Les Actualités de la semaine

Abonnez-vous gratuitement ici pour recevoir un courriel de rappel chaque semaine!

Les Brèves – Semaine du 7 septembre 2018

Publié le 07/09/2018
par Rédaction

À la demande générale, nous reprenons plus tôt que prévu, 

la publication de nos rubriques

Le coin communautaire, Les Brèves, Le coin des commerçants,

Avis publics, ainsi que Lettres ouvertes.

🙂


Le comité MEAC a fait une action au métro Sauvé le 22 août 2018 pour demander de meilleurs transports collectifs (Photo : Courtoisie – Comité MEAC)

Le MEAC demande plus de transport collectif

Le 22 août dernier, à la veille du déclenchement des élections provinciales, les citoyens du groupe Mobilisation environnement Ahuntsic-Cartierville (MEAC) se sont réunis aux abords du métro Sauvé à Montréal pour écrire des messages à la craie. Leur action vise à sensibiliser les résidents, résidentes et les candidats et candidates aux élections provinciales à l’importance d’accélérer le développement du transport collectif.

Plus particulièrement, le MEAC attire l’attention sur deux projets de transport collectif qui touchent l’arrondissement et qui pourraient être implantés rapidement:

  • Le système rapide par bus (SRB) Sauvé–Côte-Vertu avec voie réservée qui relierait les stations de métro Côte-Vertu et Sauvé jusqu’à Papineau, 24 heures sur 24. Un autobus met jusqu’à 52 minutes pour parcourir ce tronçon de 4,6 km à l’heure de pointe. Chaque jour, 32 000 usagers empruntent cet axe, ce qui en fait la ligne d’autobus la plus achalandée à Montréal. La Société de transport de Montréal a présenté le projet de SRB pour la première fois en 2012.
  • Plutôt que le parachèvement de l’autoroute 19, un boulevard Papineau axé sur les transports collectifs et actifs avec des voies réservées à partir de la Rive-Nord. Mobilisation environnement Ahuntsic-Cartierville croit qu’une telle solution est nécessaire pour assurer la fluidité des déplacements à long terme, apaiser la circulation et éviter d’engorger davantage l’entrée sur l’île de Montréal. L’intersection du boulevard Henri-Bourassa et de l’avenue Papineau est déjà l’une des plus accidentogène à Montréal.

«Beaucoup de familles vivent à Ahuntsic-Cartierville. J’ai choisi de m’établir ici à cause de la qualité de vie du quartier, de ses espaces vert et de sa tranquillité. Mais il faut trouver des solutions pour maintenir des rues résidentielles paisibles  en même temps que des artères commerciales dynamiques et pour calmer la circulation de transit » affirme Gisèle Comtois, résidente de l’arrondissement Ahuntsic-Cartierville depuis 10 ans et membre de Mobilisation environnement Ahuntsic-Cartierville.

Le MEAC souhaite un réseau de transport collectif ambitieux et interconnecté pour permettre des déplacements rapides, efficaces et sécuritaires dans tout l’arrondissement. Selon la dernière enquête Origine-Destination, moins de deux déplacements sur cinq impliquant l’arrondissement se font en transport collectif ou actif. Pourtant, Ahuntsic-Cartierville a un énorme potentiel pour développer le transport collectif et réduire l’achalandage automobile quand on sait que ses résidents ont accès à 3 stations de métro, 6 gares de train et une population en croissance.

Le MEAC exhorte les candidats et les candidates à miser sur le transport actif et sur l’accès au transport collectif au quotidien, afin de diminuer l’utilisation de la voiture solo et d’accéder à une meilleure qualité de vie. Ces demandes s’inscrivent dans le cadre de la sortie du rapport « Les 12 travaux du transport collectif au Québec » par Équiterre et Trajectoire Québec. (Source : MEAC)


Les Pollués de Montréal-Trudeau rencontrent un premier candidat

C’est à la demande du candidat de la circonscription Maurice-Richard, Frédéric Lapointe qu’Antoine Bécotte et Pierre Lachapelle, membres du conseil d’administration des Pollués de Montréal-Trudeau (LPDMT), ont rencontré le candidat à son local électoral, ce samedi 25 août.

