Les Actualités de la semaine

Abonnez-vous gratuitement ici pour recevoir un courriel de rappel chaque semaine!

La CAQ confirme la candidature de l’ex-conseillère municipale

Publié le 15/08/2018
par Alain Martineau

L’affiche telle qu’on peut la voir sur la page Facebook de la candidate.

La Coalition Avenir Québec (CAQ) a finalement confirmé la candidature de Manon Gauthier dans Maurice-Richard (Crémazie) en vue de l’élection québécoise du 1er octobre.

Mais contrairement à ce qui était prévu il y a quelques semaines à peine, le chef François Legault, qui désigne lui-même les candidats de sa formation politique, ne s’est pas pointé ici pour l’annonce; le tout s’est fait par voie de communiqué.

C’est la CAQ qui a sollicité Mme Gauthier, élue au niveau municipal dans Verdun en 2013 et devenue membre du comité exécutif sous Denis Coderre, nommée à la Culture et au patrimoine.

Mais le plan de match a échoué quand le Journal de Québec a«coulé» l’information voulant que la candidate éventuelle ici avait dû rendre des comptes sur le plan judiciaire, il y a un an, faisant face à une accusation de conduite avec les facultés affaiblies.

Événement du passé

Mme Gauthier a en partie levé le voile sur l’événement dont parlent les médias nationaux depuis lundi.

Elle a confirmé mercredi matin à l’animateur Paul Arcand du 98,5 qu’elle avait fait une crise de spasmes alors qu’elle se trouvait chez des amis, après une séance de jogging.

Après un apéro et la prise de médicaments, elle a quand même utilisé son véhicule pour rentrer chez elle mais a été arrêtée pour excès de vitesse dans une zone de 50 kilomètres à l’heure.

« Il faut faire face à la musique dans la vie, a-t-elle indiqué, au micro de Paul Arcand. J’ai semble-t-il pris un risque. J’ai pris ma voiture alors que je pensais que mon état était correct et me permettrait de me rendre chez moi rejoindre ma fille ».

Le ministère public a retiré le chef d’accusation de conduite avec les facultés affaiblies mais l’ex-conseillère municipale a refusé de dire mercredi matin si elle dépassait la limite légale de 0,008. En bout de piste, une amende de 3000 $ lui a été servie.

Cette affaire, dit-on, a empêché Mme Gauthier de pouvoir être nommée présidente-directrice générale de Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BANQ).

Sa candidature a été écartée à la suite de l’arrivée de Marie Montpetit comme ministre de la Culture et des communications.

Celle que la CAQ voit à la Culture dans le cabinet Legault en cas de victoire, tentera donc de ravir Maurice-Richard (Crémazie) à l’actuelle ministre de la Culture.

Mme Gauthier se dit d’avis que cet épisode ne nuira pas à sa candidature dans l’ancienne circonscription de Crémazie qui va officiellement changer de nom dès le déclenchement de l’élection, le jeudi 23 août, pour une campagne électorale de 40 jours.

Elle estime avoir fait montre de transparence et d’honnêteté en allant ainsi s’exprimer sur la place publique. Pour elle, «la page est tournée».

Plans pour la circonscription

Si jamais elle était élue dans la circonscription, Manon Gauthier entend défendre des dossiers locaux comme le transport, la sécurité et l’accès aux logements sociaux.

« L’enjeu de la mobilité est clairement une priorité dans Maurice-Richard, a mentionné. Mme Gauthier. La CAQ a un plan ambitieux pour la mobilité dans l’est de Montréal et pour la réfection du boulevard Gouin. Il faut aussi travailler à garder en sécurité les citoyens de Maurice-Richard.  Il faut régler les problèmes reliés à la présence de coyotes à Ahuntsic et suivre de près l’augmentation des méfaits, de la violence et du trafic de drogue. Finalement, il faut augmenter la qualité de vie des citoyens en augmentant le nombre de logements sociaux et en facilitant l’accès à la propriété », a-t-elle conclu.

Manon Gauthier est détentrice d’un baccalauréat en arts de l’Université Concordia. Elle cumule plus de 25 ans d’expérience en gestion, en communication et en affaires publiques.

Originaire de la Mauricie, la candidate de la CAQ ne demeure pas dans la circonscription, mais on signale qu’elle se présentera dans le quartier qu’elle a habité quand elle s’est installée à Montréal.

Toutefois, elle devra monter une organisation, car la CAQ est totalement absente dans le nord de Montréal.

Au moment de mettre en ligne, toutefois, la candidature de Manon Gauthier pour la circonscription n’était pas incluse dans la liste des candidats sur le site Web de la CAQ, que ce soit à l’ancien nom de la circonscription, Crémazie, ou au nouveau nom qui sera utilisé dès le déclenchement des élections, Maurice-Richard. Seul un communiqué du site en fait mention.

Outre Marie Montpetit pour le Parti libéral du Québec, les  autres principaux candidats connus sont le péquiste Frédéric Lapointe, le solidaire Raphaël Rebello, et le vert Gilles Fournelle.