Lors de la visite du ministre de la défense Harjit Singh Sajjan, Mélanie Joly, Émilie Thuillier, Effie Giannou, après l'érection d'une digue lors des inondations 2019 (Photo : jdv - Philippe Rachiele) Ahuntsic Cartierville Montréal
(Photo : jdv – Philippe Rachiele)

À cause de la crue printanière, 75 employé(e)s cols bleus étaient sur le terrain 24 h sur 24, du 18 avril jusqu’à tout récemment. Ils assuraient une veille continue des secteurs à risque, aidaient les résidants affectés par les inondations à renforcer les digues et assuraient leur sécurité. Cette situation a nécessairement entraîné un ralentissement des activités courantes, notamment le nettoyage du printemps. La situation maintenant stabilisée, les opérations de nettoyage et de colmatage des nids-de-poule peuvent reprendre à leur plein potentiel.

Le ménage du printemps avait été entamé officiellement le 1er avril dernier avant d’être ralenti par les inondations.

Outre le ralentissement causé par les inondations, le ménage de ce printemps s’annonçait déjà plus long cette année compte tenu des plus importantes quantités de gravier et de sel versés dans les rues cet hiver.

Environ 9 000 tonnes de sel et 2 500 tonnes de gravier ont été épandues dans les rues de l’arrondissement. Des quantités bien supérieures à celles des années précédentes qui s’expliquent par la météo extrême que nous avons vécue cet hiver.

Situation enfin stable

« Lors des inondations, les activités du ménage du printemps se faisaient quand même, mais avec 75 % des effectifs », nous informe Isabelle Meunier, chargée de communication à l’arrondissement Ahuntsic-Cartierville.

La crise maintenant résorbée, les cols bleus peuvent se consacrer davantage au ménage du printemps ainsi qu’à la réparation des nids-de-poule. Ce sont les deux éléments considérés dorénavant prioritaires pour l’arrondissement.

Pour rattraper le retard que la montée des eaux a occasionné, l’arrondissement bénéficie de l’aide de la Ville-centre pour le colmatage des nids-de-poule.

« Le ménage du printemps est maintenant complété à plus de 60 % », nous apprend également Mme Meunier.

Machine à colmater les nids-de-poule en opération sur Lajeunesse (Photo : jdv - Philippe Rachiele) Ahuntsic Cartierville Montréal
Machine à colmater les nids-de-poule en opération sur Lajeunesse (Photo : jdv – Philippe Rachiele)

Plan d’action propreté

Toujours en lien avec le ménage, l’arrondissement annonçait, dans son Plan stratégique 2018-2021, la mise en place d’un premier plan d’action propreté.

« Ce plan sera mis en application au cours de l’été 2019 par l’ajout de personnel col bleu dédié à l’opération d’un camion tasseur, qui permettra de hausser la fréquence des collectes des paniers de rue et de parc qui se feront 7 jours sur 7, favorisant par le fait même la propreté générale du domaine public », peut-on lire sur le site Web de l’arrondissement.

Au cours de l’été, le plan d’action propreté prévoit bonifier les parcours des aspirateurs mécaniques de trottoirs ainsi qu’ajouter des ressources en entretien dans les parcs Raimbault et Saint-Paul-de-la-Croix.

À l’automne, trois postes temporaires d’inspecteurs seront ajoutés. Ils permettront de traiter les plaintes et d’accélérer le traitement des requêtes relatives à la malpropreté.

« L’ensemble des actions prévues au plan d’action propreté requerra un montant annuel d’environ 500 000 $. À sa séance du 6 mai 2019, le conseil d’arrondissement a alloué à ce plan un montant de 250 000 $, puisé dans les réserves financières. Le reste du financement proviendra du budget de fonctionnement de l’arrondissement et de programmes de la Ville-centre et de l’agglomération », peut-on lire sur le site de l’arrondissement.

Plusieurs citoyens non affectés par les inondations qui ont commenté sur les réseaux sociaux le manque de propreté ces derniers temps seront contents de voir que la propreté sera désormais au rendez-vous.

Total
6
Shares

Vous aimez ce que nous faisons? Pensez à devenir membre du journaldesvoisins.com ICI

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pourriez aussi aimer ces articles

Comment adopter un mode de vie Zéro déchet en douceur

Quelle soirée instructive et divertissante que nous a fait savourer, lundi 18…
Vue aérienne des berges du mur Simon-Sicard à la hauteur de Berthiaume-du-Tremblay (Photo : jdv - Philippe Rachiele) Hydro-Québec Ahuntsic Cartierville Montréal

Mur en amont du barrage Simon-Sicard: pas d’étude d’impact avant mars 2021

Au cours des derniers mois, huit citoyens et cinq organisations ont vu…

Des vents à faire peur

Des vents du sud-ouest soufflant jusqu’à 100 kilomètres à l’heure ont fait…
Nissan Leaf électrique

Des autos électriques pour surveiller les parcs de l’arrondissement

Peut-être avez-vous remarqué récemment les véhicules 100 % électriques, de marque Nissan Leaf,…