Messieurs Bécotte et Lachapelle ont passé en revue l’historique du dossier aéroportuaire, marqué par l’implication des citoyens de l’île de Montréal et particulièrement par les résidents du comté Maurice-Richard. Les personnes engagées ne comptent plus les démarches auprès des autorités aéroportuaires.

La gestion opaque exercé par Aéroports de Montréal (ADM), la fuite des députés fédéraux devant les demandes des citoyens, l’implantation de stations publiques de mesure du bruit, les impacts sur la santé, la question du couvre-feu intégral de 23heures à 7heures et l’autorisation d’un recours collectif sont parmi les nombreux sujets abordés.

L’élection du 1er octobre est une occasion très pertinente pour informer et sensibiliser les candidats, qui se présentent dans les comtés de la région de Montréal. LPDMT est une organisation non-partisane composée de citoyens bénévoles. Pierre Lachapelle de déclarer : « Notre comité est tout à fait prêt à répondre aux demandes d’information des personnes qui veulent se faire élire à l’Assemblée nationale le 1er octobre prochain.  Puisque la santé est au cœur du dossier du bruit et de la pollution de l’air causés par les avions, il est normal d’inviter les futurs députés à prendre position. » (Source : Les Pollués)


Rencontre citoyenne

Rencontre citoyenne avec les candidats de Maurice-Richard à l’Ile de la Visitation. Dimanche 9 septembre 17-19h rue du Pont (au nord de Gouin), organisé par ACIV (Action Citoyenne Ile Visitation)


La Grande Rencontre – Envoyons d’l’avant nos gens

Des heures et des heures de concerts, de danse, de projections et d’ateliers : c’est ce que vous réserve La Grande Rencontre – Envoyons d’l’avant nos gens pour sa 26e édition, qui se tiendra du 12 au 16 septembre prochain. Tout au long de ces cinq jours, les œuvres d’artistes et de cinéastes émérites en provenance du Québec, du Canada, du pays de Galles, de la Pologne, des États-Unis et de la France investiront la maison de la culture Ahuntsic-Cartierville et le parc Ahuntsic. Que ce soit avec son festival de films Bobines et Bottines, ses quatre grands concerts mettant à l’affiche trois groupes par soir, ses deux veillées de danse trad, sa série Apéros sympathiques, ses vitrines trad actuel, ses ateliers de transmission ou ses classes de maître, cette Grande Rencontre saura plaire tant aux amateurs de culture qu’aux néophytes. Une riche programmation de spectacles et d’activités du patrimoine vivant des arts de la veillée pour toute la famille vous attend! (Source : Espace Trad)


Consultation sur le parc des Hirondelles |

L’arrondissement tiendra une consultation exploratoire sur le parc des Hirondelles, le lundi 10 septembre, de 17 h à 18 h 30, au parc des Hirondelles, sous un chapiteau situé aux abords de l’avenue Larose. La population est conviée à partager, avec les élu(e)s et les membres du personnel de l’arrondissement, leurs idées, leurs besoins et leurs suggestions à l’égard de ce magnifique parc.

La consultation aura lieu sous forme de kiosques où seront recueillis les commentaires des résidentes et résidents sur divers thèmes : jeux d’eau, sentiers, aires de jeux, aires d’exercice pour adultes, terrain de bocce, éclairage, propreté, terrains sportifs, butte à glisser et chalets de parc sont autant de sujets que vous pourrez aborder avec les intervenantes et intervenants de l’arrondissement.

L’organisme GUEPE sera également présent avec un kiosque d’information sur le coyote en milieu urbain.

Pour favoriser la participation des familles à cet événement, un service de halte-garderie sera offert au chalet du parc à compter de 17 heures le 10 septembre.

Beau temps, mauvais temps, la consultation exploratoire se tiendra en présence de la population intéressée à améliorer leur milieu de vie!


Le redéveloppement du site Louvain Est se poursuit

Le comité de pilotage pour le redéveloppement du site Louvain Est a repris ses travaux, en début d’été, en accueillant de nouveaux membres choisis au terme d’un appel public de contribution. Le comité compte désormais huit membres aux expériences, spécialisations et intérêts diversifiés:  Azzedine Achour, Louise Bouchard, Carole Brousseau, Daniel Corbeil, Marie-Josée Dupuis, Caroline Freulon, Ghislaine Raymond, et Roch Tremblay.

