Les derniers moments du Festiblues le 14 août dernier. On peut reconnaître Guy Bélanger (4e à partir de la gauche, Sylvie Desgroseilliers (5e) et Martin Goyette (à droite) (Photo : Philippe Rachiele)
Les derniers moments du Festiblues le 14 août dernier. On peut reconnaître Guy Bélanger (4e à partir de la gauche, Sylvie Desgroseilliers (5e) et Martin Goyette (à droite) (Photo : Philippe Rachiele)

La 19e et dernière édition du FestiBlues international de Montréal s’est terminée le dimanche 14 août après quatre jours de festivités musicales. Plus de 40 spectacles, mettant en vedette une trentaine d’artistes d’ici et d’ailleurs, se sont succédé sur la scène du parc Ahuntsic ainsi que dans différents restaurants et bars situés à proximité.

Louis-Jean Cormier, Ariane Moffatt, Jean-Pierre Ferland, The Seasons et Philippe Brach ont fait partie de la programmation aux côtés de nombreux autres musiciens et chanteurs. Parmi eux, il y avait également quelques artistes provenant de la France, dont Max Sugar Blanck, Gaëlle Buswel et le Gas Blues Band.

Le président de l’événement, Martin Laviolette, fait un bilan positif de la dernière édition du FestiBlues, admettant toutefois que la température n’a pas été au rendez-vous.

« Vendredi, c’était très nuageux et il a plu durant la journée. Puis, samedi soir, ça l’a été le déluge pendant les spectacles, a expliqué Martin Laviolette. Il n’y avait que quelques centaines de personnes pour le spectacle d’Ariane Moffatt, alors que l’on s’attendait à ce que le parc soit presque plein comme à l’habitude. »

Outre le mauvais temps, le président a souligné avoir reçu des commentaires très positifs de la part des festivaliers, autant par rapport à la programmation qu’à la tenue du festival.

Bien que le nombre total de visiteurs n’avait pas encore été compilé au moment de publier le présent article, la directrice générale du festival, Mélissa Laporte-Parenteau, a indiqué à journaldesvoisins.com que le nombre de festivaliers a été moins élevé que dans les années précédentes. Elle a spécifié qu’au cours des deux dernières années, le festival a réuni près de 65 000 personnes, ce qui ne semble pas avoir été le cas pour la 19e édition.

Ce sont les soirées d’ouverture et de fermeture qui ont été les plus populaires. Soulignons toutefois que l’un des artistes très attendus lors de la soirée de fermeture, Bob Walsh, n’était malheureusement pas présent. D’après un collaborateur du journaldesvoisins.com, qui a assisté au spectacle, les organisateurs du FestiBlues ont informé le public que le musicien était absent en raison de problèmes de santé, sans plus de précision.



Restez informé

en vous abonnant à notre infolettre


Vous appréciez cette publication du Journal des voisins? Nous avons besoin de vous pour continuer à produire de l’information indépendante de qualité et d’intérêt public. Toute adhésion faite au Journal des voisins donne droit à un reçu fiscal.

Nous recueillons des données pour alimenter nos bases de données. Pour plus d’informations, veuillez vous reporter à notre politique de confidentialité.

Tout commentaire sera le bienvenu et publié sous réserve de modération basée sur la Nétiquette du JDV.

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles
Marathon 2022 boul. St-Laurent PR (3)

Marathon de Montréal, des déplacements difficiles à Ahuntsic-Cartierville

Ce dimanche 24 septembre, le Marathon de Montréal traversera une partie d’Ahuntsic-Cartierville.…

Photoreportage: inauguration des nouveaux aménagements cyclables d’Ahuntsic-Cartierville

Samedi 14 octobre, l’organisme de mobilité durable Ahuncycle organisait une balade à…

De la Bulgarie au Québec, l’incroyable quête de liberté de Sonia Anguelova

Originaire de Bulgarie, l’Ahuntsicoise Sonia Anguelova publie Je vous entends parler aux…

Des vélos pour les nouveaux arrivants à Ahuntsic-Cartierville

L’organisme Ahuncycle lance un projet dédié aux nouveaux arrivants d’Ahuntsic-Cartierville. Bienvélo est…