Bancs et terrain de baseball du Parc Louisbourg (Archives JDV)

Le baseball se porte très bien dans l’arrondissement. Un athlète local brille sur la scène provinciale et, après deux années où la pandémie a créé son lot d’embûches, l’association locale, les Panthères d’Ahuntsic-Cartierville, est en essor.

Samuel Asselin, âgé de 14 ans et résidant du Domaine Saint-Sulpice, a fait partie de l’équipe montréalaise ayant terminé en quatrième place dans le tournoi de baseball aux plus récents Jeux du Québec, à Laval. Il a tellement brillé lors de cette compétition qu’il a été choisi pour faire partie de l’équipe québécoise de la prochaine Coupe Ray Carter, le championnat canadien pour les 15 ans et moins.

Le receveur explique avoir été motivé par la possibilité de représenter le Québec à cet événement, qui sera disputé du 25 au 28 août à Saskatoon : « J’ai connu un des meilleurs tournois de ma vie, parce que je savais que si je performais bien, j’avais des chances d’être choisi dans l’équipe. » Samuel a particulièrement apprécié son expérience à la Finale des Jeux à Laval :

« C’était incroyable, parce qu’on se sentait comme aux Jeux olympiques. Il y a eu une cérémonie d’ouverture devant des milliers de personnes à la Place Bell, puis on a même dormi dans des dortoirs, comme dans le village des athlètes! »

Des ambitions

Évoluant dans le Bantam AAA pour les Marquis de Montréal, dans la meilleure ligue pour cette catégorie d’âge dans la province, Samuel Asselin rêve gros. Il espère un jour obtenir une bourse pour jouer dans une université américaine. Il aimerait particulièrement endosser l’uniforme de l’université Vanderbilt, ou celle de l’État de la Louisiane, mais il se dit ouvert à tout.

Samuel Asselin, résidant de Saint-Sulpice, dans l’uniforme montréalais lors des 55e Jeux du Québec. (Photo : courtoisie, Jeux du Québec)

En attendant, il poursuit son parcours scolaire en sports-études au collège Reine-Marie, dans le quartier Saint-Michel, ainsi que son développement en tant qu’athlète avec les Marquis. Même s’il s’éloigne tranquillement de son quartier, il garde un attachement envers Ahuntsic-Cartierville :

« J’ai joué pendant quelques années avec les Panthères et j’ai encore des amis qui évoluent pour eux, donc je vais souvent voir des parties. Avec le Marquis, on joue souvent au Centre Claude-Robillard et j’aime toujours jouer à la maison. »

Un retour à la normale pour les Panthères

En ce qui a trait aux Panthères d’Ahuntsic-Cartierville, association de baseball mineur œuvrant dans l’arrondissement depuis plus de 50 ans, leur saison 2022 se déroule très bien. Luc Lefebvre, responsable des communications pour l’organisation, explique que les restrictions liées à la pandémie ont été difficiles :

« Les deux dernières saisons ont été écourtées en raison des différentes mesures. Il n’y avait pas de tournois et les championnats régionaux étaient difficiles à organiser. Ça fait du bien d’être de retour à la normale. »

Il ajoute que plusieurs membres croyaient que la pandémie aurait eu un effet négatif sur les inscriptions, mais ce n’est pas le cas. Aucune baisse n’a été notée cette année, et plus de 300 jeunes, répartis dans plus d’une vingtaine d’équipes, s’amusent sur des terrains de balle cet été.

À titre comparatif, M. Lefebvre indique que les Panthères comptaient annuellement sur environ 130 inscriptions à la fin des années 2000.

Aucun bris de service

La pénurie de main-d’œuvre touchant les arbitres au hockey a beaucoup fait jaser cet hiver. Le manque d’employés à ce poste névralgique pour le déroulement des parties se fait aussi sentir au baseball à Montréal, admet M. Lefebvre. Le bénévole explique toutefois que ce n’est pas le cas dans Ahuntsic-Cartierville :

« On ne manque pas d’arbitres dans les parcs de l’arrondissement. Parfois, il arrive même que des jeunes d’ici dépannent ailleurs, où le recrutement s’avère difficile. »

Après la mise en place controversée du parc à chiens temporaire au parc Jean-Martucci, certains résidants ont demandé que l’enclos soit placé sur le terrain de baseball à la place, jugeant que cet espace était peu utilisé. Selon M. Lefebvre, tous les terrains, dont celui du parc Jean-Martucci, sont au contraire utilisés à leur pleine capacité cet été.

D’ailleurs, il indique avec fierté que l’arrondissement sera l’hôte du championnat régional de baseball pour les catégories pee-wee et midget à la fin de l’été. Les finales montréalaises pour ce groupe se dérouleront au parc Henri-Julien.

Parc Henri-Julien où se déroulera les finales montréalaises du championnat régional de baseball pour les catégories pee-wee et midget.

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles
Vaccination COVID-19

Vaccination des 5-11 ans : « C’est d’abord un choix personnel »

À peine lancée, la campagne de vaccination des 5 à 11 ans…

Valérie Plante espère faire des gains dans Ahuntsic-Cartierville

La mairesse sortante de Montréal a choisi d’entamer le dernier droit de…

Sacré-Cœur : le XXIe siècle au cœur d’un hôpital (presque) centenaire

Dans les prochaines semaines, le nouveau Centre intégré de traumatologie, de l’Unité…

Un Roundup « léger » vendu dans nos quartiers

Toutes les quincailleries de l’arrondissement offrent du Roundup, un herbicide. Toutefois, il…