C’est une équipe interdisciplinaire de gens qui vivent ou travaillent à Ahuntsic et qui ont à coeur l’avancement de ce projet novateur. Le comité a également embauché Claude Beaulac comme chargé de projet. Monsieur Beaulac (M. Sc.A.), urbaniste, a oeuvré à titre de consultant dans plusieurs domaines de l’urbanisme et de l’aménagement du territoire depuis 35 ans. Il a été président et directeur général de l’Ordre des urbanistes du Québec et il a siégé à de nombreux conseils (Source : Solidarité Ahuntsic)


Une 5e édition d’Ahuntsic en fugue

La 5e édition de la série de Concerts Ahuntsic en fugue, qui s’est tenue du 18 au 24 août, a pris fin vendredi dernier avec un majestueux concert alliant moments intimistes et passages grandioses.

Au total, près de 1 000 spectateurs ont assisté aux cinq représentations de la saison. Ce chiffre, en constante progression depuis les débuts de Concerts Ahuntsic en fugue, confirme qu’il y a, dans Ahuntsic-Cartierville, un véritable désir d’assister à des concerts de qualité dans son quartier durant la période estivale.

Concoctée par les co-directeurs artistiques Clément Canac Marquis et Mathieu Gaudet, la 5e saison de Concerts Ahuntsic en fugue s’est déployée autour d’un thème commun, celui du dialogue. Entre les instruments, les artistes, les époques et le répertoire, mais également avec une même matière, le Choral BWV 659 de J. S. Bach, qui fut interprété par un effectif musical différent à chacun des concerts. C’est également dans l’optique de favoriser le dialogue spectateurs/territoire que l’Hymne à l’arrondissement « Mémoires d’Ahuntsic », composé par Kiya Tabassian, était de tous les concerts.

L’ouverture d’un nouvel axe culturel dans une zone décentralisée, Bordeaux-Cartierville, a permis la tenue de deux représentations à la Chapelle Charles-Daudelin mettant en vedette l’Ensemble Constantinople et le Quatuor Ahuntsic.

De plus, à l’occasion de la création de l’oeuvre Le sifflet du Phénix de Showan Tavakol le 12 août, puis reprise lors du concert du 22 août, les musiciens occidentaux se sont intégrés et ont porté le langage sonore du Moyen-Orient avec la complicité des solistes syriens et iraniens.

C’est devant une foule enthousiaste de plus de 1 400 personnes que s’est tenu, le 12 août dernier, le tout premier concert de l’Orchestre des Berges d’Ahuntsic-Cartierville (OBAC) dans le cadre enchanteur du Parc de l’Île-de-la-Visitation. Il mettait en vedette la soprano Magali Simard-Galdès et le violoniste Jean-Sébastien Roy, sous la direction du co-directeur artistique de Concerts Ahuntsic en fugue, Mathieu Gaudet.

Orchestre éphémère qui, une fois par an, réunit des musiciens professionnels établis, de la relève et des solistes reconnus, l’OBAC a pour mission d’offrir gratuitement à la population d’Ahuntsic-Cartierville un grand concert de musique classique sur les berges de l’arrondissement. Ce projet culturel novateur vise à démocratiser l’accès à la musique, aux grandes oeuvres du répertoire, classiques, modernes et contemporaines. (Source : Ahuntsic en fugue)


Le Magasin-Partage de la Rentrée scolaire 2018 d’Ahuntsic

Le Magasin-Partage de la Rentrée scolaire 2018 s’est tenu les 16 et 17 août et a touché pas moins de 180 familles des districts d’Ahuntsic, de Saint-Sulpice et de Sault-au-Récollet. Plus de 40% des familles participaient pour la première fois à l’événement. Ce sont 360 enfants, dont plus de 60% inscrits au primaire, qui ont reçu gratuitement un ensemble de matériel scolaire avec sac à dos, sac à lunch et étui à crayons.

