Parc canin temporaire installé au parc Jean-Martucci, dans le district de Saint-Sulpice.
Le parc canin temporaire installé au parc Jean-Martucci, à Saint-Sulpice sera plus petit que ce qui a été supposé. (Photo: François Robert-Durand, JDV)

De nombreux citoyens ne sont pas d’accord avec l’aménagement d’un parc à chiens temporaire au parc Jean-Martucci, à Saint-Sulpice. Ils déplorent, sur les médias sociaux notamment, l’implantation d’un tel espace sans consultations. L’arrondissement rassure, l’espace d’exercice canin est plus petit que ce qui a été supposé.

« À Ahuntsic, secteur St-Sulpice, mon parc Jean-Martucci, un des rares endroits paisibles de mon quartier, fréquenté par familles et enfants, est devenu ce matin sans crier gare et sans consultation aucune, un immense parc à chiens de 80m X 100m, avec des clôtures de 2m de haut », a écrit Marc Coiteux samedi sur Facebook.

Sur une autre publication d’une citoyenne qui se demandait à quoi servaient les grilles déposées par les cols bleus de l’arrondissement, Iris Perez répondait:

« Je ne veux pas avoir cela en face. Ils ont pris toute la place que les enfants de la garderie utilisaient. La place des amoureux, la place des sportifs. J’espère qu’il soit temporaire », ajoutant des émojis de bonhomme qui pleure à chaudes larmes.

Salah Eddine Naceur a renchéri:

« On a demandé un petit stade de Soccer ou de basket ou un jeu d’eau, personne [ne] nous a écoutés. »

L’installation de cet espace d’exercice canin intervient après la requête de trois cents citoyens de Saint-Sulpice qui ont signé une pétition en ligne en avril.

Ils demandaient une partie du terrain de base-ball au parc Jean-Martucci, le décrivant comme étant « un terrain vague très peu utilisé ». 

Base-ball avant tout

En fait, même si l’administration locale a répondu favorablement aux désirs des propriétaires de chiens, elle assure que cette solution est d’abord un projet pilote destiné justement à préserver le terrain de base-ball, qui contrairement à ce qu’énoncent les pétitionnaires, n’a rien d’un espace laissé en friche.

« C’est un des meilleurs terrains avec une belle grandeur », assure le coordonnateur des communications avec les médias de l’association Baseball Ahuntsic-Cartierville, Luc Lefebvre.

Il indique qu’au moins 300 enfants sont déjà inscrits pour jouer cette saison.

« Nous allons occuper les terrains à 100% et Jean-Martucci ne fera pas exception », relève-t-il.

Pour Julie Roy, conseillère de Ville de de Saint-Sulpice, c’est surtout une habitude qui avait été prise durant la période de restrictions sanitaires ces deux dernières années qui aurait donné à croire qu’il n’y avait plus de sport qui se pratiquait au parc Jean-Martucci.

«Depuis la pandémie, les propriétaires de chiens avaient l’impression que le terrain n’était pas utilisé », croit-elle.

Elle confirme que la décision d’aménager ce parc canin a été prise dans l’urgence pour éviter que le terrain de base-ball soit détérioré.

Le fait d’avoir un espace délimité pour les pitous évitera que les animaux n’aillent creuser dans le sable rendant le terrain de balle dangereux. Un enfant pourrait se fouler le pied et faire une mauvaise chute.

Réduction de taille

Par ailleurs, Mme Roy assure que les clôtures qui ont fait réagir les gens ne sont pas ce qui était prévu.

« Moi aussi quand j’ai vu cela jeudi dernier, j’ai fait le saut », confie-t-elle.

L’aménagement ne correspond pas aux plans initiaux.

« On ne respecte même pas la norme d’être à 100 m des résidences », observe-t-elle.

La décision de déplacer et de réduire les dimensions a été rapidement prise.

« Le rectangle sera transféré vers le nord et sa surface passera de 20000 à 7000 pieds (carrés) », précise-t-elle.

Elle pense qu’en éloignant l’emplacement des résidences et en réduisant des deux tiers la superficie, cela apaisera certaines craintes.

Il faut dire que les parcs sont sous pression ; les demandes et les usages sont divers et multiples.

« Il y a beaucoup plus de besoins que ce que l’espace disponible dans les parcs permet », souligne la conseillère.

Mme Roy est convaincue que le plan directeur des parcs et espaces verts à venir dans les prochains jours donnera une meilleure idée de ce qui sera fait pour l’avenir.

Le parc Jean-Martucci fait partie des priorités de l’arrondissement et sera rénové entièrement. À cette occasion, des consultations seront organisées.

« Il y aura autant de mobilisation de propriétaires de chien que de ceux qui n’en ont pas », croit Mme Roy.

Le parc d’exercice canin temporaire du parc Jean-Martucci sera démantelé à la fin de la saison de base-ball.

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

Le coin communautaire – Semaine du 27 mai 2022

Des nouvelles du CLAC Atelier d’information sur le logement social : Vous voulez…

Le Festival Trad Montréal : Un festival traditionnel ouvert à la diversité

Du 1er au 5 septembre, le Festival Trad Montréal présentera sa 29e…

Covid-19: retour en classe plus ardu; plus de cas avec le Delta ; et un passeport vers la liberté?

Pour la première fois depuis longtemps, Montréal n’a pas renouvelé l’état d’urgence…

Brigade Neige, ou pelleter pour une bonne cause

Les premières neiges sont arrivées récemment, et elles ont servi d’avertissement à…