Lancement du projet d’Artégration de Pause Famille, Ma crèmerie aux couleurs du quartier, jeudi 20 juillet 2023. (Photo: Anne Marie Parent, JDV)

Le Journal des voisins propose un résumé de l’actualité du mois de juillet en images. Découvrez les temps forts qui ont marqué l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville ces dernières semaines.

1- Un barbier communautaire aux HLM Saint-Sulpice
Victor est l’un des barbiers qui inauguraient Le Spot aux HLM Saint-Sulpice, le jeudi 29 juin 2023. (Photo: François Robert-Durand, JDV)

Un salon de barbier communautaire, baptisé Le Spot, occupe désormais un local au 1070, rue de Louvain Est. Le concept? Un salon de barbier, qui accueillera à terme un studio d’impression de t-shirts ainsi qu’un bar à ongles et cils.

Ouvert au grand public du vendredi au dimanche, il permet également aux jeunes de se former auprès de professionnels, grâce à des ateliers offerts par l’organisme Entre-Maisons Ahuntsic.

2- La Station Youville revient pour une 3e édition
Ouverture officielle de la Station Youville, le 6 juillet 2023. (Photo: François Robert-Durand, JDV)

Le 6 juillet dernier,  les citoyens ont célébré l’inauguration de la 3e édition de la Station Youville, en présence d’Emilie Thuillier, mairesse d’Ahuntsic-Cartierville, et de Julie Roy, conseillère du district Saint-Sulpice.

Cet espace est tenu et géré par des citoyens bénévoles du quartier Youville, sans lesquels un projet comme celui-ci ne serait pas possible. Une programmation riche et étoffée, élaborée par les citoyens, propose des activités variées tous les jeudis et samedis de l’été: théâtre, cinéma, concert…

3- Des manifestants occupent une bande cyclable devant une église à Cartierville
Un jeune cycliste écrit un message pour sensibiliser les paroissiens à l’importance de ne pas se garer sur la piste cyclable Dudemaine, devant une église. (Photo: Vélorution Montréal)

Le 16 juillet dernier, une manifestation de cyclistes a eu lieu sur la voie réservée aux vélos de la rue Dudemaine, devant l’église Transfiguration of Our Lord Church à Cartierville. En cause, les fidèles de l’église qui se stationnent sur la piste cyclable chaque dimanche.

Organisée par un citoyen et soutenue par Vélorution, la manifestation pacifique a eu lieu dans le calme. Les participants espèrent que des mesures soient prises rapidement.

5- La Maison des jeunes ouvre un studio de musique
Émile Ndikumagenge, directeur de la Maison des jeunes de Bordeaux-Cartierville. (Photo: Camille Vanderschelden, JDV)

La Maison des jeunes (MDJ) Bordeaux-Cartierville lance son Studio 12-17, dédié aux jeunes de 12 à 17 ans. Ce studio d’enregistrement permettra d’initier une cinquantaine de jeunes du quartier aux techniques d’écriture, d’enregistrement sonore et de création.

Le studio s’inscrit dans l’appel à projets Par et pour les jeunes de la Ville de Montréal. Ce dernier participe à lutter contre l’injustice, les discriminations et la violence, en soutenant des initiatives menées par les jeunes.

5- Des couleurs sur le stationnement de la crèmerie Henri-Bourassa
Soumaya et sa fille Feriel, devant son œuvre, un cornet de dattes. (Photo: Anne Marie Parent, JDV)

Depuis le 20 juillet, le stationnement de la crèmerie Henri-Bourassa est recouvert de drôles de cornets chapeautés de plantes. Une œuvre collective réalisée par six familles dans le cadre d’un projet baptisé projet Ma crèmerie aux couleurs de mon quartier.

Ainsi, la création d’une douzaine de «tableaux» de cornets de verdure a été rendue possible grâce à l’accompagnement de Pause Famille. Cet organisme facilite la rencontre interculturelle entre des familles d’Ahuntsic-Cartierville nouvellement arrivées et la société d’accueil québécoise.

6- Un chantier de la STM pointé du doigt par le voisinage
Les travaux de la STM pour le poste de ventilation mécanique Chabanel dureront jusqu’en 2025. (Photo: Camille Vanderschelden, JDV)

Un chantier de la Société de transport de Montréal (STM), mené pour la construction d’un poste de ventilation mécanique, suscite l’exaspération dans le quartier.

Les travaux d’excavation, bien plus bruyants que d’autres types d’intervention, usent les nerfs des résidents du secteur. Forcés de vivre avec le vacarme six jours par semaine, ils réclament des mesures pour continuer de vivre durant ce chantier qui doit durer jusqu’en 2025.

Pour lire les articles complets, cliquez sur les liens.

On se revoit le mois prochain et bon été!



Restez informé

en vous abonnant à notre infolettre


Vous appréciez cette publication du Journal des voisins? Nous avons besoin de vous pour continuer à produire de l’information indépendante de qualité et d’intérêt public. Toute adhésion faite au Journal des voisins donne droit à un reçu fiscal.

Nous recueillons des données pour alimenter nos bases de données. Pour plus d’informations, veuillez vous reporter à notre politique de confidentialité.

Tout commentaire sera le bienvenu et publié sous réserve de modération basée sur la Nétiquette du JDV.

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

Chantier STM et bruit: «C’est impossible de dormir»

Un chantier de la Société de transport de Montréal (STM), mené pour…

Sept événements à ne pas rater en décembre

Comme chaque mois, Le Journal des voisins propose une sélection des événements…

Six événements à ne pas rater en avril à Ahuntsic-Cartierville

Les événements printaniers de l’arrondissement Ahuntsic-Cartierville se pointent le bout du nez…

Sept événements à ne pas rater en novembre à Ahuntsic-Cartierville

Tous les mois, le Journal des voisins (JDV) publie dans son calendrier les activités…