Bénévoles enthousiastes, organismes et acteurs dévoués du milieu, au nombre desquels on compte la Caisse populaire Desjardins d’Ahuntsic et Rogers, se sont rassemblés au nom de la solidarité pour faire du Magasin-Partage de la Rentrée scolaire d’Ahuntsic un moment fort, encourageant et heureux pour les familles et leurs enfants. En seulement trois jours, 550 heures ont été cumulées par 90 personnes pour assurer le montage, l’accueil et le bon déroulement de l’événement. Cette 10e édition du Magasin-Partage de la Rentrée scolaire d’Ahuntsic fut un véritable succès confirmé par la grande appréciation dont ont témoigné les familles participantes. (Source : Magasin partage)


« Vision Zéro » : Je porte attention aux écoliers

Le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) a lancé la campagne de sécurité routière des écoliers qui se déroulera jusqu’à la fin septembre, sur l’ensemble du territoire montréalais. Cette campagne vise à améliorer la sécurité des enfants aux abords des écoles et près des autobus scolaires. Elle rappelle aux écoliers, à leurs parents et aux conducteurs les comportements sécuritaires à adopter ainsi que l’importance de respecter le travail des brigadiers scolaires, la signalisation, les limites de vitesse et la réglementation du Code de la sécurité routière (C.s.r.).

Comme le précisait  le commandant Danny Diotte: « S’assurer de voir, d’entendre et d’être vu ainsi que respecter le Code de la sécurité routière sont des comportements à développer dès le plus jeune âge ». Emprunter les rues corridors pour traverser aux intersections avec le brigadier fait partie des habitudes à inculquer à nos jeunes écoliers. « C’est aussi une excellente façon de les encourager à opter pour un mode de vie actif, en intégrant la marche ou le vélo dans leurs déplacements, entre la maison et l’école, lorsque la distance le permet », a insisté l’inspecteur Marianne Rivest, de la Section de la sécurité routière du SPVM. (Source : SPVM)

PROJET LE TOUR/

Guepe dévoile une série balado pour explorer les parcs de Montréal

(29 août 2018) Pour initier les citoyens du Grand Montréal aux merveilleux espaces naturels qui se cachent dans notre ville, GUEPE a créé des audio-guides d’interprétation pour des sentiers de randonnée en milieu urbain. En plus de se dégourdir et de prendre l’air, les auditeurs pourront, à leur rythme, faire le plein de nouvelles connaissances sur l’écologie et profiter de parcs riverains de notre île.

En suivant les indications de nos naturalistes dans les cinq balados, les randonneurs pourront ainsi découvrir les parcs-nature du Cap Saint-Jacques, de la Pointe-aux-Prairies, du Bois-de-Liesse, de l’Île-de-la-Visitation et le parc de la Merci et l’Île Perry.  Les randonnées sont des boucles durant de 1 h 15 à 2 h, à la marche, qui permettent d’observer hérons, poissons, fougères, moules et bien plus.

Des capsules vidéo sont également disponibles permettant de profiter de la nature, en direct de votre salon. Le blogue de GUEPE complète le tout avec des publications et des notes de terrain de nos naturalistes.

Les balados, les vidéos et notre blogue sont disponibles en ligne au projetletour.ca. Il est possible de télécharger les balados via la plateforme Soundcloud.

Voici quelques photos pour vous donner le goût de sortir dehors : https://projetletour.ca/le-tour-en-photos/ .


La Ville de Montréal annonce la création d’un nouvel organisme

dédié à la planification de la mobilité

Le président du comité exécutif, Benoit Dorais, et le responsable de l’urbanisme, du transport et de l’Office de consultation publique de Montréal au sein du comité exécutif, Éric Alan Caldwell, ont annoncé la création de l’Agence de mobilité durable, un organisme paramunicipal ayant pour mission de développer et mettre en place des actions innovantes en matière de mobilité. Cette nouvelle agence reprendra les activités présentement menées par la société en commandite Stationnement de Montréal et verra son mandat s’élargir progressivement afin de devenir un acteur clé de la mobilité à Montréal.

« En créant cette nouvelle Agence de mobilité durable, nous nous dotons d’un outil extraordinaire afin de pousser encore plus loin notre réflexion sur la gestion de l’offre en matière de stationnement et de transport. L’agence nous permettra aussi, et surtout, de poser des gestes concrets qui auront un impact tangible sur la mobilité des Montréalais et des Montréalaises. L’Agence pourra ainsi proposer, mettre en place et gérer des mesures qui permettent un meilleur partage de la route », a expliqué Benoit Dorais.

