scouts consignes
Tri des canettes et bouteilles consignées par les scouts du 103e groupe Saint-André-Apôtre. (Photo: courtoisie, 103e groupe scout)

Les jeunes du 103e groupe scout Saint-André-Apôtre ont collecté bouteilles et canettes consignées pour plusieurs centaines de dollars. Cette opération pour financer leurs activités est aussi leur façon de contribuer à la vie communautaire, tout en insufflant une prise de conscience écologique.

Cette opération permet aux scouts de financer une partie de leurs camps à l’extérieur. Ils en font en hiver, en janvier pour une fin de semaine, et en été pour quelques jours.

«Ils vont dans Lanaudière ou ailleurs, à l’extérieur de la ville. Les castors [les plus petits] par exemple, partiront un weekend. Les louveteaux se déplaceront cinq jours. Plus ils vieillissent, plus les sorties sont longues. La collecte est l’opération principale pour soutenir financièrement ces activités-là», explique Maude Théroux-Séguin, parent bénévole en entrevue avec le Journal des voisins (JDV). Elle a participé à la collecte qui a eu lieu le 29 octobre.

«Il y a un parent qui part avec quatre scouts dans son auto. Ils sont deux de chaque côté de la rue. Ils frappent aux portes, expliquent la démarche et ce qu’ils font», indique-t-elle.

Chaque groupe scout a un territoire assigné.

Conscience écologique

Certes le but principal est de collecter des fonds, mais au-delà, les jeunes scouts contribuent à leur manière à la vie locale.

«La démarche est très communautaire. On essaye d’insuffler à nos enfants l’esprit d’entraide, de coopération avec une pensée pour la planète», relève Mme Théroux-Séguin.

En plus des contenants consignés, les scouts ramassent des piles usagées et des récipients qui ne peuvent pas être remboursés. Ils les déposent à l’écocentre. Cette aide est bien précieuse pour ceux qui ne peuvent pas se débarrasser de manière écologique de ces déchets.

Organisation

Un mois avant l’opération, les scouts avaient distribué des dépliants pour annoncer la date de leur passage.

«Certains citoyens nous laissent les sacs pleins devant leurs portes avec le dépliant broché», souligne notre interlocutrice.

Le travail des scouts ne s’arrête pas à la simple collecte. Il y a aussi le tri qui se fait selon les grosseurs et les valeurs des contenants.

«C’est quand même une activité qui prend du temps. On y passe de 9 h à 14-15 h et c’est une grosse ruche qui bourdonne», illustre-t-elle.

Alors que le tarif de la consigne augmente, Mme Théroux-Seguin suppose que la collecte va probablement s’amplifier.

Les scouts repasseront au printemps pour la seconde opération du même genre dans l’année. Ils déposeront aussi leurs dépliants dans les boîtes aux lettres. Aux citoyens de préparer leurs bouteilles, canettes et même piles usagées.



Restez informé

en vous abonnant à notre infolettre


Vous appréciez cette publication du Journal des voisins? Nous avons besoin de vous pour continuer à produire de l’information indépendante de qualité et d’intérêt public. Toute adhésion faite au Journal des voisins donne droit à un reçu fiscal.

Nous recueillons des données pour alimenter nos bases de données. Pour plus d’informations, veuillez vous reporter à notre politique de confidentialité.

Tout commentaire sera le bienvenu et publié sous réserve de modération basée sur la Nétiquette du JDV.

S'abonner
me prévenir de
guest
3 Commentaires
Les plus vieux d'abord
Nouveau d'Abord Avec le plus de votes
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
sylvain bruneau
sylvain bruneau
8 Mois

C’est formidable vraiment, surtout la récupération des piles. Belle initiative.

Marie-Michèle Fournier
Marie-Michèle Fournier
8 Mois

Les plus petits sont les castors, pas les cafards, s’il vous plaît corrigez ça rapidement!

Anne Marie Parent

Oh mille mercis, Mme Fournier! Nous avons corrigé l’erreur! Il faut croire que dans la conversation téléphonique entre le journaliste et son interlocutrice, cafard et castor se sont confondus… Ouille, c’est certain qu’un groupe ne porterait pas le nom de coquerelles! Désolée de ne pas avoir vu l’erreur à la relecture! Anne Marie Parent, cheffe de pupitre

Vous pourriez aussi aimer ces articles

La bibliothèque d’Ahuntsic installe une chaise berçante dans la section adulte

La semaine dernière, une chaise très invitante est apparue dans la section…

Le directeur de l’organisme RAP Jeunesse récompensé par une médaille de l’Assemblée nationale

Ce mardi 5 février, l’organisme RAP Jeunesse a été récompensé pour son…

Itinérants: une grande collecte de dons matériels avant l’hiver

Une collecte de dons matériels est organisée au profit des personnes en…

La Journée internationale des droits des femmes à Ahuntsic, une marche significative

La marche organisée dans le cadre de la Journée internationale des droits…