L’intérieur de la bijouterie suite à l’accident. (Source photo: Facebook Bijouterie Aird / Aird Joaillier)

La bijouterie Aird Joaillier, située sur la Promenade Fleury, a vu sa vitrine être complètement défoncée dans la nuit du 7 au 8 août dernier par un véhicule conduit par un jeune homme en état d’ébriété. Malgré les dégâts, le bijoutier maintient ses services. 

Il était deux heures du matin lorsqu’une voiture se dirigeant à vive allure en direction est sur la rue Fleury a dévié de sa trajectoire vers la gauche pour venir fracasser la vitrine de la bijouterie Aird joaillier. Le véhicule est rentré au complet dans l’établissement.

Il ne s’agissait pas d’une tentative de vol, mais d’un accident.

L’agent de relations médias du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) confirme que l’alcool est l’une des causes de l’accident. Les policiers ont remarqué l’état d’ébriété du conducteur à leur arrivée sur les lieux.

Le conducteur, un homme de 21 ans, a été arrêté sur place pour conduite avec facultés affaiblies.

Un passager se trouvait également dans la voiture. Il n’a pas été blessé. Le conducteur, pour sa part, s’est blessé à la bouche.

Des dommages importants

Catherine Charest, copropriétaire de la bijouterie, explique que cet accident implique beaucoup de complications pour elle et son mari Eric Aird, joaillier avec qui elle possède l’entreprise.

« Il n’y a pas juste la vitrine qui est brisée. La voiture a tout arraché au passage », se désole-t-elle.

La bijouterie familiale Aird Joaillier se spécialise depuis 75 ans dans la création et la fabrication de bijoux haut de gamme.

Mme Charest affirme que certains des bijoux endommagés ne sont pas remplaçables. Même les meubles brisés se trouvant dans le commerce sont confectionnés par des ébénistes et ne peuvent être reproduits.

« À date, on ne sait pas comment on va s’arranger pour le remboursement. On espère avoir de bonnes assurances », ajoute-t-elle.

Besoin de surveillance

Pour l’instant, la vitrine est placardée et un gardien de sécurité surveille les lieux 24h sur 24 depuis la nuit de l’accident.

« Ce n’est pas sécuritaire comme la porte pare-balles qui protège le commerce habituellement. Nous sommes une bijouterie haut de gamme. On a beaucoup de choses à protéger », indique la copropriétaire.

Aird Joaillier offre à sa clientèle des bijoux d’or, de platine, de perles, de diamants et de pierres fines.

Mme Charest croit que la réparation devra se faire sur une longue période. La bijouterie continuera toutefois d’offrir ses services malgré les dégâts.

Jusqu’à ce que tout soit remis en place, un gardien sera toujours là pour surveiller.

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles
Roger Roy brigadier durant 25 ans pour le Collège Sainte-Marcelline

Une retraite bien méritée pour le brigadier Roy, 90 ans

C’était la fête devant le Collège Sainte-Marcelline. Pensez donc! Le brigadier Roger…
feu-m-tropolitain-011_2_orig

Grave accident sur la 40 en 2016: entretien déficient, camions trop rapprochés

Il y a bientôt cinq ans, le 9 août 2016, un terrible…
Ville de Montr-al - Arrondissement de Ville-Marie-Le projet de l

Projet Colibri: des livraisons sans camion dans Ahuntsic-Cartierville

Davantage de colis pourront bientôt être livrés en vélos-cargo ou en petits…
Poussette bloquée au passage piéton pour traverser la voie ferrée au coin Crémazie et Autoroute métropolitaine

Un passage de voie ferrée infranchissable pour les poussettes et les chaises roulantes

Les poussettes et chaises roulantes ne peuvent pas emprunter le passage piéton…