Les Actualités de la semaine

Abonnez-vous gratuitement ici pour recevoir un courriel de rappel chaque semaine!

Les Brèves – Semaine du 11 mai 2018

Publié le 11/05/2018
par Rédaction

Soirée d’information de la Caisse Centre-nord de Montréal

La caisse Centre-nord de Montréal qui regroupe les anciennes caisses d’Ahuntsic et de Cité-du-Nord de Montréal a tenu une soirée d’information le 8 mai dernier.  Journaldesvoisins.com était présent.  Parmi les points soulignés par le directeur général, Richard Georges , le regroupement aurait été un succès et aurait permis d’arrimer les meilleures pratiques des deux caisses tout en conservant les 177 emplois. Ce regroupement aura également permis à la nouvelle caisse de devenir la deuxième plus importante sur l’île de Montréal.  Pour l’année 2017, il est à noter que grâce aux prêts hypothécaire, l’objectif de ventes a été doublé en termes de crédit, les excédents se sont élevés à près de 4 millions de dollars et le nombre de nouveaux membres a augmenté de 364.  Grâce aux excédents, près de 190 000$ ont été remis à des organismes d’Ahuntsic, notamment en éducation pour les bourses Motivaction, et le taux de ristourne a été fixé à 20%. De nouveaux guichets automatiques tactiles seront implantés prochainement.

La Caisse sera toutefois dans l’obligation de fermer le centre de services des Deux Aires, le local étant trop grand et le bail venant à échéance. La direction de la Caisse aura reçu une «fin de non recevoir catégorique» de la part de la résidence pour l’obtention d’un local plus petit.  Un service de transport serait organisé pour permettre aux 68 sociétaires résidant aux Deux Aires de se rendre au centre de services St-André faire leurs opérations bancaires une fois la semaine.  Pour les services conseils, les employés vont continuer de se rendre chez les membres habitant aux Deux Aires.

Par ailleurs, des pourparlers seraient en cours pour un regroupement avec la caisse St-Simon-Apôtre.  Cela n’occasionnerait aucun changement de compte ou chèques pour les membres actuels de la caisse Centre-nord.

Les membres de la direction ont mentionné qu’ils allaient «se faire un devoir d’être portes-paroles de la demande» concernant le désinvestissement de la Fédération des caisses Desjardins dans les industries fossiles, demande qui a été transmise par trois sociétaires différents à l’occasion de la période de questions. Les membres de la direction ont mentionné que la Caisse Centre-nord elle même n’investissait pas dans ce domaine, mais que les dirigeants étaient sensibilisés à la question et donnaient l’exemple, car quatre d’entre eux roulaient avec des voitures électriques et même l’un d’entre eux n’aurait pas de voiture et voyagerait en Bixi. (P.R)


Le projet immobilier Henri B revitalisera le site de la STL

Martin Galarneau, associé chez TGTA (Photo : jdv – Philippe Rachiele)

Pour Martin Galarneau, Ahuntsicois jusqu’à l’âge de 20 ans, il n’était pas question de construire un «bloc de béton» à l’emplacement de l’ancien site de la STL laissé à l’abandon entre le métro Henri-Bourassa et les beaux parcs situés à proximité de la rivière.    En entrevue au journaldesvoisins.com, le promoteur a mentionné qu’il était content de revenir dans le quartier de son enfance et que «cette plus grande sensibilité» l’obligeait à se sentir «responsable de faire un immeuble de qualité» pour ce nouveau projet immobilier de plus de 200 unités qui a été lancé le 9 mai dernier.

La construction devrait commencer l’automne prochain. Le promoteur prévoit remplacer l’îlot de chaleur important par des condominiums d’une à trois chambres, des penthouses ainsi que des maisons de ville.  Un verdissement redonnera vie au site. Martin Galarneau est convaincu que la diversité de types d’habitations « inciteront des familles et des jeunes professionnels à s’établir dans le quartier, ce qui contribuera au dynamisme du secteur. »

Pour l’architecte Roch Cayouette, il fallait songer non seulement à remplir un trou mais «renouveler l’espace urbain» notamment en en embellissant avec des jardins qui vont donner sur l’espace public et dont la vue va bénéficier à tous les résidants. En entrevue au journaldesvoisins.com, l’architecte a également souligné «l’intermodalité» à laquelle le projet Henri B donne accès en citant l’accès facile au réseau de métro, aux commerces et au réseau cyclable tout proche.

