Claude-Robillard chantier
Gros travaux au complexe Claude-Robillard. (Photo: Anne-Marie Parent, JDV)

Les citoyens ont pu remarquer le déploiement récent de gros engins de construction, notamment une grue, sur le site du complexe sportif Claude-Robillard.

Il faut savoir que cette importante infrastructure sportive montréalaise connaît des travaux intérieurs majeurs depuis 2022. Ils doivent être achevés en 2027. «L’établissement demeure ouvert. Seul l’étage ou le secteur où ont lieu les rénovations est fermé au public», indique le site du complexe.

Cette année et l’année prochaine, le gymnase double sera en chantier. Par ailleurs, un bassin de rétention devrait être réalisé sur la façade ouest du complexe. La livraison est prévue au début de l’été prochain.

La salle de karaté est fermée pour travaux et l’activité est relocalisée ailleurs dans le complexe. Au début de l’été 2024, les piscines et vestiaires seront rénovés.

En 2025, ce sera au tour de la salle omnisports et des vestiaires du complexe Claude-Robillard de se refaire une beauté. L’année suivante, les bureaux administratifs et les verrières seront rénovés.

Déjà, cette année, le gymnase a rouvert en juin alors que l’arène de boxe, la salle d’entraînement de l’Excellence sportive de l’Île de Montréal (ESIM), la zone de tir à l’arc et la salle d’haltérophilie ont repris leurs activités en septembre.

Histoire

Le complexe sportif Claude-Robillard a été inauguré pour les Jeux olympiques de Montréal, en 1976. Il a reçu les compétitions de handball et de water-polo, notamment.

La Ville de Montréal avait annoncé en 2016 un investissement de 46 millions $ pour la modernisation des installations et maintenir les bâtiments.

Cette année-là, pour les 51es Jeux du Québec, la piste d’athlétisme extérieure du complexe Claude-Robillard, qui n’avait pas connu de travaux depuis 1990, avait été refaite. De nouveaux revêtements et un marquage frais ont été réalisés.

Par ailleurs, la Ville avait mis à niveau les surfaces des champs intérieurs des terrains de balle. Une cage de frappeurs et un enclos de releveurs ont été construits. Les tableaux de pointage, les fontaines, les bancs et les clôtures ont été remplacés.

Le terrain de soccer avait été également rénové.



Restez informé

en vous abonnant à notre infolettre


Vous appréciez cette publication du Journal des voisins? Nous avons besoin de vous pour continuer à produire de l’information indépendante de qualité et d’intérêt public. Toute adhésion faite au Journal des voisins donne droit à un reçu fiscal.

Nous recueillons des données pour alimenter nos bases de données. Pour plus d’informations, veuillez vous reporter à notre politique de confidentialité.

Tout commentaire sera le bienvenu et publié sous réserve de modération basée sur la Nétiquette du JDV.

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

La rue-école pour changer les habitudes de déplacement

L’Association pour la mobilité active Ahuntsic-Cartierville (AMAAC) a récemment présenté une proposition…

Un projet de mur légal de graffitis à Cartierville 

L’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville pourrait bientôt compter un nouvel espace artistique avec la création…

Jeunesse: rendez-vous à la placette Marcelin-Wilson pour changer la face de Bordeaux-Cartierville

Ce lundi 20 novembre, les jeunes de Bordeaux-Cartierville sont invités à venir…

Une pétition pour ralentir la circulation sur la rue Lachapelle

Les gens d’affaires de Cartierville se sont mobilisés pour demander la réduction…