Étagères de livres à la Bibliothèque d’Ahuntsic (Photo: Archives JDV)

Depuis quelques années, la journée du 12 août est synonyme de soutien aux auteurs québécois. Il s’agit d’une belle occasion d’encourager les écrivains locaux et, pour l’occasion, la Librairie Monet, située aux Galeries Normandie, offrira une foule d’activités.

L’initiative « Le 12 août, j’achète un livre québécois » est de retour pour une neuvième année. Cette fête, qui a débuté avec la création d’un événement sur Facebook en 2014 par les auteurs jeunesse Amélie Dubé et Patrice Cazeault, a pour but de soutenir les auteurs d’ici.

« La littérature québécoise est riche, explique Mme Dubé, mais elle n’a pas assez de visibilité. On voulait créer une journée, juste pour nous [les auteurs québécois], afin de montrer comment elle est belle. »

Que ce soit en achetant un livre d’un auteur local, en visitant une librairie ou en partageant ses coups de cœur, il existe de nombreuses façons de participer à la grande fête des écrivains québécois. D’ailleurs, les retombées de cet événement sont importantes pour l’industrie littéraire.

En effet, selon la Banque de titres de la langue française (BTLF), les ventes de livres en librairie le 12 août 2021 étaient 7,7 fois plus élevées que lors d’une journée normale. Non seulement la quantité de bouquins vendus augmente, mais la variété des titres, elle, a presque doublé.

« On est fiers de comment cette journée s’est développée. Partout au Québec, les gens se la sont appropriée, puis chaque année, la popularité de l’initiative continue d’augmenter », ajoute celle qui est derrière la série Sur les terres de Kianah.

Un grand événement local

Pour célébrer cette journée bien spéciale du 12 août, la Librairie Monet offre une programmation tout à fait unique. Plusieurs invités de marque seront de passage et une soirée VIP est organisée. D’ailleurs, l’heure de fermeture a même été repoussée à 21 h pour cette journée.

Dany Laferrière, résidant d’Ahuntsic-Cartierville et membre de l’Académie française, sera sur place de 14 h à 15 h. Ce dernier offrira pour l’occasion une séance de dédicaces. Il s’agit donc d’une chance unique de rencontrer un des plus grands auteurs d’ici.

Pendant cette même heure, l’autrice aux nombreux livres pour enfants Marie-Louise Gay sera aussi à cette institution de la rue de Salaberry. Elle animera alors un atelier créatif pour les jeunes en lien avec sa plus récente œuvre, Où es-tu Sydney?

Finalement, une soirée VIP débutera à compter de 18 h. Vin, musique et bouquinage seront au rendez-vous, tandis que les libraires Mike et Stéphanie partageront leurs coups de cœur de la littérature québécoise.

Une occasion de soutenir les auteurs de l’arrondissement

Bien que le 12 août serve à encourager les auteurs du Québec en entier, il s’agit aussi d’une occasion de soutenir ceux d’Ahuntsic-Cartierville. En effet, de nombreux acteurs importants de l’industrie résident dans l’arrondissement. On peut notamment penser à Normand Chouinard, André Major, Katia Gagnon, André Dubuc (qui a fait l’objet d’un article dans le Magazine JDV de juin 2021, à la page 29), ou encore à Emmanuelle Dupal, dont le journaldesvoisins.com (JDV) a récemment publié un fascinant portrait.

En parlant du JDV, il sera aussi possible de soutenir les écrivains faisant partie de son équipe. La cheffe de pupitre Anne Marie Parent et une amie ahuntsicoise, Sylvie Rivard, viennent d’ailleurs de publier le livre Les plages du Québec, tandis que le journaliste et rédacteur en chef du magazine JDV, Stéphane Desjardins, est l’auteur de plusieurs titres.

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

Le Sault profite de la subvention du ministère de la Culture pour les immeubles patrimoniaux

Il y a quelques semaines, la ministre de la Culture et des…

Un décès tragique commémoré 40 ans plus tard

Le décès tragique de la cycliste Suzanne Chartrand a été commémoré le…

Installations sportives : lent retour à la normale

Après presque deux ans de perturbations pandémiques, les installations sportives sont pratiquement…

Une relâche relaxe, ludique, ou dynamique

Nous y sommes! La semaine de relâche est là et les camps…