La mairesse Émilie Thuillier, présente au lancement, a rappelé qu’il y a dix ans ce coin de l’arrondissement n’était qu’un trou d’eau, les parcs adjacents étaient déstructurés, et plusieurs nuisances contribuaient à rendre le secteur problématique.  Avec la venue des Jardins Millen, la construction du pavillon d’accueil du Parcours Gouin, et maintenant avec ce nouveau projet, le coin devient «formidable», a-t-elle ajouté.  (P.R)

 


Exposition : De verre et de lumière

L’artiste ahuntsicois Denis Gagnon nous propose une sélection des œuvres marquantes créées ces trente dernières années. Une exposition de gravure et de peinture sur verre n’est pas chose courante. Unique, celle-ci, vous transportera dans un monde de douce poésie où tout ce qui vit est célébré dans une joyeuse effervescence. Les personnages rencontrés vous convieront à partager une histoire intrigante où votre vécu est la source même du sens qui s’y devine. Chaque tableau de l’exposition se veut un témoignage de reconnaissance face au miracle du vivant dans le monde.

«Si la gravure sur verre est une œuvre de patience et de délicatesse, elle s’inscrit néanmoins avec force dans le temps et la durée du bonheur qu’elle suscite.» Quelques pièces emblématiques sont présentées, dont quatre des grandes gravures tridimensionnelles sur pied qui ont tracé les jalons de la gravure d’art au Québec, parmi lesquelles une inédite. Vous pourrez voir également pour la première fois, l’intégralité de la série grandeur nature des sept Lulu en peinture sur verre, qui vous convieront à un monde de poésie délicate où tout ce que vous observerez pourra vous transporter bien au-delà des apparences. Tout cela et bien d’autres choses encore vous attendent à cette rarissime exposition ! Présenté à la maison de la culture Ahuntsic-Cartierville jusqu’au 9 juin 2018, 10 300 rue Lajeunesse, 1er étage (Source : Maison de la culture)


Commentaire à un voleur

«À la personne qui a volé mon manteau de fourrure sur mon balcon, hier soir 8 mai, rue Lajeunesse: je souhaite que vous l’offriez à un sans abri pour l’hiver prochain. Merci. (Source : Un résident dont le nom est connu, mais gardé confidentiel à sa demande.)


Réfection d’un terrain de balle au parc Henri-Julien

Lors de sa plus récente rencontre hebdomadaire, le comité exécutif a octroyé à Techniparc un contrat pour la réfection du terrain de balle no 1 du parc Henri-Julien, dans l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville. Le coût total maximal de ce contrat est de 504 227,85, taxes, contingences et incidences incluses. Cette initiative s’inscrit dans le cadre du Programme de réfection des terrains de balle de Montréal.

« La qualité des installations sportives contribue à l’activité physique et aux saines habitudes de vie de tous les Montréalais et Montréalaises. Les travaux qui débuteront au parc Henri-Julien nous permettront de remettre en état un terrain de balle fort apprécié de la population et d’investir dans un équipement local de qualité qui invite à faire du sport », a déclaré  Rosannie Filato, responsable du développement social et communautaire, de l’itinérance, de la jeunesse, de la condition féminine ainsi que des sports et loisirs au sein du comité exécutif.

