emilie-thuillier-par-francois-lauzon
emilie-thuillier-par-francois-lauzon

Émilie Thuillier au dernier conseil d’arrondissement (Photo : François Lauzon)

La conseillère d’Ahuntsic, Émilie Thuillier, est aussi depuis un peu plus d’un an leader de l’Opposition officielle à l’hôtel de ville de Montréal, depuis le départ de Marc-André Gadoury pour l’équipe du maire Denis Coderre.

Mais son ascension dans la hiérarchie du parti écologiste de gauche montréalais s’arrêtera là pour celle qui a été élue pour la première fois en 2009 avec Projet Montréal dans le district Ahuntsic, au coeur de l’arrondissement Ahuntsic-Cartierville.

Elle ne sera pas de la course à la direction de sa formation politique qui doit trouver un successeur au fondateur  Richard Bergeron (qui siège maintenant comme indépendant) puis au chef intérimaire Luc Ferrandez, pour se mesurer au maire sortant Denis Coderre dans un an, quand s’enclenchera la campagne électorale municipale.

Mais en entrevue au journaldesvoisins.com, Émilie Thuillier a confirmé qu’elle sera sur les rangs au niveau de l’arrondissement, où elle est très engagée.

Vie difficile

La vie de chef politique n’est pas de tout repos. Même Pierre Karl Péladeau s’est retiré de la direction du parti québécois, surtout pour des raisons familiales. Émilie Thuillier, qui a deux enfants (deux garçons, l’un qui a 5 ans et l’autre qui aura bientôt 2 ans) préfère mettre l’accent sur son quartier. «Je suis avec Projet Montréal depuis longtemps, j’ai même été l’attachée de presse de M. Bergeron entre 2005 et 2009. J’ai vu de de près ce qu’est le travail de chef d’un parti politique, un travail ardu au quotidien, c’est incroyable», a-t-elle mentionné.

En partie, des raisons familiales y sont pour quelque chose dans sa prise de décision, mais il y aussi d’autres raisons. Toutefois, celle qui adore le travail sur le plan politique refuse de spéculer pour l’après 2017. «Oui, la politique m’intéresse énormément. Mais on verra pour plus tard», a-t-elle ajouté au cours d’un entretien téléphonique. Celle qui siège à la Commission permanente sur l’examen des contrats à la Ville de Montréal va donc se concentrer sur l’élection au plan local dans un an.

Deux candidats

Émilie Thuillier a été élue conseillère municipale du district d’Ahuntsic sous la bannière de Projet Montréal une première fois en novembre 2009, puis réélue quatre ans plus tard. Fait important pour notre arrondissement, elle est la porte-parole de Projet Montréal pour les dossiers touchant l’aéroport Montréal-Trudeau, alors qu’il y a une vive opposition contre la pollution sonore des aéronefs dans le nord de la ville. Mme Thuillier est détentrice d’un baccalauréat en géographie et d’une maîtrise en sciences de l’environnement.

Jusqu’ici, deux candidats se font la lutte pour le poste de chef de Projet Montréal, soit les conseillers Valérie Plante et François Limoges. Le nom de l’opposant à M. Coderre sera connu le 4 décembre et les intéressés ont jusqu’au 15 octobre pour se manifester.

 

 

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

Les candidates à la mairie d’arrondissement exposent leurs visions pour le District central

Une causerie organisée mardi par la Société de développement commercial (SDC) du…

Jérôme Normand : « Faire progresser l’arrondissement dans le XXIe siècle »

Le conseiller sortant du Sault-au-Récollet, Jérôme Normand, s’est entretenu avec le JDV…
Les autobus ne seront plus soumis aux aléas de la circulation sur le boulevard Henri-Bourassa, selon l'idée de Projet Montréal (Photo : Éloi Fournier - JDV)

Projet Montréal présente le métrobus

Les candidats de Projet Montréal dans Ahuntsic-Cartierville, Montréal-Nord et Saint-Laurent se sont…

Manifestation étudiante pour le climat dans le District Central

Une vingtaine de personnes ont manifesté jeudi midi (16 juin) à la…