Les Actualités de la semaine

Abonnez-vous gratuitement ici pour recevoir un courriel de rappel chaque semaine!

Les Brèves – Semaine du 17 mai 2019

Publié le 12/05/2019
par Rédaction

Pollués de Montréal-Trudeau: action collective sur le bruit des avions autorisée 

Me Gérard Samet plaide une demande d’agrandissement géographique du groupe et un allongement de la période visée.

C’est mardi matin 14 mai que les avocats représentant les Pollués de Montréal-Trudeau (LPDMT) et les défenderesses (Aéroports Montréal Trudeau, NAV Canada et le Gouvernement fédéral) se sont revus devant l’honorable juge Chantal Tremblay, afin de présenter leurs arguments respectifs, au sujet de 2 demandes formulées par Me Samet au nom de ses clients, les Pollués de Montréal-Trudeau.

La première demande consiste à étendre la période de temps retenue en ce qui concerne les dommages subis par les membres du groupe, touchés par le bruit excessif causé par les avions incluant entre autres les nuits de sommeil interrompues par les activités nocturnes, qui ont cours à l’aéroport Pierre-Elliot-Trudeau : de fin 2016 à février 2019.

La deuxième demande vise à élargir le groupe en tenant compte du climat sonore aérien identique, subi par les citoyens qui habitent à l’ouest de l’aéroport.

Il est question ici des citoyens qui habitent l’arrondissement de Lachine et les villes liées de Dorval, Pointe-Claire et Beaconsfield.

En effet, dès la diffusion de la nouvelle de l’autorisation accordée le 5 avril 2018, les citoyens vivant à l’ouest de l’aéroport Montréal-Trudeau ont signifié à LPDMT vivre les mêmes dommages que leurs concitoyens vivant à l’est de l’aéroport.

Les membres de LPDMT n’ont jamais douté de cette réalité, mais en absence de stations de mesure dans cette partie de l’île et faute d’échos aux actions médiatiques entreprises, il était difficile d’inventer des preuves de cette situation.

L’honorable juge Tremblay, après audition des plaidoyers, a pris les demandes des Pollués en délibéré. Il est permis de croire que sa décision sera prise assez rapidement.


Restauration de la Croix de Chemin de Saint-Sulpice

Image actuelle de la croix de chemin angle St-Hubert et Crémazie (Source: Google Maps)

L’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville a procédé, le 15 mai, au remplacement de la Croix de chemin de Saint-Sulpice qui se trouve implantée au coin de la rue Saint-Hubert et du boulevard Crémazie. Les opérations commenceront par l’enlèvement de la croix actuelle suivi de l’installation de la nouvelle croix de bois.  La nouvelle croix a été construite par des artisans-menuisiers de la Ville de Montréal soient Messieurs Pierre Tourangeau, Benoit St-Germain, Sylvain Goudreault, Yvon Guérard et Sébastien Robidoux.

« La restauration de cette croix de chemin par des artisans-menuisiers de la Ville témoigne de la volonté de la Ville et de l’arrondissement de protéger des éléments importants de notre patrimoine. La croix actuelle, qui est la troisième selon l’état de la recherche, respecte les caractéristiques typologiques de la croix d’origine, lui conférant une valeur esthétique que les artisans d’aujourd’hui ont su interpréter avec succès », a affirmé Mme Émilie Thuillier, mairesse d’Ahuntsic-Cartierville.

« La restauration de cet élément important du patrimoine et du paysage de Saint-Sulpice était réclamé depuis des années. Je suis donc très heureux que nous puissions procéder à son remplacement par une nouvelle croix qui a, de plus, été réalisée dans les ateliers de la Ville », a ajouté M. Hadrien Parizeau, conseiller de la Ville du district de Saint-Sulpice.

