu scolaire, principal milieu d’éclosion à Montréal actuellement avec 33 % de l’ensemble des éclosions actives, la situation semble plutôt stable dans Ahuntsic-Cartierville.

Le Centre de services scolaires de Montréal rapporte, comme la semaine dernière, un total de 18 cas dans les écoles d’Ahuntsic-Cartierville, ainsi que neuf classes en isolement préventif dans six écoles différentes.

Hospitalisations en baisse

Après une semaine sans éclosion, une nouvelle éclosion se serait déclarée en milieu hospitalier sur le territoire du CIUSSS. Selon le rapport de la DRSP, neuf cas seraient liés à cette éclosion. [Mise à jour du 11 juin : La DRSP précise que l’éclosion, qui avait cour à l’hôpital Fleury, était maintenant terminée.]

« Nous n’avons aucune éclosion dans nos centres hospitaliers actuellement », confirme Marie-Hélène Giguère, conseillère-cadre au bureau des relations avec les médias et des affaires publiques du CIUSSS.

Le CIUSSS précise par ailleurs qu’il ne reste que sept patients hospitalisés en lien avec la COVID à l’hôpital du Sacré-Cœur de Montréal.

En date du 9 juin, les données du ministère de la Santé et des Services sociaux faisaient plutôt état de 12 hospitalisations, dont huit patients aux soins intensifs à Sacré-Cœur.

Quoi qu’il en soit, les hospitalisations aux soins intensifs sont repassées sous la barre des 10 cas pour la première depuis le début de la troisième vague, fin mars.

Le déconfinement se poursuit

Montréal étant repassée cette semaine en zone orange, de nouveaux allègements aux règles sanitaires sont entrés en vigueur.

Depuis cette semaine, les lieux de culte peuvent à nouveau accueillir 100 personnes tandis que les mariages et les funérailles peuvent désormais rassembler 25 personnes. Après les terrasses, les salles à manger des restaurants ont pu rouvrir en capacité limitée, avec un maximum de deux adultes d’adresses différentes par table.

À ces mesures, prévues au plan de déconfinement annoncé le mois dernier, s’est ajoutée la levée du port du masque obligatoire en classe, annoncée lundi alors que le Québec était frappé par une vague de chaleur extrême.

Les principaux indicateurs de la situation épidémiologique continuant de s’améliorer, Montréal passera en zone jaune lundi prochain.

Les rassemblements intérieurs entre les occupants de deux résidences privées seront dès lors permis, tandis que les bars pourront rouvrir à 50 % de leur capacité maximale avec une limite de deux ménages d’adresses différentes par table. La limite de fidèles pouvant se rassembler dans les lieux de culte passera à 250 et le nombre maximal de personnes pouvant assister à un mariage ou à des funérailles passera à 50.

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles
site futur bibliothèque interarrondissement 014

Nom de la biblio interarrondissement : le choix final reviendra aux élus de Montréal

Les arrondissements Ahuntsic-Cartierville et Montréal-Nord ont lancé un appel à propositions pour…

La hausse des cas de COVID-19 se poursuit dans Ahuntsic-Cartierville

L’arrondissement, qui demeure encore et toujours parmi les plus touchés par la…

Qualité de l’air : de nombreuses écoles dépassent la limite

Selon une analyse des résultats d’échantillonnage de la qualité de l’air réalisés…

En direct de la Ferme de Rue: Gérer la sécheresse

Malgré l’état avancé de la saison, il n’est pas trop tard pour…