L’équipe senior masculine D1 du Club de handball d’Ahuntsic-Cartierville contre les joueurs du Club de handball celtique 1 de Montréal, en mars 2019. (Photo : courtoisie CHAC par Facebook)

Le club de handball d’Ahuntsic-Cartierville (CHAC) voit ses catégories pour adultes (appelés seniors) affectées par la fermeture de ses plateaux sportifs au complexe Claude-Robillard, dont le sous-sol est en travaux jusqu’au printemps 2023.

Des travaux majeurs de rénovation sont menés au complexe sportif Claude-Robillard, sur cinq phases, et ce jusqu’en 2026. Le niveau du sous-sol S2 de l’établissement sera quant à lui terminé en avril 2023. Pendant la durée de ces travaux, plusieurs clubs sportifs ont été relocalisés, dont les activités de gymnastique, le club de soccer Les Braves, ainsi que le club de handball.

Par ailleurs, cet important centre accueille des compétitions d’envergure, notamment les Jeux de Montréal pour les jeunes athlètes, que le journaldesvoisins.com (JDV)  couvre régulièrement.

Les seniors sur le carreau

Le CHAC avait jusqu’à présent trois catégories pour adultes (les « seniors», dès l’âge de 18 ans) : les moins compétitifs, les compétitifs et les récréatifs. À la fin de l’année 2021, le club apprend la fermeture du sous-sol à Claude-Robillard, où ces catégories de club se pratiquaient.

En tout, ce sont 28 membres de la catégorie senior moins compétitifs qui doivent prendre une décision :  se joindre au compétitif ou au récréatif, ou sinon, quitter le club. Certains décident de partir, n’ayant pas les capacités requises pour pratiquer le sport à haut niveau, ou à l’inverse, ils sont trop qualifiés pour la dernière catégorie.

Pour Abdelhadi Bounatiro, directeur du CHAC, perdre ses seniors revient à décourager les juniors du club. Le but de ces catégories adultes, pour lui, est bien de « ramener des athlètes en compétition ». Les seniors remplissent également un rôle de mentor pour les juniors.

« Pour la catégorie senior, le jeune a seulement 18 ans. Il est là depuis tout petit, et cette année on lui dit “Tu n’auras pas de gymnase, tu es adulte”. Ce jeune-là, comment il se regarde dans le miroir ? » se désole Abdelhadi Bounatiro, qui connaît des enjeux de salles sportives depuis son arrivée au club.

Priorité aux mineurs

L’arrondissement a la responsabilité d’offrir les plateaux sportifs pour l’ensemble des 22 clubs reconnus du quartier (avec un 23e en cours de signature), et ce, dans la limite des plateaux à leur disposition. Concernant les gymnases disponibles à la pratique, Pascal Pelletier, régisseur à la Direction des sports et loisirs de l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville, en dénombre une dizaine, gymnases simples et doubles confondus.

« Notre vision à l’arrondissement est toujours de privilégier la jeunesse pour nos espaces sportifs », affirme Pascal Pelletier.

Selon Abdelhadi Bounatiro, une autre difficulté à laquelle fait face son club est celle des horaires des plateaux sportifs qui commencent à 19 h, pour toutes ses catégories d’âges confondues. Avant la pandémie de COVID-19, il explique en effet que les entraînements commençaient à 16 h 30. L’organisation pour assurer les pratiques se complique.

« Pour les juvéniles et les mineurs, s’ils commencent à 19 h, ils terminent à 21 h. […] Le jeune sort de sa journée, il est crevé », s’inquiète Abdelhadi Bounatiro. Ce dernier a travaillé fort sur l’aspect psychologique avec les parents pour pouvoir garder ses jeunes actifs à la pratique.

Questionné à ce sujet par le JDV, Mathieu L’Allier, responsable de l’exploitation et de la supervision des arénas, des piscines, des gymnases et des plateaux sportifs extérieurs sur l’ensemble du territoire, explique que l’arrondissement « n’est pas propriétaire d’aucun gymnase ».

Les écoles ont la priorité sur l’utilisation de leurs plateaux sportifs, avant de les rendre disponibles à l’arrondissement pour les activités des clubs associatifs. L’arrondissement affirme avoir « accès à [ces] gymnases de plus en plus tard malheureusement, en raison des ententes avec les différents partenaires » s’inscrivant à la commission scolaire.

Toutefois, des plateaux sportifs sont libres la fin de semaine. Le seul hic : pour faire de la compétition, il est nécessaire de s’entraîner plusieurs fois par semaine, et de se reposer entre-temps. Le handball est un sport qui nécessite aussi beaucoup d’espace, un besoin auquel ne répondent pas tous les gymnases de l’arrondissement.

L’arrondissement offre cependant de quatre à six plateaux sportifs de compétition au CHAC par année, pour toutes ses catégories d’âge.

 

Logo du Club de handball d’Ahuntsic-Cartierville

Expansion du CHAC

Le CHAC existe depuis 2012 et rassemble 200 membres. À sa création, un seul autre club de handball existe dans le Grand Montréal depuis les années 1970, le Club de handball celtique de Montréal. Abdelhadi Bounatiro est fier de l’expansion de son club, mais s’inquiète de perdre d’autres catégories.

Pascal Pelletier affirme trouver cela « dommage que le club doive en arriver là » et admire le développement sportif que mène le président dudit club pour le handball. L’arrondissement explique être limité en plages horaires sur le prime time (les heures les plus populaires, soit en début de soirée), que l’ensemble des 22 clubs de l’arrondissement s’arrache.

Tenir les jeunes occupés à faire du sport est une façon de contribuer à la prévention de la délinquance, alors il serait bon que ceux qui passent du jour au lendemain de l’âge de 17 ans (mineur) à 18 ans (adulte) ne soient pas laissés pour compte, estime M. Bounatiro.

Faire un don au JDV


Cet article vous a plu ? Soutenez-nous et faites un don au Journaldesvoisins.com (JDV).
Faire un don au JDV, c'est investir dans un journalisme de proximité et dans une information indépendante de qualité. Votre média contribue ainsi à nourrir le sentiment d'appartenance à la communauté d'Ahuntsic-Cartierville! Merci de nous lire et de nous soutenir! 

Tout don fait au Journaldesvoisins.com donne droit à un reçu fiscal.


$
Montant total
 
Nom et adresse
Informations sur le don
 
  


Vous avez apprécié cet article? Nous avons besoin de vous pour continuer à produire de l’information indépendante de qualité et d’intérêt public. Toute adhésion faite au Journaldesvoisins.com donne droit à un reçu fiscal.

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

La sécurité des enfants n’est pas un jeu

Faudrait-il plus de panneaux de signalisation, de marquage au sol, de policiers…

Le coin des commerçants – Semaine du 3 juin 2022

Quartier Fleury Ouest Des pique-niques à prévoir cet été! Les mercredis pique-nique…

2012-2022: la semaine des 10 ans du JDV… Du bruit!

Au cours des prochains jours, Journaldesvoisins.com fêtera ses 10 ans! Histoire de…
Vue générale du site du futur écoquartier Louvain Est

Écoquartier Louvain Est : deux ateliers de cocréation organisés

Le site de l’écoquartier Louvain Est fait l’objet d’une nouvelle consultation citoyenne…