« Le parc Henri-Julien est très apprécié des citoyens et des citoyennes. Les jeunes et les moins jeunes profitent régulièrement de ses installations. La réfection du terrain de balle contribuera à améliorer l’offre de service au profit de tous. Nous poursuivons nos efforts pour offrir une expérience sécuritaire et diversifié aux usagers », a affirmé Émilie Thuillier, mairesse d’Ahuntsic-Cartierville. Les travaux de réfection du terrain de balle no 1 du parc Henri-Julien comprennent la réfection du champ intérieur, de la piste d’avertissement et des surfaces gazonnées, l’ajout d’un système de drainage en périphérie, la mise en place d’équipements sportifs et de mobilier (buts, marbre, plaque de lanceur, gradins) et le remplacement du système d’éclairage. (Source : Ville de Montréal)


Au parcours Gouin : 24 heures de science

Le pavillon d’accueil du Parcours Gouin est heureux d’annoncer la tenue d’une multitude d’activités dédiées au partage de connaissances scientifiques dans le cadre du 24 heures de science. Le samedi 12 mai, de 10 h à 16 h, le grand public pourra s’adonner à des activités d’animation et des stands ludiques offerts gratuitement par nos nombreux partenaires. Cette année, l’événement porte sur le thème du mouvement et constitue l’occasion idéale de vivre une expérience enrichissante et amusante qui permettra à tous d’approfondir ses connaissances des sciences et technologies. Pour plus de détails, cliquez ici. (Source : Parcours Gouin)


Pêche en herbe

Initiez-vous à la pêche avec le programme Pêche en herbe! Le 19 mai prochain, au parc de Beauséjour, vos aventuriers de 9 à 12 ans pourront s’initier gratuitement aux bonnes pratiques de la pêche sportive avec un éducateur-naturaliste GUEPE! Un ensemble de pêche complet pour débutant sera offert ainsi qu’un permis de pêche valide jusqu’à leurs 18 ans! La formation de trois heures est offerte à un premier groupe de 9 h à 12 h suivi d’un second de 13 h à 16 h. Inscriptions : 514 872-6196 ou parcoursgouin@guepe.qc.ca (Source : GUEPE)


Ahuntsic-Cartierville reçoit 577 060$ pour rendre accessibles deux aires de repos et une aire de jeux

L’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville reçoit un montant de 577 060$ qui servira au réaménagement d’une aire de jeux accessible aux enfants de 5 à 12 ans au parc Ahuntsic, à l’aménagement d’une aire de repos et d’activités accessibles au parc Saint-Simon-Apôtre ainsi qu’à l’aménagement d’une aire de repos accessible, à proximité de l’intersection de la rue De Martigny et du boulevard Gouin Est.

« Les sommes annoncées aujourd’hui nous permettront de faire de nouveaux aménagements accessibles dans trois lieux très fréquentés de l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville. Donner accès à tous à nos aires de jeux et de repos est une manière concrète de favoriser le vivre ensemble dans nos quartiers, ce qui est une priorité de notre administration », conclut Mme Émilie Thuillier, mairesse de l’arrondissement.

Ces projets sont rendus possibles grâce au Programme Municipalité amie des aînés et Accessibilité universelle – Montréal 2018-2020, dans le cadre du Programme triennal d’immobilisations. Les sommes seront réparties sur une période de trois ans. (Source : Arrondissement)


Sommet mondial de la mobilité durable Movin’On

Engagée dans la recherche de solutions pour faire face aux enjeux de la mobilité durable, la Ville de Montréal a accordé un soutien financier de 330 000$ au Sommet mondial de la mobilité durable Movin’On, dont la mission est de passer « de l’ambition à l’action ».

« La tenue du Sommet Movin’On à Montréal est une reconnaissance importante du leadership de la Ville en matière de mobilité, d’électrification et de transport intelligent. Reconnu par les Nations Unies comme interlocuteur privilégié, Movin’On est devenu au fil des ans le plus important sommet mondial sur la mobilité, à l’affût des tendances à long terme et des solutions concrètes en ce qui a trait à la mobilité durable », a déclaré Robert Beaudry, responsable du développement économique et commercial et des relations gouvernementales au sein du comité exécutif de la Ville de Montréal. « La Ville se positionne à l’avant-plan de la transition énergétique, en accélérant l’électrification des transports et en développant une filière électrique. L’approche de la Ville est, notamment, de remplacer les véhicules en fin de vie utile par des véhicules électriques », a souligné M. Beaudry. La Ville de Montréal organisera dix conférences dans le cadre de ce sommet qui lui permettra d’alimenter sa réflexion sur la mise à jour du Plan de transport et le déploiement de sa Stratégie de l’électrification des transports, de sa Politique de stationnement et de l’approche Vision Zéro. Movin’On se déroule les 30 mai et 1er juin 2018 à L’Arsenal. Pour en savoir plus : movinon.michelin.com. (Source : Ville de Montréal)


