Source: DRSP de Montréal.

Après avoir assisté à une flambée des cas de COVID-19 depuis la fin de l’été, la situation semble s’être stabilisée depuis deux semaines à Ahuntsic-Cartierville.

L’arrondissement demeure parmi les plus touchés à Montréal au chapitre du nombre total de cas depuis le début de la pandémie (3013) et du taux d’incidence (2 225 cas par 100 000 habitants). La situation semble toutefois s’améliorer quand on s’attarde aux données des deux dernières semaines maintenant rendues publiques quotidiennement sur le site de la Direction régionale de la santé publique (DRSP).

La DRSP a ainsi dénombré 240 nouveaux cas dans l’arrondissement pour la période du 1er au 14 octobre, ce qui donne un taux d’incidence de 179,5 cas/100 000 habitants, soit largement en dessous du taux pour l’ensemble de Montréal qui se situe à 201 cas/100 000 habitants.

L’état de situation hebdomadaire de la DRSP donne également des signes de ralentissement de la contamination : avec 117 nouveaux cas déclarés entre le 6 et le 12 octobre, il s’agit de la première fois depuis le début septembre que le nombre de nouveaux cas hebdomadaires est en baisse par rapport à la semaine précédente.

Vers un plateau de cas ?

L’arrondissement semble donc suivre la tendance observée par la DRSP.

La directrice régionale de la santé publique, Mylène Drouin affirmait en effet en début de semaine entrevoir l’atteinte d’un « certain plateau » dans la courbe des cas, rapportait le journal Métro. Lors d’une conférence virtuelle organisée par la Chambre de commerce du Montréal métropolitain le 13 octobre, elle a également souligné qu’on pouvait observer depuis une semaine « une baisse des taux d’incidence et des taux de positivité » dans plusieurs quartiers de la métropole, où les indicateurs demeurent par ailleurs au rouge.

Pour la semaine du 4 au 10 octobre, le taux de positivité se situait à 4,6 % à Montréal et à 3,9 % à Ahuntsic-Montréal Nord, comparé à 4,9 % et 5 % respectivement pour la semaine précédente, indique la DRSP au journaldesvoisins.com. C’est donc dire que le pourcentage de tests positifs a reculé de 1 % dans la dernière semaine.

Le taux d’incidence quotidien moyen, soit le nombre moyen de nouveaux cas positifs par 100 000 habitants par jour, se situait pour sa part à 13,6 cas à Montréal et 15,2 cas dans Ahuntsic–Montréal-Nord pour la semaine du 4 au 10 octobre, comparativement à 16,2 cas, et 18,5 la semaine précédente.

Encore des zones chaudes

Si la courbe de la progression des cas semble légèrement s’aplanir dans l’arrondissement, certains quartiers demeurent des zones particulièrement chaudes.

Avec 47 nouveaux cas, Bordeaux-Cartierville apparait sur la liste des 30 secteurs de voisinage ayant les plus hauts taux d’incidence à Montréal dans la semaine du 6 au 14 octobre (119,14 cas/100 000 habitants).

Avec respectivement 14 et 11 nouveaux cas, Saint-Sulpice et Saint-Sulpice Ouest (ndlr: Saint-Simon) se maintiennent également dans la liste avec un taux d’un peu plus de 113 cas/100 000 habitants. À titre de comparaison, le taux d’incidence hebdomadaire se situait respectivement à 95,61 cas/100 000 habitants pour Montréal et 87,15 cas/100 000 habitants dans l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville.

Baisse des hospitalisations

Le nombre de personnes hospitalisées a pour sa part diminué par rapport à la semaine dernière.

Séléna Champagne, conseillère aux relations médias et aux affaires publiques au Centre intégré universitaire de santé et services sociaux (CIUSSS) du Nord-de-l’Île-de-Montréal, confirme que « 10 patients infectés par la COVID-19 sont présentement hospitalisés » à l’hôpital Sacré-Cœur, soit deux de moins que la semaine dernière.

Aucun nouveau décès n’est survenu depuis la semaine dernière. Un décès a d’ailleurs été retranché du décompte, portant le total à 359.

Jean-Nicolas Aubé, conseiller-cadre aux relations médias pour la DRSP précise qu’il s’agit « d’un décès déclaré Covid qui, après enquête, n’en est pas un » sans donner plus de détails.

La situation est par ailleurs stable du côté des établissements de soins pour aînés.

« Pour l’instant il n’y a aucun cas de COVID-19 dans nos CHSLD », fait savoir Séléna Champagne.

Quelques nouveaux cas dans les écoles

De nouveaux cas ont été rapportés dans au moins deux écoles de l’arrondissement, soit l’École Gilles-Vigneault et l’École Saint-Martyrs-Canadiens.

« Il n’y a aucune éclosion », assure cependant Alain Perron, responsable des relations de presse au bureau des communications du Centre de services scolaire de Montréal (CSSM) qui rapporte que 22 élèves et quatre membres du personnel ont été testés positifs dans les écoles du quartier au 13 octobre.

Vous aimez ce que nous faisons? Pensez à devenir membre du journaldesvoisins.com ICI

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pourriez aussi aimer ces articles

Le Chevalier grivelé, petit compagnon de nos rives

(Spotted Sandpiper)  (Actitis macularius) Il vous est probablement arrivé en vous promenant…

Brèves – Prestation canadienne d’urgence (PCU) – Quel sort pour les départs volontaires ?

Au-delà des améliorations tangibles apportées aux mesures gouvernementales, il semble exister actuellement…

Un jeune homme vivant avec la trisomie 21 fonde sa propre entreprise

Si la pandémie a provoqué l’isolement d’une bonne partie de la planète,…

Ruelle de l’amitié : une longue saga pour un petit apaisement

L’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville a autorisé le 14 septembre la fermeture de la ruelle…