« La Société d’histoire du Domaine-de-Saint-Sulpice (SHDSS) remercie l’arrondissement et la Ville d’avoir accueilli avec sensibilité leur demande à l’égard de ce témoin fragile et précieux de notre culture. La SHDSS est fière d’avoir contribué à documenter son histoire et d’avoir, par sa persévérance, réussi à en faire reconnaître l’importance patrimoniale, historique, géographique et esthétique et ce, pour le bénéfice de la population actuelle d’Ahuntsic-Cartierville ainsi que pour les générations futures.  La croix désormais rajeunie continuera à évoquer les débuts de Montréal et contribuera à une meilleure connaissance de l’histoire montréalaise. C’est avec grande émotion que les membres de la SHDSS assisteront au remplacement de la croix, réalisant ainsi un de leurs souhaits les plus chers » affirme Mme Diane Archambault-Malouin, présidente fondatrice de la Société d’histoire du Domaine-de-Saint-Sulpice.

Ce remplacement fait suite à une demande de M. Gilles Morel, chef de la division de l’art public pour la mise en valeur du patrimoine afin de privilégier la restauration de la croix de chemin de Saint-Sulpice. Dans un premier temps, une étude historique a été produite pour servir de document de référence. Par la suite, un comité a été formé afin d’établir les différentes valeurs associées à cette croix et d’en identifier les éléments caractéristiques dans lesquels s’incarnent les valeurs.

Cette croix outre sa valeur cultuelle témoigne du mode de développement initial de l’Ïle de Montréal selon le système des Chemins et des Côtes à l’origine de la plupart des villages québécois. Érigée par les Messieurs de Saint-Sulpice, seigneurs de Montréal, sur la route menant de Ville-Marie au Sault-au-Récollet, au point de croisement du chemin de la Côte-de-Saint-Laurent et de celui de la Côte-Saint-Michel, elle se voulait un repère géographique et signalétique essentiel pour les voyageurs.

Le maintien de la croix à son emplacement d’origine est signe d’une volonté de continuité et de respect du patrimoine. En effet, le comité consultatif local en patrimoine et toponymie de l’arrondissement considère que cette croix de chemin a une valeur symbolique plutôt que religieuse. (Source: arrondissement Ahuntsic-Cartierville)


Édition 2019 de la fête des partenaires

Ahuntsic-Cartierville reconnaissant du bénévolat de ses partenaires

La fête des partenaires 2019 (Source: arrondissement Ahuntsic-Cartierville)

Les élu(e)s et le personnel de l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville ont été heureux de recevoir leurs partenaires et bénévoles lors de la fête qui leur est réservée annuellement, le 9 mai, au collège Regina Assumpta. Les bénévoles de la centaine d’organismes qui œuvrent dans l’arrondissement ont été invités à un spectacle du chanteur Martin Fontaine et de son groupe The Groovy Good Times. L’événement a été précédé d’un cocktail où les élu(e)s, le personnel et les collaboratrices et collaborateurs ont pu échanger entre eux.

« Les bénévoles sont la ressource la plus précieuse des organismes partenaires de l’arrondissement. Chaque année, les élu(e)s et le personnel de l’arrondissement se font donc un point d’honneur de remercier chaleureusement les partenaires et les bénévoles qui ont donné de leur temps, investi de l’énergie et insufflé leur passion dans les multiples projets et activités proposés à la population d’Ahuntsic-Cartierville », a dit Mme Émilie Thuillier, mairesse de l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville.

Félicitations à Association baseball Ahuntsic-Cartierville inc.
L’arrondissement et les élu(e)s ont profité de l’occasion pour remettre au président de l’Association baseball Ahuntsic-Cartierville inc., monsieur Daniel Cléroux, un certificat honorifique afin de souligner le 50e anniversaire de l’organisme sportif. Grâce à la collaboration de parents bénévoles qui entraînent et accompagnent les jeunes, entretiennent le matériel et offre un coup de pouce lors des nombreuses activités, l’association sportive compte plus de 300 adeptes de baseball.

