La nouvelle cohorte du Conseil jeunesse Ahuntsic-Cartierville (CJAC) est maintenant en place pour 2024-2025. Le JDV a eu le plaisir de discuter avec la présidente du CJAC, Marianne Locas-Ouimet et Audric Twahirwa, un nouveau membre du conseil.

Les 11 jeunes, membres du Conseil jeunesse, sont tous résidents de l’arrondissement, ils ont entre 15 et 24 ans. Ils ont tous à cœur de s’impliquer dans la communauté pour faire connaître leurs champs d’intérêt et leurs préoccupations aux élus municipaux.

La cohorte 2024-2025 du Conseil jeunesse d’Ahuntsic-Cartierville (Photo : courtoisie CJAC)

Leurs motivations

Marianne démarre son deuxième mandat au CJAC et a en tête d’aider les jeunes à s’exprimer et de leur prouver qu’il faut faire entendre leur voix pour que les choses changent. Elle-même est membre de l’aile jeunesse d’un parti politique et espère motiver d’autres jeunes à s’impliquer à différents niveaux. «Le CJAC nous donne une voix et il faut profiter de cette occasion pour donner notre opinion sur des sujets qui nous intéressent.»

Audric, quant à lui, a rejoint le CJAC cette année avec l’intention de tenter de convaincre ses amis de s’intéresser à ce qui se passe dans le milieu politique, particulièrement au niveau municipal. «Il faut démocratiser les lieux de pouvoir pour qu’ils soient plus accessibles aux jeunes et le niveau municipal est plus proche des citoyens et de leurs besoins quotidiens.» Selon lui, les jeunes ont l’impression que la politique municipale c’est seulement les «chicanes» de voisins et que ce n’est pas très intéressant. Il espère être en mesure d’aiguiser l’intérêt et de démontrer que la politique municipale touche la vie des gens au quotidien.

Marianne et Audric s’accordent à dire que les jeunes ont des préoccupations et qu’ils n’ont pas toujours les moyens de se faire entendre. S’impliquer au CJAC est donc un bon moyen de s’engager, de faire entendre la voix de chacun et de pouvoir participer activement à la vie politique. «On nous dit souvent que nous sommes l’avenir de la société, il est donc important que l’on nous demande notre avis, qu’on nous écoute.»

Les enjeux

Les sujets qui vont être traités par les membres du conseil sont liés aux responsabilités de l’arrondissement. L’un d’entre eux fait l’unanimité et est présent dans tout ce qui intéresse les jeunes, l’environnement. Que l’on parle d’activités, de réaménagement des parcs et des places publiques, de l’occupation du territoire en général, tout est lié à l’environnement.

Audric souligne aussi l’enjeu du désintérêt des jeunes pour la vie citoyenne. «Il est important de donner aux jeunes les ressources nécessaires pour comprendre la politique et faire passer le message que voter c’est important, par exemple. C’est un privilège de choisir nos dirigeants. Ce ne sont pas les adultes seulement qui doivent décider, nous avons notre place à prendre.»

Marianne ajoute que les cours d’éducation citoyenne ne sont pas suffisants pour motiver les jeunes à participer. Il faudrait créer des stages ou des emplois bénévoles dans des domaines qui intéressent les étudiants et qui les conduisent à mener des actions concrètes.

Des jeunes motivés et inspirants

Tous les deux sont intéressés à entrer en politique, Audric comme attaché politique et Marianne comme candidate et peut-être cheffe de parti. Les autres membres du conseil sont aussi «allumés» et intéressants.

Vous pouvez consulter leur profil ici https://montreal.ca/articles/le-conseil-jeunesse-dahuntsic-cartierville-cjac-6586

Voilà une cohorte inspirante pour les années à venir…



Restez informé

en vous abonnant à notre infolettre


Vous appréciez cette publication du Journal des voisins? Nous avons besoin de vous pour continuer à produire de l’information indépendante de qualité et d’intérêt public. Toute adhésion faite au Journal des voisins donne droit à un reçu fiscal.

Nous recueillons des données pour alimenter nos bases de données. Pour plus d’informations, veuillez vous reporter à notre politique de confidentialité.

Tout commentaire sera le bienvenu et publié sous réserve de modération basée sur la Nétiquette du JDV.

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles
Règlement d'urbanisme, Sault-au-récollet

Règlement d’urbanisme, les citoyens invités à s’exprimer

L’arrondissement veut écouter les citoyens pour améliorer son règlement d’urbanisme qui aurait…

Les brèves de la semaine dans Ahuntsic-Cartierville – 13 mai

Chaque lundi, le Journal des voisins fait le tour de nouvelles à…

Une marche pour les droits des femmes à Ahuntsic

Le 8 mars est la Journée internationale des droits des femmes. L’occasion…

Dossier itinérance – Les invisibles: être une femme dans la rue

Les femmes itinérantes sont nombreuses à Montréal, mais elles échappent souvent à…