Le SPVM recherche des victimes

Denis Savaria (Source : SPVM)

Les enquêteurs du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) sont à la recherche de victimes potentielles de Denis Savaria. L’homme a été arrêté le 26 avril 2018 pour extorsion ainsi que pour avoir proféré des menaces de mort à l’égard de personnes âgées et vulnérables qui avait eu recours aux services d’un prêteur privé. Les victimes sont des personnes âgées ou vulnérables aux prises avec des difficultés financières qui ont fait affaire avec un prêteur privé. Certaines victimes fréquentaient aussi des établissements de l’Île de Montréal offrant l’utilisation de machines de vidéo poker. L’homme appelait ses victimes à toute heure du jour et de la nuit ou se rendait chez elles pour se faire rembourser des dettes sous la contrainte de menaces verbales et physiques. Denis Savaria est âgé de 69  ans, a les yeux bruns et les cheveux blancs, mesure 1 m 86 (6’1 »), pèse 88 kg et s’exprime en français et en anglais. Toute personne qui aurait été victime ou qui connait quelqu’un ayant pu être victime de Denis Savaria est invitée à se rendre au poste de police de son quartier, à communiquer avec Info-Crime Montréal au 514 393-1133 ou en ligne ou avec le 911 afin de déposer une plainte officielle. (Source : SPVM)


Recherche personne disparue

PATI Mongingi 74ans (Source : SPVM)

À la demande de ses enquêteurs, le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) sollicite votre collaboration pour retrouver une personne qui est portée disparue.
Nom  :   Mongingi Pati, 74 ans
Description physique :   Homme à la peau noire,  1.65 m, 77 kg, cheveux blancs, yeux bruns, il parle français.
Vêtements:   Chemise grise avec picots noirs, pantalon marin, souliers bleu pâle.
Remarques particulières:    M. Pati est disparu de son domicile de l’arrondissement Saint-Laurent. Les enquêteurs craignent pour sa sécurité, car ce dernier aurait des pertes de mémoire, se déplacerait à pied et serait désorienté. Toute personne ayant de l’information à communiquer concernant cette disparition peut le faire en composant le  911. (Source : SPVM)


Nouveau DG au Collège de Bois-de-Boulogne

À sa séance du 8 mai 2018, le conseil d’administration a nommé Monsieur Guy Dumais au poste de directeur général, pour un mandat de cinq ans. M. Dumais occupait le poste de directeur général au Collège Shawinigan depuis 2014. M. Dumais est détenteur d’un baccalauréat en histoire et a complété une formation spécialisée de 2e cycle adaptée pour gestionnaires d’établissements scolaires de l’Université de Sherbrooke. Il est aussi détenteur d’une formation LAGG (Leadership en action pour gestionnaire de gestionnaires) de l’ÉNAP. Il complète également une maîtrise en administration et évaluation de l’éducation. M. Dumais siège actuellement en tant que président au conseil d’administration du CCTT (Centre collégial de transfert de technologie) du Collège Shawinigan, le CNETE (Centre national de recherche en électrochimie et technologies environnementales) et au Comité international mauricien de l’éducation (Table régionale de l’éducation de la Mauricie).  M. Dumais a fait ses premiers pas comme enseignant avant d’occuper différents postes de direction pendant plus de vingt-cinq ans dans le milieu de l’éducation. Il a été directeur général du Service régional d’admission au collégial de Québec (SRACQ) et directeur général de l’enseignement primaire et secondaire au ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport. Son parcours lui a permis de maîtriser, d’une part, toutes les connaissances et compétences de la gestion d’un établissement et, d’autre part, celles qui sont inhérentes à la régulation d’un système d’éducation.  Au cours de sa carrière, il a été au coeur de plusieurs projets d’envergure qui lui ont permis d’accroître son leadership dans le réseau de l’éducation.