Cette nouvelle agence gèrera non seulement le stationnement public, elle aura aussi le pouvoir de conclure des ententes avec des partenaires privés et publics afin d’offrir un accès simplifié aux stationnements existants. Elle sera appelée à jouer un rôle clé pour permettre à la Ville de profiter des possibilités qu’offrent les avancées technologiques, faisant ainsi office de banc d’essai afin de proposer les meilleures pratiques en matière de mobilité et de stationnement. L’Agence pourra par exemple agir pour installer de l’affichage dynamique ou des capteurs intelligents pour gérer plus efficacement le stationnement. Elle contribuera également à la mise en œuvre de certaines orientations de la stratégie d’électrification des transports, notamment en ce qui concerne le déploiement du réseau de bornes de recharge pour véhicules électriques.

« La gestion de la mobilité dépasse la question du stationnement. Elle occupe toutefois une place importante dans la création d’une offre de transport diversifiée et attrayante qui répond aux besoins de tous les usagers. Pensons notamment au stationnement pour véhicules électriques, aux stationnements réservés aux modes de transport alternatifs ou à la conclusion d’ententes avec des partenaires privés et publics qui permettront d’optimiser les espaces déjà existants et sous-utilisés. Bref, il faut repenser l’espace urbain afin de faciliter les déplacements, réduire notre empreinte écologique et améliorer la qualité de vie », a conclu Éric Alan Caldwell. (Source : Ville de Montréal)


Près de 350 000 $ pour des travaux de plantation et d’aménagement au parc-nature du Bois-de-Liesse

Montréal, le 29 août 2018 – Le comité exécutif de la Ville de Montréal a accordé un contrat pour des travaux de plantation et d’aménagement dans l’emprise de transport d’électricité d’Hydro-Québec au parc-nature du Bois-de-Liesse, dans l’arrondissement Ahuntsic-Cartierville. Ce projet découle de l’entente de collaboration sur le verdissement conclue en mars 2015 entre la Ville et la société d’État pour laquelle cette dernière a versé une contribution financière de 1,5 million $.Rappelons qu’au cours des dernières années, Hydro-Québec a dû procéder à un rattrapage des travaux de maîtrise de végétation dans les emprises de ses lignes de transport d’électricité sur le territoire montréalais afin d’assurer la fiabilité de l’alimentation électrique ainsi que la sécurité du public et des équipements. Ce rattrapage a conduit à des coupes importantes d’arbres au parc-nature du Bois-de-Liesse.

Par ailleurs, dans le cadre de ce projet, l’organisme Ville en vert a animé et dirigé les deux consultations citoyennes et a créé le concept d’aménagement en respectant les balises strictes du projet (emprise hydroélectrique). De plus, Ville en vert sera présente lors de la réalisation des travaux d’aménagement afin d’assurer la surveillance des travaux.

« Ces travaux permettront de reverdir le parc-nature et d’en augmenter la biodiversité. Ils s’inscrivent dans notre volonté d’assurer à la population l’accès à des quartiers durables, à l’échelle humaine et en santé », a déclaré le responsable des grands parcs, des espaces verts et des grands projets au comité exécutif, M. Luc Ferrandez.

« C’est une excellente nouvelle pour les citoyens d’Ahunstic-Cartierville. Ce projet très attendu, et travaillé de concert avec la population, permettra de réaliser des aménagements verts de qualité, et de restaurer les sites où les arbres ont été coupés », a ajouté la mairesse de l’arrondissement, Mme Émilie Thuillier.

« Hydro-Québec est fière de financer ces travaux d’aménagement au parc-nature du Bois-de-Liesse. Les espaces verts participent à l’amélioration de la qualité de vie des citoyens en milieu urbain. Toutefois, les arbres partagent souvent leur espace vital avec le réseau électrique. En favorisant des aménagements paysagers et des plantations d’essences compatibles dans les emprises de lignes, nous contribuons à la création d’îlots de fraîcheur par une cohabitation harmonieuse et durable entre la végétation et les activités d’Hydro-Québec qui sont essentielles », a mentionné Mme Marie-Claude Durand, chef – Relations avec le milieu à Montréal.

