Vue aérienne du site du futur Écoquartier Louvain. (Photo : Arrondissement / archives, JDV)

Après de longs atermoiements, face à l’urgence liée à la crise du logement, deux projets d’aménagement de vastes terrains municipaux passent à la vitesse supérieure : l’Écoquartier Louvain (Est) et le 50-150 Louvain Ouest. Le Journal des voisins (JDV) fait le point.

Le Graal tant attendu devient réalité. Le 17 juin, le conseil municipal de Montréal a adopté à l’unanimité une entente de collaboration entre la Ville, l’Arrondissement, la Société de développement Écoquartier Louvain (SDÉL) et le comité de pilotage Louvain Est, qui relève de la table de concertation Solidarité Ahuntsic. Ce qui va profondément accélérer ce projet qui semblait en sommeil depuis plusieurs mois.  En effet, bien que les travaux de déconstruction du site Louvain Est aient démarré tardivement, le JDV a appris que la première pelletée de terre, prévue à l’origine en octobre 2022, se déroulera à l’automne 2025.

Sur le papier, le projet a fière allure, mais il tarde à prendre forme.
Il doit transformer l’ancienne fourrière municipale en un écoquartier conçu «par et pour la communauté», comprenant 1000 logements, 7000 m2 d’espaces publics, un quartier inclusif avec des bâtiments hautement performants, avec peut-être un réseau thermique urbain, des logements sociaux et communautaires abordables à perpétuité, une école, un CPE, un centre communautaire, des commerces de proximité et un pôle alimentaire, le tout, dans un milieu verdi avec une allée piétonne au centre du quartier, un boisé et de l’agriculture urbaine.

Au conseil municipal
Le calendrier, incluant cette première phase des travaux, a été soumis au conseil municipal et permet de «sceller la désignation des terrains», confie France Émond, directrice générale de la Société de développement Écoquartier Louvain (SDÉL), un organisme à but non lucratif (OBNL) créé en 2023 pour coordonner le projet.

«La première pelletée de terre sera effectuée à l’automne 2025 sur le plus grand lot du projet situé derrière le boisé entre les rues de Louvain et Christophe-Colomb», assure-t-elle. L’objectif affiché est d’accélérer ce projet-pilote qui nécessite un développement cohérent et harmonieux, donc du temps. «Nous arrivons avec un projet de 1000 logements et nous sommes prêts à bâtir dès maintenant, confirme-t-elle.»

Le résidentiel, une priorité
Dès l’origine, en 2007, la communauté d’Ahuntsic a souhaité que ce terrain municipal de 7,7 ha, situé sur l’ancien domaine des Sulpiciens, au sud-est de l’arrondissement, soit utilisé à des fins résidentielles.
Le projet prévoit un minimum de 50 % de logements sociaux et communautaires. Comment réussir un tel programme? En s’appuyant sur une fiducie d’utilité sociale. Cet outil innovant était annoncé pour l’automne 2022 [JDV, Écoquartier Louvain Est : du progrès et des embûches, 23 juin 2022], il a vu le jour au printemps dernier. Il s’agit, néanmoins, d’une étape importante.

Une fiducie d’utilité sociale
«L’instauration de la fiducie d’utilité sociale permet de mettre les terrains hors marché, explique France Émond. Ainsi, nous avons l’assurance que les montants des futurs loyers pratiqués dans l’Écoquartier resteront toujours abordables, car ils seront déconnectés des pratiques inflationnistes du moment.»

De son côté, Emilie Thuillier, mairesse de l’arrondissement, se réjouit tout en restant prudente : «La première condition pour mettre une fiducie d’utilité sociale en place est de trouver des personnes qui veuillent la prendre en main. À terme, le terrain appartient à la fiducie. Pour l’Écoquartier, cela va être la première fois au Québec qu’une fiducie sera utilisée pour des logements ; c’est extrêmement novateur. On ne le fait pas ailleurs pour l’instant, car on teste à Louvain Est d’abord.»

Quartier exemplaire
Ce projet vise à créer un quartier exemplaire et solidaire qui s’inscrira dans la transition écologique. La coconstruction avec les citoyens séduit aussi. La planification a été réalisée, avant sa dissolution, par un bureau de projet partagé (BPP) qui réunissait des représentants de la Ville de Montréal, de l’Arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville et aussi un comité de pilotage Louvain Est, qui relève de la table de concertation Solidarité Ahuntsic.
«La collaboration entre la Ville, l’arrondissement et la SDÉL continue, rassure France Émond. […] Le projet a été réalisé par et pour la communauté. Depuis 2019, avec la mise en place du bureau de projet partagé, 90 citoyens se sont impliqués pour réfléchir à la création du site complet, dont les pôles alimentaire et communautaire. Nous nous sommes donné le temps et nous allons avoir un projet merveilleux !»
Reste à la Société de développement Écoquartier Louvain de préparer le montage financier. Vaste entreprise…

50-150 Louvain Ouest : Vers un partenariat novateur pour le terrain vague?

