ville-en-vertUn « rêve solidaire qui avait besoin du soutien populaire », comme l’a écrit notre journaliste Hassan Laghcha récemment dans nos Actualités, a effectivement eu du soutien populaire! Vous avez été nombreux à voter pour lui!

Le « rêve solidaire » –un projet de Ferme urbaine– est maintenant à la portée des résidants d’Ahuntsic-Cartierville pour peu que le jury du Fonds communautaire Aviva le choisisse parmi les cinq finalistes de sa catégorie le 6 décembre prochain. Au total, 30 projets ont été retenus finalistes parmi les centaines qui ont été soumis au dernier du Fonds communautaire Aviva.

Le projet de Ferme urbaine a été mis de l’avant par Ville en vert, le Carrefour Jeunesse Emploi Bordeaux-Cartierville et les Marchés Ahuntsic-Cartiervill (MAC), au même titre que des centaines d’autres idées d’un peu partout au Canada.

Quid de la Ferme urbaine?

« L’idée est de récupérer des terrains vacants pour en faire des lieux de production de fruits et légumes et de les redistribuer dans la communauté directement », dit Caroline Raimbault de Ville en Vert, organisme qui mène des projets en Agriculture urbaine dans Ahuntsic-Cartierville, conjointement avec le MAC qui, de son coté, organise des marchés solidaires pour faciliter l’accès à des fruits et légumes frais d’origine locale. Ville en Vert gère notamment le programme Éco-quartier dans l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville, qui relève de la Ville de Montréal et qui soutient financièrement des organismes communautaires œuvrant dans le domaine de l’environnement.

Le projet de ferme urbaine est donc finaliste dans la catégorie « Résilience communautaire » au même titre que les Incroyables comestibles de Trois-Rivières; l’École secondaire d’Oka; le Conseil des bassins versants des Mille-Îles (COMIL); et la Fondation du cégep de Rimouski.

Pour être admissible d’abord au vote populaire, les idées soumises devaient, notamment, répondre aux critères suivants:

  • Entraîner un changement qui a un effet positif sur votre collectivité.
  • Avoir lieu au Canada sur de l’espace accessible au public seulement.
  • Être réalisable.
  • Être mise en œuvre d’ici le 31 décembre 2017.
  • Être associée à un organisme de bienfaisance enregistré auprès de l’Agence du revenu du Canada, à un organisme sportif sans but lucratif, à une école, une université ou un collège public(que), ou encore à une entité municipale ou gouvernementale.

finaliste-avivaLe nom des grands gagnants, dont l’idée ayant obtenu le plus grand nombre de votes de courtiers, sera dévoilé le 6 décembre prochain. Si le projet de ferme urbaine est gagnant parmi les finalistes de sa catégorie, il pourra bénéficier d’un prix en argent de 50 000$.

Pour en savoir plus sur le projet directement sur le site du Fonds Aviva, cliquez ici.

Pour lire notre dernier article sur le projet de Ferme urbaine, cliquez ici.

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

La hausse des cas de COVID-19 se poursuit dans Ahuntsic-Cartierville

L’arrondissement, qui demeure encore et toujours parmi les plus touchés par la…

Hommage à Hélène Charbonneau, une grande dame qui a fait beaucoup pour les jeunes d’ici

J’avais 11 ou 12 ans et, dans mes souvenirs, je suis abonnée…

Le dindon sauvage aime Ahuntsic-Cartierville!

Voilà un autre cas où l’actualité impose ses choix. En 2018, le…

Une mini-forêt coupée au parc Ahuntsic

Annoncés en août dernier, les travaux de réaménagement du Stade Gary-Carter, au…