La soirée a été animée par Philippe Mainville, un professionnel issu d’Ahuntsic-Cartierville, qui a su dès le début créer une atmosphère des plus festives préparant le public à la généreuse prestation de Martin Fontaine et de son groupe qui ont offert un spectacle musical enlevant d’une durée de 90 minutes.

Remerciements
Cet événement a pu être réalisé grâce à l’appui de la Résidence Chartwell Bois-de-Boulogne, qui a gracieusement offert les bouchées et le service du vin lors de la soirée. L’arrondissement tient aussi à souligner le partenariat avec le collège Regina Assumpta qui a permis la présentation du spectacle en offrant l’accès à sa salle.

L’arrondissement remercie tous ses bénévoles et ses partenaires et les encourage à continuer leur excellent travail. Merci à Monsieur Martin Fontaine pour sa générosité et sa formidable performance ainsi qu’aux membres du personnel de l’arrondissement pour l’organisation de cet événement.

Parcourez l’album photo de l’édition 2019 de la fête des Partenaires d’Ahuntsic-Cartierville. (Source: arrondissement Ahuntsic-Cartierville)


Le Collège André-Grasset rend hommage aux 41 nouveaux boursiers de sa Fondation

Le Collège André-Grasset a récompensé l’excellence et l’engagement de ses futurs étudiants à l’occasion d’une soirée hommage, le 9 mai dernier, visant à célébrer les 41 boursiers émérites de la Fondation Collège-André-Grasset. Plus de 150 invités se sont réunis afin de saluer ces jeunes d’exception provenant de plus d’une vingtaine d’écoles secondaires.

Lors de l’événement, les gagnants des concours D’Archimède à Zola, de français et de mathématiques, ainsi que les récipiendaires des bourses attribuées selon l’implication et le dossier académique ont eu le plaisir de partager leur succès avec leurs proches.

Cette année, une offre de bourses bonifiée a également permis d’honorer la première cohorte de lauréats des concours Critique culturelle et Réalisation vidéo en partenariat avec la Fondation Nicole-Germain ainsi que les gagnants des bourses de leadership avec la communauté, Coup de cœur EY et Annie Pelletier. L’ensemble des distinctions décernées par la Fondation Collège-André-Grasset dans le cadre de cette remise de bourses printanière totalise un montant record de 124 000 $.

« Nos anciens ont en commun une reconnaissance de leur passage parmi nous, si déterminant pour la poursuite de leur formation. Leurs souvenirs portent une énergie qui vient du cœur et qui les incite à vouloir participer au développement du Collège et à offrir des opportunités inespérées aux futurs étudiants. Leur bonté réunie nous permet depuis plus de 35 ans d’offrir ces bourses que nous remettons ce soir, et notre cercle ne cesse de s’agrandir », mentionne Carole Mercier, directrice générale de la Fondation du Collège André-Grasset, en soulignant l’impact des donateurs dans le parcours de vie de nos boursiers.

Les participants présents ont repris le chemin de leur domicile après un cocktail festif où la fierté et la bonne humeur étaient au rendez-vous. L’atmosphère décontractée a permis aux futurs ambassadeurs du Collège de faire plus ample connaissance et d’entrevoir avec beaucoup d’enthousiasme la rentrée scolaire de l’automne 2019.

« Nous avons été en mesure de constater le parcours incroyable de ces jeunes, de découvrir les valeurs qui les animent et d’apprécier leur grande motivation à intégrer la famille grasséenne », conclut M. Patrick Caron, directeur général du Collège André-Grasset, au terme de la soirée. (Source : Collège André-Grasset)


Une citoyenne engagée reçoit le Prix du bénévolat en loisir et en sport Dollard-Morin

Le 10 mai, une citoyenne d’Ahuntsic-Cartierville a reçu un des prix du bénévolat en loisir et en sport Dollard-Morin, remis par la ministre déléguée à l’Éducation, madame Isabelle Charest. Ce prix représente la plus haute distinction décernée par le gouvernement du Québec visant à reconnaître de façon particulière l’engagement exemplaire des bénévoles ainsi que leur impact au sein des organismes de loisir et de sport.

