(Photo : Jean Poitras, JDV)
c-noir-04-2016-2
(Photo: Jean Poitras)

Le canard noir (Black Duck) (Anas rubripes) est un familier des rivages de l’île de Montréal, où il partage la vedette avec son espèce cousine, le colvert avec laquelle il s’hybride parfois. Dans notre arrondissement, il est fréquent de le voir le long de la Rivière des Prairies, et dans nos parcs riverains (Raimbault, de la Merci, Bois-de-Liesse, Nicolas-Viel, de la Visitation).

Son plumage est brun foncé plutôt que noir, la tête d’un gris-brun, le bec verdâtre et les pattes orangées.

Un colvert (Photo : Jean Poitras)
Hybride noir-colvert (Photo : Jean Poitras)

On note le sourcil foncé à travers l’œil et le miroir (rectangle de plumes sur l’aile) violacé.

C’est un canard barboteur, c’est-à-dire qu’il ne plonge pas pour se nourrir, mais bascule la tête vers le fond de l’eau laissant seulement son postérieur émergé. Sa nourriture est principalement végétarienne, racines, herbages et graines, complétée parfois avec des petits escargots ou des insectes aquatiques.

Tel que les autres canards de ce groupe, il s’envole directement de l’eau sans avoir à « courir » à la surface comme les fuligules et autres canards plongeurs.

Il niche sur tout le territoire du Québec de l’Ontario et des Maritimes ainsi que dans les états du nord-est des États-Unis. Au Québec, son aire de distribution est plus nordique que le colvert. Son nid, à même le sol près de l’eau, est composé d’herbages et parfois de brindilles où la femelle pond de quatre à huit œufs. Dès l’éclosion, les canetons suivent leur mère sur l’eau où ils forment des « crèches » de plusieurs familles.

Son cri est un « couac-couac » similaire à celui du canard colvert.

En hiver, il migre dans les états situés entre New York et la Géorgie, à l’est du Mississipi.



Restez informé

en vous abonnant à notre infolettre


Vous appréciez cette publication du Journal des voisins? Nous avons besoin de vous pour continuer à produire de l’information indépendante de qualité et d’intérêt public. Toute adhésion faite au Journal des voisins donne droit à un reçu fiscal.

Nous recueillons des données pour alimenter nos bases de données. Pour plus d’informations, veuillez vous reporter à notre politique de confidentialité.

Tout commentaire sera le bienvenu et publié sous réserve de modération basée sur la Nétiquette du JDV.

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

Des milliers de dollars pour un arrondissement moins sale

L’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville consacrera 378 000 $ pris à même ses réserves pour…

Aéroport: des experts recherchés pour mesurer le bruit des avions à Ahuntsic-Cartierville

Après plus de 10 ans de bataille avec Aéroports de Montréal (ADM),…

Une consultation publique pour un projet de logements sociaux à Ahuntsic

Un projet de 18 logements communautaires destinés à des jeunes en difficulté…

Dossier itinérance – Des intervenants sociaux dévoués sur le terrain

Acteurs invisibles de l’aide aux personnes itinérantes, les travailleurs sociaux œuvrent au…