Tout est bien qui finit bien, et avec plus de peur que de mal! Quelques citoyens d’Ahuntsic Ouest ont entendu un gros «boum», dimanche 27 octobre, autour de 16 heures. Renseignements pris, il semble qu’une explosion légère –mais dont le bruit s’est répercuté à quelques pâtés de maison– soit survenue aux Résidences Le Tournesol, du 10229, avenue Bois-de-Boulogne. Ce complexe résidentiel héberge des personnes âgées, autonomes et semi-autonomes. L’événement a forcé l’évacuation préventive d’une partie des lieux. Un problème de nature électrique qui aurait provoqué un début d’incendie sous forme de fumée serait en cause.

Selon le porte-parole d’Hydro-Québec, Jean-Philippe Rousseau, l’événement serait survenu alors qu’une pièce d’équipement à l’intérieur même de la salle électrique des Résidences Le Tournesol aurait fait défaut.

Un court-circuit aurait alors fait déclencher le disjoncteur. Du coup, environ 4700 abonnés du secteur ont également été privés d’électricité.

Les pompiers ont été appelés à intervenir et dès 16 h 09, un premier camion du Service d’incendie de Montréal était sur les lieux, bientôt rejoints par huit autres.

À leur tour, les pompiers ont fait appel à Hydro-Québec.

«À 16 h 18, Hydro-Québec a reçu un appel du 911 alors que les pompiers demandaient assistance, a précisé M. Rousseau. Une équipe d’Hydro-Québec a été dépêchée sur les lieux pour débrancher l’entrée électrique de la résidence du réseau d’Hydro-Québec.»

Fumée, et 4700 abonnés sans électricité

L’explosion survenue dans la chambre électrique du complexe résidentiel –et entendue dans le secteur– aurait provoqué la présence de fumée sur place.

«Le rapport du SIM fait mention, au sous-sol, d’écoulement d’eau provenant des gicleurs, avec présence de fumée dans la salle électrique », a signalé au jdv la porte-parole du SIM, Gabrielle Fontaine-Giroux.

Pendant environ une heure, les abonnés d’Hydro-Québec du secteur dont les résidences sont reliées au poste Fleury  (Meilleur/Sauvé) d’Hydro-Québec ont été privés d’électricité.

Les logis et commerces environnants ont été rebranchés vers 17 h 15, mais pas le complexe résidentiel Le Tournesol, dont les installations ont pu être rebranchées au réseau d’Hydro-Québec au petit matin seulement.

Évacuation préventive, mais en partie

À la suite de l’explosion, les pensionnaires du rez-de-chaussée du complexe résidentiel ont dû être évacués de manière préventive, sous la pluie, selon le Service d’incendie de Montréal. En outre, le SIM a inspecté les étages.

Selon une porte-parole de la Résidence Le Tournesol, tout s’est déroulé dans l’ordre.

À 19 h 52, les pompiers du SIM quittaient les lieux.

Retour à la normale

À 05 h 43 lundi matin, une équipe d’Hydro-Québec a été rappelée sur place pour brancher de nouveau la Résidence avec le réseau de la Société d’État.

Auparavant, il avait fallu que des travaux soient effectués par un maître-électricien de la Résidence pour réparer l’équipement défectueux dans la chambre électrique,

La porte-parole de la Résidence rapportait, –visiblement heureuse de le dire, d’ailleurs- qu’une parente d’une pensionnaire présente lors de l’événement et de l’évacuation préventive s’était dite très satisfaite de la façon dont la direction avait géré la situation.

 

 

 

 

Vous aimez ce que nous faisons? Pensez à devenir membre du journaldesvoisins.com ICI

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pourriez aussi aimer ces articles

Laurentien/Lachapelle: c’est reparti!

Début juin avait lieu, au futur Centre culturel et communautaire Cartierville, une…

Site Louvain Est: vocation «temporaire» pour le bâtiment de la Ville au 9515, St-Hubert

À moins d’un changement, le bâtiment de la Ville de Montréal au…

Projets retenus aux fins du budget participatif: les paris sont ouverts!

Aux fins du premier du budget participatif d’Ahuntsic-Cartierville, la période de votation…
Le sens unique a été modifié vers le nord sur la rue Clark entre Prieur et Henri-Bourassa (Photo : jdv - Philippe Rachiele)

Nouveau sens unique sur Clark : résidants heureux, automobilistes frustrés

Depuis la mi-octobre, les automobilistes ne peuvent plus emprunter la rue Clark…