Lauréate provinciale du volet relève en sport, madame Divya Patel est une élève de 5e secondaire, de l’école Évangéline, dévouée et passionnée. Depuis plusieurs années, elle s’engage bénévolement dans les sports interscolaires de son école, notamment à titre d’officielle mineure lors de parties de futsal, un sport collectif apparenté au football. Elle a également reçu un prix de reconnaissance au gala Méritas de son école pour son engagement dans le programme des sports interscolaires. Toujours au-devant, madame Patel sait organiser son temps afin de s’assurer d’être disponible lors des parties où elle est responsable de l’accueil des équipes visiteuses en plus d’assister l’arbitre. Finissante, madame Patel formera des élèves de 3e secondaire afin d’assurer la relève lors des parties amicales de fin de saison. L’impact positif de son engagement bénévole perdura au sein de son établissement scolaire et dans sa communauté. (Source : Sport loisir Montréal)


Une foule d’informations pour vous dans le bulletin

Le bulletin du printemps-été 2019 est maintenant disponible dans les installations de l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville. Dans cette édition, vous y trouverez toutes les informations pertinentes sur les consultations publiques qui seront organisées ce printemps, vous y trouverez de nouvelles cartes des travaux publics qui seront effectués dans les rues de l’arrondissement, et plus encore. Notez à vos agendas le 25 mai, la grande journée festive du Patrimoine en fête, le 1er juin, la distribution des végétaux et les 7 et 8 juin, se tiendra la fête de l’arrondissement.

Vous aimez les activités extérieures? Votre bulletin comprend les horaires des terrains de tennis, des piscines et des jeux d’eau. Vous êtes du type intérieur? Surveillez la maison de la culture et les trois bibliothèques qui ouvrent leur porte pour vous accueillir avec de nombreuses activités.

Bref, pour tout savoir de l’arrondissement, consultez  le bulletin édition printemps-été 2019. (Source: arrondissement Ahuntsic-Cartierville)


Défi des villes intelligentes du Canada

La Ville de Montréal remporte 50 M$

dans le cadre du Défi des villes intelligentes du Canada

Lors d’une cérémonie ayant eu lieu à Ottawa,     M. François W. Croteau, responsable de la ville intelligente, des technologies de l’information et de l’innovation, de l’enseignement supérieur et de la performance organisationnelle au sein du comité exécutif, accompagné de M. Stéphane Guidoin, directeur du Laboratoire d’innovation urbaine de Montréal (LIUM), ont eu l’honneur d’accepter le prix de 50 M$ décerné à la Ville de Montréal dans le cadre de la compétition pancanadienne du Défi des villes intelligentes d’Infrastructure Canada.

La proposition de projet de la Ville de Montréal présentait des initiatives mises au service d’enjeux identifiés par la communauté montréalaise pour améliorer la qualité de vie des citoyens, soit la mobilité et l’accès à l’alimentation dans les quartiers.

Ce prix de 50 M$ permettra la mise en oeuvre du projet proposé par la Ville de Montréal dans le cadre du défi. La réalisation de ce projet au cours des prochaines années vise à améliorer la mobilité et l’accès à l’alimentation saine et abordable dans les quartiers et ce faisant contribuera de manière importante à la transformation de Montréal en ville intelligente.

« Cette victoire n’est pas celle de la Ville, mais bien celle de l’ensemble de la communauté montréalaise. Nous avons relevé ce défi tous ensemble et nous pouvons en être très fiers. Si notre projet a été sélectionné, c’est grâce à notre travail de collaboration avec plus d’une trentaine de partenaires qui nous ont accompagnés tout au long de la démarche. Nous tenons d’ailleurs à les remercier chaleureusement et à souligner leur importante contribution. Nous tenons également à féliciter tous les autres participants de cette compétition d’envergure nationale », a indiqué Mme Valérie Plante, mairesse de Montréal.

