Muret devant faire l’objet d’une expertise professionnelle devant la maison Mary-Dorothy-Molson (Photo : jdv – Philippe Rachiele)

Le conseil d’arrondissement a tenu une réunion extraordinaire le 27 août dernier pour octroyer un contrat de services professionnels de 108 866,43$ afin de faire expertiser le muret de la maison Dorothy-Molson située sur le boulevard Gouin Ouest, dans Ahuntsic-Cartierville.

La maison Mary Dorothy-Molson (aussi connue sous le nom de Manoir MacDougall) est un édifice patrimonial situé au 9095, boulevard Gouin Ouest, dans le parc-nature du bois de Saraguay. Le terrain est délimité par un un mur d’enceinte érigé en bordure du boulevard Gouin Ouest qui doit faire l’objet d’un important réaménagement l’an prochain.

Mais auparavant, c’est le muret de la maison Dorothy-Molson qu’il faut réparer.

« Cet ouvrage patrimonial de maçonnerie doit faire l’objet d’une restauration, car il démontre des signes de dégradation avancée ne permettant pas des travaux sécuritaires et contrôlés pour le nouveau boulevard », indique le sommaire décisionnel du dossier présenté à la réunion extraordinaire du conseil d’arrondissement du 27 août.

Les travaux de restauration du muret devraient être pris en charge par la Ville-centre éventuellement, mais pour le moment, comme l’édifice est situé en partie sur l’emprise du parc local Gouin/Le Mesurier, c’est l’arrondissement Ahuntsic-Cartierville qui doit prendre à sa charge les travaux d’expertise du muret, explique la mairesse d’Ahuntsic-Cartierville, Émilie Thuillier.

« On est en train de regarder quel est l’état du mur et quelles sont les réparations à faire », explique la mairesse.

Le contrat d’expertise du muret doit permettre d’établir quels travaux seront nécessaires pour restaurer le muret qui jongle la propriété. Une fois cette expertise réalisée et les travaux de restauration du muret réalisés, le projet de réaménagement du boulevard Gouin Ouest qui prévoit l’enfouissement du réseau câblé, l’ajout d’un trottoir et d’une piste cyclable, pourra aller de l’avant.

« Ce sont donc des travaux préparatoires au projet de trottoir et de piste cyclable sur Gouin », précise la mairesse d’arrondissement.

Dans le cadre du projet, la Ville de Montréal doit encore modifier les limites du parc- nature du bois de Saraguay pour y inclure les parcs locaux Gouin/Le Mesurier, Beau-Bois et Martin qui passeront alors sous la responsabilité du Service des Grands Parcs et du Mont Royal (SGPMR).

Le processus n’étant pas encore complété, voilà pourquoi c’est l’arrondissement qui doit puiser dans ses réserves pour financer le contrat d’expertise d’une valeur de 108866,43 $.

« Le SGPMR (NDLR: Service des grands parcs et du Mont-Royal) doit rapidement finaliser le dossier pour le transfert de responsabilité des parcs locaux puisque l’arrondissement n’a pas la disponibilité financière pour les travaux de restauration de l’ouvrage de maçonnerie à réaliser », prévient-on dans le sommaire décisionnel du dossier.

Le muret longe le boulevard Gouin (Photo : jdv – Philippe Rachiele)

L’octroi rapide du contrat d’expertise était nécessaire pour éviter un report du projet de réaménagement de Gouin Ouest à 2023, indique également le sommaire décisionnel.

La mairesse d’arrondissement assure toutefois que le dossier va bon train et se dit confiante que l’échéancier sera respecté en vue d’une réalisation en 2022.

Lors de la dernière séance du conseil d’arrondissement, en juillet, la conseillère de Bordeaux-Cartierville, Effie Giannou, avait accusé l’arrondissement de se traîner les pieds dans ce dossier.

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

Sécurité accrue aux abords des écoles

Depuis 2010, l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville travaille à la sécurisation des écoles de son…

La mobilité durable fait des adeptes dans Ahuntsic-Cartierville

À l’occasion de la Semaine de la mobilité durable, des organismes d’Ahuntsic-Cartierville…
Le chantier du Complexe Crémazie. Les résidants ne sont pas au bout de leur peine car la fin des travaux est prévue pour le début de l’année 2022.

Un chantier de la STM incommode des résidants de Youville

Les travaux pour le reconstruction du Complexe Crémazie, située à l’angle des…

Des bus plus rapides, mais le nombre de passagers est loin d’être optimal, cause pandémie

Depuis le 14 décembre dernier, le Service rapide par bus (SRB) Sauvé/Côte-Vertu…