enfants
«Toutes les garderies ont l’obligation de former un comité consultatif formé de 5 parents. Les garderies privées non subventionnées n’ont pas de conseil d’administration formé de parents, donc les membres du comité consultatif ne sont pas choisi par les parents, mais par le propriétaire de la garderie», souligne l’ex-professeure en technique d’éducation à l’enfance, Diane Malouin.

Le 31 mars dernier, durant la sieste, un garçonnet de 4 ans a échappé à la surveillance de ses éducatrices de la garderie Les Amis de Cornemuse, située sur la rue Sauvé Est, pour se rendre au parc Gabriel-Lalemant. L’incident s’est heureusement bien terminé: une passante a repéré l’enfant et l’a remis à la police. À la suite de cet événement, journaldesvoisins.com a voulu en savoir plus sur la réglementation en vigueur dans les différents milieux de garde du territoire.

enfant
Selon Diane Malouin, ex-professeure en technique d’éducation à l’enfance et ex-directrice d’un Centre de la petite enfance (CPE), également résidante d’Ahuntsic-Cartierville, la réglementation en termes de sécurité est la même pour tous. (Source: Pixabay)

Caméras installées dans certains locaux, détecteurs de mouvement disposés près des clôtures, tels sont certains des dispositifs que l’on retrouve parfois dans les milieux de garde afin de prévenir les incidents auprès des enfants. Toutefois, il n’a pas été possible d’évaluer l’utilisation de tels instruments spécifiquement pour Ahuntsic-Cartierville.

Pour sa part, la propriétaire de la garderie Mère et Monde, une garderie privée non subventionnée située dans Ahuntsic-Cartierville, ne croit pas que de tels systèmes soient nécessaires pour son établissement. «Je suis les règlements du Ministère de la Famille, résume-t-elle. Je reçois même de l’aide de l’extérieur afin de perfectionner mes éducatrices. Je fais confiance à mon équipe.»

De ce fait, il est illégal pour une garderie de garder plus de huit enfants âgés de moins de 4 ans lorsqu’un seul éducateur certifié est présent. Pour un parent désirant ouvrir un service de garde en milieu familial, ce ratio se limite à six enfants, dont au plus deux enfants  âgés de moins de 18 mois ⌈mise à jour du 2017-05-01⌋. Cette proportion comprend les propres enfants de cet éducateur s’il s’agit d’un service de garde en milieu familial et si ces enfants sont âgés de moins de 9 ans.

Selon le Ministère de la Famille, les CPE doivent compter au moins le tiers d’éducateurs qualifiés pour travailler auprès des jeunes. Dans un récent rapport, la Commission sur l’éducation à la petite enfance indique qu’en «2013, 82% du personnel éducateur en CPE était considéré comme qualifié, comparativement à 72% en garderie subventionnée et à 44% en garderie non subventionnée».

Des contraintes au niveau du bâtiment s’appliquent également. Par exemple, il est interdit de détenir une garderie dans un sous-sol.

Au Québec, il existe cinq catégories de services de garde : les centres de la petite enfance (CPE), les garderies en milieu familial, les garderies privées subventionnées, les garderies privées non subventionnées et les services de garde en milieu scolaire.

Selon Diane Malouin, ex-professeure en technique d’éducation à l’enfance et ex-directrice d’un Centre de la petite enfance (CPE), également résidante d’Ahuntsic-Cartierville, la réglementation en termes de sécurité est la même pour tous.

Prévenir plutôt que guérir

Concernant l’incident de la garderie Les Amis de Cornemuse, Mme Malouin dira : «Je me laisse une porte de sortie, mais il y a très peu d’explications.» Parlant de l’événement, elle a souligné qu’il s’agissait d’un flagrant «manque de vigilance» de la part des éducatrices présentes ce jour-là.

À son avis, certains milieux de garde plus que d’autres bénéficient de mesures destinées à améliorer la qualité des services offerts, notamment la supervision soutenue des différents milieux de garde par des comités administratifs ou consultatifs, une formation adéquate à la garde d’enfants et des rencontres d’équipes entre éducatrices.

Bien que Mme Malouin insiste sur le fait que certaines garderies privées offrent un très bon service, elle estime que d’autres font «plus d’écarts de conduite». De façon générale, elle croit que les CPE sont davantage encadrés.

 

 



Restez informé

en vous abonnant à notre infolettre


Vous appréciez cette publication du Journal des voisins? Nous avons besoin de vous pour continuer à produire de l’information indépendante de qualité et d’intérêt public. Toute adhésion faite au Journal des voisins donne droit à un reçu fiscal.

Nous recueillons des données pour alimenter nos bases de données. Pour plus d’informations, veuillez vous reporter à notre politique de confidentialité.

Tout commentaire sera le bienvenu et publié sous réserve de modération basée sur la Nétiquette du JDV.

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

Budget participatif: Ahuntsic-Cartierville gagne cinq fois

Il n’y aura pas de projet exclusif à Ahuntsic-Cartierville à réaliser dans…

Des blocs d’escalade à tester au parc des Hirondelles

Vous avez toujours voulu vous essayer à l’escalade? Le parc des Hirondelles,…

Itinérance: polémique autour d’animations de camping urbain dans les parcs d’Ahuntsic

Un événement de camping urbain prévu dans deux parcs d’Ahuntsic-Cartierville crée la…
jeux eau parc henri julien

De nouveaux jeux d’eau au parc Henri-Julien

Après plusieurs mois de travaux, les nouveaux jeux d’eau sont enfin prêts…