« Dans le cadre de cet ambitieux projet, le rôle de la Ville sera d’insuffler la vision montréalaise à travers les multiples initiatives qui seront réalisées en collaboration avec nos partenaires. Le projet s’échelonnera sur un horizon de cinq ans, mais des retombées tangibles seront perceptibles à court terme. Rappelons que les citoyens et acteurs principaux de la ville intelligente ont récemment été sollicités par le biais d’une démarche collaborative et participative », a ajouté M. François W. Croteau.

Le Défi des villes intelligentes du Canada est un concours pancanadien d’Infrastructure Canada qui est ouvert aux collectivités de toutes tailles, y compris les municipalités, les administrations régionales et les collectivités autochtones.

Il vise à encourager l’adoption d’approches axées sur les villes intelligentes pour améliorer la qualité de vie des résidents grâce à l’innovation, aux données et aux technologies connectées.

Au total, Infrastructure Canada a reçu 130 candidatures admissibles des collectivités de partout au Canada.

Le jury a choisi 20 candidatures finalistes dans 4 catégories de prix et chacun a reçu 250 000 $ pour l’aider à élaborer sa proposition finale.

Plus de détails : Défi des villes intelligentes du Canada (Source: Ville de Montréal)


Un nouvel outil offert à la population d’Ahuntsic-Cartierville pour 2019

Y aura-t-il des travaux planifiés sur votre rue cette année? Quels types de travaux? Réfection routière, revêtement (planage et pavage), reconstruction complète (aqueduc et égout), réhabilitation d’égout, réhabilitation d’aqueduc. Tous ces renseignements, vous les aurez grâce aux cartes des travaux publics qui se trouvent sur le site de l’arrondissement.

Pour accéder à ces cartes, vous n’avez qu’à cliquer sur le bouton Travaux sur la page d’accueil de l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville. Vous serez dirigés automatiquement vers celles-ci.  Vous aurez le choix de consulter l’ensemble des travaux de l’arrondissement, ou vous pourrez voir seulement ceux qui seront effectués dans votre district.

Attention : Ces cartes ne sont pas évolutives et ne tiennent pas compte des travaux qui seront causés par des bris d’égout, ou des réparations urgentes.

Pour des détails plus actuels, comme l’échéancier, les travaux d’urgence, l’adresse exacte des travaux, nous vous invitons à aller sur le site de Info-Travaux de la Ville de Montréal. (Source: arrondissement Ahuntsic-Cartierville)


L’arrondissement fait de la propreté une priorité

En concordance avec son Plan stratégique 2018-2021, l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville met en place un premier plan d’action propreté. Ce plan commencera au cours de l’été 2019 par l’ajout de personnel col bleu dédié à l’opération d’un camion tasseur, qui permettra de hausser la fréquence des collectes des paniers de rue et de parcs 7 jours sur 7, favorisant par le fait même la propreté générale du domaine public. Les parcours des aspirateurs mécaniques de trottoirs seront aussi accentués, notamment pour répondre aux enjeux de propreté lors des périodes de grandes affluences sur les artères commerciales. Par ailleurs, le Programme d’accueil et entretien dans les parcs sera bonifié avec l’ajout d’effectifs dans les parcs Raimbault et Saint-Paul-de-la-Croix.

Au cours de l’automne, l’équipe d’inspection du domaine public sera renforcée par la création de trois postes temporaires d’inspecteur. Ces ressources permettront de traiter les plaintes et d’accélérer le traitement des requêtes relatives à la malpropreté. La priorité de cette équipe sera d’éradiquer les dépôts sauvages et autres problèmes récurrents, et ce, en tout temps.

« Depuis le début du mandat de l’administration actuelle, nous avons identifié quelques problèmes de propreté récurrents à divers endroit de l’arrondissement. L’adoption d’un plan d’action propreté a donc été identifiée comme une des priorités de 2019 de notre plan stratégique. Avec les actions que nous mettons en place à partir d’aujourd’hui, nous serons en mesure d’intervenir de manière plus efficace », explique Émilie Thuillier, mairesse d’Ahuntsic-Carterville.

