Photo : Google Maps
Photo : Google Maps
Photo : Google Maps

Même après avoir complété des travaux de planage de la chaussée, Montréal a choisi de maintenir une seule voie de circulation sur Louvain, entre Saint-Hubert et Christophe-Colomb dans chaque direction. Pourquoi?

Et pourtant, si le secteur est appelé à grossir dans quelques années avec l’ajout de plus de 800 logis sur les terrains de la ville, entre cette rue et la voie ferrée du Canadien national.

Et il y a de bonnes chances que le statu quo soit maintenu si l’on se fie aux réponses que les relations publiques de l’arrondissement nous ont fournies cette semaine.

Cet été, on a refait des travaux routiers sur l’artère est-ouest entre Saint-Hubert et Christophe-Colomb.

Mais, on a aussi repavé le segment de la chaussée qui ne sert à rien, les véhicules étant interdits? Si vous passez dessus, vous risquez une contravention.

Alors si on n’a plus besoin de deux voies dans chaque direction, pourquoi ne pas agrandir le terre-plein? 

Historique des hachures

« Les hachures jaunes le long du terre-plein sur de Louvain, entre Saint-Hubert et Christophe-Colomb, ont été réalisées en 2014 avec l’implantation des bandes cyclables, a indiqué Émilie Miskdjian, chargée de communication dans l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville. Ces hachures servent à canaliser les véhicules sur une seule voie de circulation et à réduire la vitesse. Le même principe est appliqué depuis plusieurs années sur de Louvain, entre Christophe-Colomb et Papineau » a-t-elle ajouté.

Bref, de chaque côté du terre-plein, on retrouve un espace stationnement, une voie cyclable, une voie plus large maintenant pour les véhicules et une voie inutile, hachurée de jaune pour ne pas passer.

Mais elle a du même souffle indiqué que l’élargissement du terre-plein n’est pas exclu dans l’avenir.

St-Hubert : goulot d’étranglement, mais moins d’accidents

Finalement, la même chose a été faite sur la rue Saint-Hubert, un peu au sud. Une voie retranchée, dans ce cas-ci depuis 2005, mais qui amène une situation bizarre à l’heure de pointe de l’après-midi, en direction sud. Puisqu’il y a de l’espace pour presque deux voies, des véhicules se faufilent tant bien que mal vers le sud.

Les automobilistes qui empruntent la voie de gauche vont prendre obligatoirement l’autoroute Métropolitaine en direction est. Ceux à droite tentent désespérément de se frayer un chemin pour se sauver de l’attente; ils doivent continuer sur Saint-Hubert en direction sud (pour poursuivre vers Villeray) ou prendre le boulevard Crémazie vers l’ouest.

« Pour la rue Saint-Hubert, entre Louvain et Crémazie, mentionne la porte-parole de l’arrondissement, une voie de circulation a été retranchée par direction en 2005 afin de réduire la vitesse et permettre des baies de virage à gauche aux intersections. Cet aménagement a permis de réduire de 75 % le nombre d’accidents qui se produisaient sur ce tronçon. » a-t-elle justifié.

La décision prise il y a près de 12 ans, signale Mme Miskdjian, a été en nomination au Gala des Grands prix d’excellence en transport de l’Association québécoise des transports, dont la mission est de mobiliser la communauté des transports afin de favoriser l’échange des connaissances et la formation dans le domaine.

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

RPA vendues, aînés bousculés

Pour des locataires, c’est difficile de changer de propriétaire. Les risques d’augmentation…

Conseil d’arrondissement : un avant-goût de Noël

Avant d’ajourner ses travaux jusqu’en janvier, le conseil d’arrondissement s’est réuni lundi…

Le coin communautaire – Semaine du 3 décembre 2021

Marche des femmes, 6 décembre Comme à chaque année, le Centre  des…

Le coin communautaire – Semaine du 29 avril 2022

Une bouteille (ou une cannette) à la mer! Les Scouts du 103e…