Encore une fois, le pont Papineau-Leblanc et une partie de l’autoroute 19 seront fermés à la circulation dès le vendredi 10 à 22 h jusqu’au lundi 13 à 4 h 30.

Le ministère des Transports et de la Mobilité durable nous informe que ces mesures sont nécessaires en vue de procéder au remplacement des haubans sur la structure.

Fermeture du pont Papineau-Leblanc du 10 au 13 mai (Illustration, ministère des Transports et de la Mobilité durable)

Précisions sur la fermeture

  • Celle-ci sera complète en direction sud entre l’autoroute 440 et le boulevard Henri-Bourassa. L’accès au boulevard Saint-Martin sera possible, en revanche.
  • Fermeture complète en direction nord entre Henri-Bourassa et De la Concorde.

Solutions de rechange

  • Pour transiter entre Montréal et Laval, il est recommandé d’emprunter le pont Médéric-Martin (A-15) ou le pont Pie IX(R-125) ou encore le pont Viau, boulevard des Laurentides.



Restez informé

en vous abonnant à notre infolettre


Vous appréciez cette publication du Journal des voisins? Nous avons besoin de vous pour continuer à produire de l’information indépendante de qualité et d’intérêt public. Toute adhésion faite au Journal des voisins donne droit à un reçu fiscal.

Nous recueillons des données pour alimenter nos bases de données. Pour plus d’informations, veuillez vous reporter à notre politique de confidentialité.

Tout commentaire sera le bienvenu et publié sous réserve de modération basée sur la Nétiquette du JDV.

S'abonner
me prévenir de
guest
1 Commentaire
Les plus vieux d'abord
Nouveau d'Abord Avec le plus de votes
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Pierre Lachapelle
Pierre Lachapelle
12 Jours

Le cher pont de l’autoroute 19 est là pour rester. Mais si vous voulez revivre la tranquillité de 1966-1967, ou la découvrir, soit avant sa construction, je vous recommande chaudement de prendre une marche ou faire un tour de vélo en passant par le barrage Simon-Sicard ou par l’île de la Visitation. Vous serez frappé par le silence. Il n’y a pas encore de hors bord sur la rivière. C’est la tranquillité. Pas 0 décibels mais une tranquillité très acceptable, nécessaire pour la santé humaine.

Nous, Montréalaises et Montréalais, pourrions atteindre la même qualité de vie en récupérant nos nuits de sommeil, dérobées par l’aéroport de Dorval. 8 heures sur 24 ce n’est que 33% de la journée. Mais le 33% qui permet aux humains de vivre le 67% qui constitue la partie active de la journée.

Nos ingénieurs et élus auraient pu mettre un tramway plutôt qu’une nouvelle autoroute sur la rivière des Prairies en 1968-1969. Ces personnes avaient pourtant connu les tramways de Montréal et de la Rive-Sud.

Vouloir c’est pouvoir.

Vous pourriez aussi aimer ces articles

Des Olympiades chez les tout-petits des garderies de Maman 2

Une fois par année, les garderies L’Abri et La Bonbonnière organisent une…

Le coin communautaire – Semaine du 27 novembre 2023

Exposition l’Art de vivre ensemble: « Retour imaginé » L’exposition annuelle de…

Coin communautaire – Semaine du 21 août 2023

PRÉSENCE AMIE, organisme de bénévolat à l’hôpital Fleury, recherche des bénévoles pour…

Jeunesse: rendez-vous à la placette Marcelin-Wilson pour changer la face de Bordeaux-Cartierville

Ce lundi 20 novembre, les jeunes de Bordeaux-Cartierville sont invités à venir…