Guy Dumais a été lauréat de l’année 2006 du journal Le Soleil et Radio-Canada, et a reçu la médaille d’argent de l’Ordre du mérite de la Fédération des commissions scolaires du Québec pour son implication. (Source : Collège Bois-de-Boulogne)


Distinction au National Model United Nations 2018 à New York

Étudiants du Collège de Bois-de-Boulogne à l’ONU (Photo : Collège de Bois-de-Boulogne)

Du 16 au 23 mars dernier, une équipe de vingt étudiants du Collège de Bois-de-Boulogne a participé à la plus prestigieuse simulation des Nations Unies à New York. Au total, 168 délégations de partout dans le monde se sont réunies, notamment à l’Assemblée générale des Nations Unies, pour collaborer, échanger, fraterniser, réfléchir et débattre de sujets tels que les droits humains, l’agriculture, le terrorisme, la cybercriminalité, etc.

Représentant l’Indonésie, une équipe composée d’étudiants provenant de six programmes du Collège de Bois-de-Boulogne devait défendre les intérêts de ce grand et très populeux état d’Asie du Sud-Est lors des sessions de travail et de négociation. Depuis septembre dernier, à raison de trois heures par semaine, les participants ont parfait leurs connaissances du fonctionnement de l’ONU, des procédures entourant les résolutions et les votes, de l’Indonésie et des problématiques liées à leur sous-comité, ainsi que de leurs habiletés à discourir, et ce, en anglais. Andrew Abou Mourad et Sarah Ghannoum de l’organisme United Nations Youth of Canada (UNYC) ont encadré, soutenu et formé les étudiants du Collège pendant les sept derniers mois.

À sa première année de participation, la délégation du Collège de Bois-de-Boulogne s’est vue décerner la plus haute distinction, soit la mention Outstanding delegation qui a été octroyée à seulement 25 délégations sur les 168 présentes. De plus, deux étudiantes du Collège, Geneviève Habre et Nawal Sassi, ont reçu une mention pour la qualité de leur « position paper » écrit en préparation aux travaux de leur comité. (Source : Collège Bois-de-Boulogne)


Rappel et conditions de publication

S’il-vous-plait, prenez note que nous publierons avec plaisir vos communiqués si vous nous les faites parvenir en texte dans votre courriel  à journaldesvoisins@gmail.com avant le mercredi, 17 h, pour publication le vendredi qui suit. Nous ferons ainsi un copier/coller pour éviter les erreurs. SVP noter le format des communiqués ci-dessus (Pas de gras, pas de majuscules, limiter les paragraphes etc). Par respect pour nos annonceurs qui nous font vivre, nous publions affiches avec entente de paiement seulement.  Pour plus de visibilité, réservez un emplacement publicitaire.  Les tarifs Web, sont ici. Pour un tarif spécial OBNL, appelez-nous au 514 770-0858.

Compte tenu du volume élevé de communiqués que nous recevons et de notre petite équipe, nous ne publions les communiqués qu’une semaine et nous n’avons pas le temps d’envoyer d’accusé-réception. Notez également que nous ne publions pas nécessairement les photos.  Aidez-nous: relisez-vous avant d’expédier votre courriel ; n’envoyez pas plusieurs versions ! Autant que faire se peut, le texte doit être lisible, intéressant, d’une longueur raisonnable, et sans faute. Nous nous réservons le droit de raccourcir les textes trop longs. (La rédaction)

Si ce n’est pas déjà fait, pour aussi peu que 3 cents par jour (10$ par année), aidez votre journal communautaire. Devenez membre ici!