L’ensemble des actions prévues au plan d’action propreté requerra un montant annuel d’environ 500,000 $. À sa séance du 6 mai 2019, le conseil d’arrondissement a alloué à ce plan un montant de 250 000 $, puisé dans les réserves financières. Le reste du financement proviendra du budget de fonctionnement de l’arrondissement et de programmes de la ville centre et de l’agglomération.

La propreté de l’espace public, un geste collectif
Étant donné que le maintien de la propreté des lieux publics découle d’un effort collectif et afin d’augmenter l’efficacité des actions (corvées citoyennes, patrouilles environnementales, sensibilisation) mises de l’avant auprès des différentes clientèles, l’arrondissement entend s’adjoindre l’aide d’intervenants institutionnels comme les écoles et ceux du milieu communautaire tels que le Groupe uni des éducateurs-naturalistes et professionnels en environnement (GUEPE)Tandem et Ville en vert.

Pour soutenir le travail des équipes sur le terrain, un plan de communication sera déployé pour faire connaître les gestes posés par les équipes de l’arrondissement et inciter la population à faire aussi sa part pour améliorer la propreté dans nos parcs, nos espaces publics et nos quartiers. (Source: arrondissement Ahuntsic-Cartierville)


La collecte des résidus alimentaires est officiellement commencée dans le district de Saint-Sulpice!

 

La collecte des résidus alimentaires a commencé dans le district de Saint-Sulpice, le 2 mai dernier.

En 2016, l’arrondissement amorçait un plan d’implantation progressif, d’une collecte des résidus alimentaires sur son territoire, en commençant par les immeubles résidentiels de huit logements et moins, à raison d’un district par année.

Ainsi, en 2016, la collecte a été offerte dans Ahuntsic; en 2017, c’est dans le Sault-au-Récollet qu’elle a été offerte; en 2018, dans Bordeaux-Cartierville puis, c’est le 2 mai 2019 qu’elle a été implantée dans le district de Saint-Sulpice. (Source: arrondissement Ahuntsic-Cartierville)


Rappel et conditions de publication

S’il-vous-plait, prenez note que nous publierons avec plaisir vos communiqués si vous nous les faites parvenir en texte Word dans votre courriel  à  journaldesvoisins@gmail.com avant le mercredi, 17 h, pour publication le vendredi qui suit. Nous ferons peut-être un copier/coller pour éviter les erreurs. SVP noter le format des communiqués ci-dessus (Un titre, pas de gras, pas de majuscules, pas de boîtes ni tableaux, limiter les paragraphes, indiquer (Source : xxx) à la fin, etc).

Par respect pour nos annonceurs qui paient pour annoncer et qui nous font vivre, nous publions affiches avec entente de paiement seulement.  Pour plus de visibilité, réservez un emplacement publicitaire.  Les tarifs Web, sont ici. Pour un tarif spécial OBNL, appelez-nous au 514 770-0858.

Compte tenu du volume élevé de communiqués que nous recevons et de notre petite équipe, nous ne publions les communiqués qu’une semaine et nous n’avons pas le temps d’envoyer d’accusé-réception. Notez également que nous ne publions pas nécessairement les photos.  Aidez-nous: relisez-vous avant d’expédier votre courriel ; n’envoyez pas plusieurs versions ! Autant que faire se peut, le texte doit être lisible, intéressant, d’une longueur raisonnable, et sans faute. Nous nous réservons le droit de raccourcir les textes trop longs. (La rédaction)

Si ce n’est pas déjà fait, pour aussi peu que 3 cents par jour (10$ par année), aidez votre journal communautaire. Devenez membre ici! 


Prenez note que cette chronique sera interrompue pour l’été à partir du 20 juin. Nous reprendrons sa publication le 12 septembre prochain. Merci de votre compréhension.