Le 50-150 Louvain Ouest dans le secteur Chabanel. (Image : Google Earth)

Pour le 50-150 Louvain Ouest, une consultation publique sur le Programme particulier d’urbanisme (PPU) District Central est prévue le 27 juin à la salle du conseil (555, rue Chabanel, 6e étage), à 18 h. Un partenariat novateur pourrait se profiler [article rédigé à la fin mai]. 
«Pour le 50-150 Louvain Ouest, un processus spécifique se prépare que je ne peux pas encore dévoiler, a indiqué, énigmatique, la mairesse de l’arrondissement au JDV à la fin mai. Il fera l’objet d’une annonce de la Ville et non de l’Arrondissement. Une chose est sûre, nous ne voulons pas vendre le terrain bêtement. Le zonage du 50-150 Louvain Ouest sera inclus dans le PPU [plan particulier d’urbanisme] du District Central, qui sera déposé au conseil d’arrondissement de juin.»
Ce terrain de 650 000 pieds carrés a été acheté par la Ville en 2013.
Plutôt que d’y installer une cour de voirie classique, à ciel ouvert, comme le prévoyait le projet que préparait l’administration précédente, l’équipe de Valérie Plante avait l’ambition, en 2021, de développer sur ce terrain, un «projet mixte innovant qui comprendrait une cour de services, un espace vert et d’autres activités». Pour répondre à l’urgence liée à la crise du logement, il se pourrait que des logements fassent partie intégrante du projet désormais…
Aussi des logements?

«S’il y a construction de logements sur ce terrain-là, il faudra respecter le RMM [Règlement pour une métropole mixte] de la Ville, martèle-t-elle. C’est grâce à lui que l’on s’assure qu’il n’y aura pas que des logements privés dans les nouveaux développements.»
En juin, au conseil d’arrondissement, le PPU [Plan particulier d’urbanisme] du District Central va être déposé dans ce sens. « Oui, du résidentiel pourra être développé et il y aura des propositions pour du résidentiel dans le PPU, mais pas tout, car il s’agit du 4e pôle d’emplois de la ville de Montréal, et nous souhaitons que les activités commerciales ou industrielles légères se poursuivent.»
Quelle valeur ajoutée?
«Le projet qui sera choisi va être structurant pour tout l’arrondissement, insiste pour sa part Hélène Veilleux, la directrice générale de la SDC District Central. Les aspects sociaux et économiques doivent, par conséquent, être bien pesés. Il serait temps de trouver la formule adéquate pour aménager le 50-150 Louvain Ouest et de lui donner dès maintenant de la valeur ajoutée.»«En 2021, la mairesse de Montréal a annoncé un appel à projet innovant, puis en 2022 des travaux ont été portés par le Service de développement économique de la Ville-Centre, avec lequel nous avons travaillé, mais depuis, plus rien, regrette Hélène Veilleux. La planification de l’aménagement du terrain vacant ne doit pas se faire à huis clos.»
Consultation publique
Un changement de zonage a été effectué, en 2023. Le terrain a été divisé en deux. «Dans ce dossier-là, la prochaine étape repose sur le plan particulier d’urbanisme (PPU) qui est en préparation et sera déposé au conseil d’administration en juin.» Une consultation publique a lieu le 27 juin.

Cet article a été tiré du numéro d’été du Journal des voisins (version imprimée) dont le dossier principal est consacré au logement.



Restez informé

en vous abonnant à notre infolettre


Vous appréciez cette publication du Journal des voisins? Nous avons besoin de vous pour continuer à produire de l’information indépendante de qualité et d’intérêt public. Toute adhésion faite au Journal des voisins donne droit à un reçu fiscal.

Nous recueillons des données pour alimenter nos bases de données. Pour plus d’informations, veuillez vous reporter à notre politique de confidentialité.

Tout commentaire sera le bienvenu et publié sous réserve de modération basée sur la Nétiquette du JDV.

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

Itinérants: une grande collecte de dons matériels avant l’hiver

Une collecte de dons matériels est organisée au profit des personnes en…

L’AGA du JDV a eu lieu ce mercredi!

Hier, le 15 mai, l’Assemblée générale annuelle du Journal des voisins a reconduit…

Les nouvelles brèves de la semaine dans Ahuntsic-Cartierville – 12 février

Une nouvelle chronique! Chaque lundi, le Journal des voisins fait le tour…

Cœur-Nomade, la première bibliothèque interarrondissement!

  Cœur-Nomade, la première bibliothèque et espace culturel interarrondissement de Montréal sera…