Le premier hiver au Québec peut parfois être difficile pour les nouveaux arrivants.
Le premier hiver au Québec peut parfois être difficile pour les nouveaux arrivants.
Le premier hiver au Québec peut parfois être difficile pour les nouveaux arrivants.
Le premier hiver au Québec peut parfois être difficile pour les nouveaux arrivants. (Photo: courtoisie Pixabay)

Comment bien s’habiller pour survivre à l’hiver au Québec ? Quelles sont les bonnes pratiques à adopter pour un chauffage optimal du logement ? Ce sont, parmi d’autres, les questions qui reviennent le plus souvent lors des rencontres d’informations, organisées par les centres qui accompagnent les nouveaux arrivants dans leur première expérience avec l’hiver québécois.

« Chaque année, au début du mois de novembre, on organise une séance d’information pour aider les nouveaux arrivants à bien vivre l’hiver, en leur offrant les conseils pratiques pour  garder le corps au chaud et au sec et également pour maintenir le logement à une température confortable », indique Elizabeth Herrejon du Carrefour d’aide aux nouveaux arrivants (CANA).

Elle ajoute que ces sessions d’information portent également sur les différents types d’activités que les nouveaux arrivants puissent pratiquer pour vivre aussi agréablement que possible la longue saison froide au Québec.

Le CANA met également à la disposition de ces nouveaux québécois les ressources et les adresses utiles pour les besoins de renseignements sur différents sujets liés à l’hiver. Aussi, cet organisme anime depuis plusieurs années à l’UQAM des séances d’informations pour les étudiants internationaux concernant l’hiver québécois, leur offrant conseils et bonnes pratiques. À signaler que le CANA ne distribue plus d’habits de neige, faute de dons.

Friperies et magasins à la rescousse

Néanmoins, ce service d’aide communautaire continue d’être assuré notamment par les friperies telle que celle de l’organisme Cartier Émilie qui œuvre auprès des nouveaux arrivants et des personnes économiquement fragiles d’Ahuntsic-Cartierville.  Les dons reçus par cette friperie sont triés puis distribués dans la communauté gratuitement ou en solde à bas prix.

Les nouveaux arrivants depuis moins de six mois au Québec sont parmi les catégories sociales qui peuvent recevoir gratuitement de cet organisme des dons qui comprennent, outre les vêtements, des articles de maison : literie, serviettes, vaisselle, petits meubles, livres et bibelots.

Brador Hiver, né de l’immigration

À souligner aussi le service d’assistance-conseil offert aux nouveaux arrivants par des magasins, tel que Brador Hiver qui est un magasin-entrepôt, sis rue de Louvain O (Chabanel) et spécialisé dans la vente de manteaux et d’accessoires d’hiver pour toute la famille.

Réputé pour être une référence en la matière notamment parmi les immigrants, ce commerce est détenu par un couple, lui-même issu de l’immigration, ce qui explique le fait qu’il soit apprécié par les nouveaux arrivants qui y trouvent l’assistance-conseil qu’ils souhaitent pour le bon choix de manteaux d’hiver.

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

Le coin communautaire – Semaine du 27 mai 2022

Des nouvelles du CLAC Atelier d’information sur le logement social : Vous voulez…

Avis publics – Semaine du 25 février 2022

Cette page est une courtoisie du Journaldesvoisins.com pour le bénéfice de ses…

Le coin communautaire – Semaine du 19 novembre 2021

Une réouverture attendue! La boutique de l’Association des bénévoles de l’Hôpital du…

COVID-19: Approche-t-on du creux de la vague?

Il est vraisemblablement trop tôt pour crier victoire face à la COVID-19,…