« L’équipe de Ville en vert est très heureuse d’avoir collaboré à ce projet et créé le concept d’aménagement après avoir consulté les citoyens du secteur à deux reprises. Notre but d’augmenter la biodiversité du site sera atteint lors de la réalisation de l’aménagement », a mentionné la directrice générale de Ville en vert, Mme Élyse Rémy.

Pré fleuri et aménagements fauniques

De larges bandes seront ensemencées afin de créer un pré fleuri composé de plantes indigènes favorables aux insectes pollinisateurs. Des îlots d’arbustes indigènes compatibles avec la présence des lignes de transport d’électricité seront également plantés au centre et en bordure de l’emprise d’Hydro-Québec. Au total, plus de 1 000 arbustes et 350 vivaces et graminées seront ajoutés.

Des aménagements fauniques viendront compléter le projet, soit l’installation de trois nichoirs à hirondelles bicolores et la construction d’un hibernacle à couleuvres. À cela s’ajouteront notamment la réfection des sentiers de poussière de pierre, l’ajout d’une nouvelle section de sentier et l’installation d’une conduite de drainage, de mobilier urbain, de pierres naturelles ainsi que de panneaux d’interprétation.

Les travaux débuteront au cours des prochaines semaines pour se terminer en novembre.


Exposition de photos

Exposition de photographies « Urbains de nature – Faune et paysages de la région de Montréal », qui sera présentée du 3 septembre au 7 octobre 2018 à Espace La Fontaine, ce bel espace culturel situé dans le Parc La Fontaine à Montréal par Michel Bury, photographe Ahuntsicois.

Cette exposition vise à faire connaître l’étonnante richesse faunique de la région métropolitaine, ainsi que certains paysages remarquables. Plusieurs espèces animales se sont adaptées à l’environnement urbain et contribuent à maintenir une certaine biodiversité dans nos villes.  Oiseaux, mammifères, amphibiens et insectes seront à l’honneur.

Pour une expérience rehaussée, assurez-vous d’avoir un lecteur de code QR sur votre cell ou votre tablette.

Coordonnées : 3933, avenue du Parc-La Fontaine.  Heures d’ouverture, transport en commun et stationnement : https://espacelafontaine.com/nous-joindre/.  Vous pouvez déguster un repas santé au bistro situé sur place.

Vernissage : jeudi 13 septembre à 17 h.

Conférence gratuite : dimanche 23 septembre 2018,15 h à 16 h.  Thème : « Les avantages et les défis de la photographie de nature en milieu urbain ».  Pour les amateurs de photographie, j’y révèlerai notamment comment certaines photos exposées ont été prises. À ne pas manquer! (Source : Michel Bury)


La Conférence Trad Montréal
Les 14, 15 et 16 septembre

Montréal, le 7 septembre 2018 – La 7e édition de la Conférence internationale des musiques traditionnelles se tiendra les 14, 15 et 16 septembre à la maison de la culture Ahuntsic-Cartierville, dans le cadre de la 26e édition du festival La Grande Rencontre. Cette rencontre internationale de réseautage regroupe artistes, agents, gérants, diffuseurs, représentants des médias et membres du public, venus échanger sur le « qui fait quoi » du trad actuel. L’événement favorise notamment l’exportation des artistes québécois sur les marchés américain, européen et canadien.

La conférence et le festival se composent de concerts et de vitrines d’artistes québécois, canadiens et internationaux, d’ateliers de formation et de tables rondes avec des contenus spécialisés destinés aux acteurs du monde de l’industrie trad. De plus, la Conférence Trad crée des occasions de rencontre entre les participants et les professionnels de l’industrie du Canada, des États-Unis et de l’Europe. Une quinzaine d’artistes seront présentés aux diffuseurs invités durant ces trois jours.

Délégué-es invité-es

Europe
Philippe Krumm, directeur artistique et éditeur de la revue en ligne 5Planètes (Paris, France)
John Ealles, agent d’artistes, entrepreneur culturel (pays de Galles, Royaume-Uni)
Thomasz Knittel : cinéaste documentariste (Pologne)
Aurélie Chauleur : cinéaste documentariste (France)

Amérique du Nord
Michael Kornfeld, président de la North East Régional Folk Alliance (New York, États-Unis)
Jessica Hayden, Susquehanna Folk Festival (Pennsylvanie, États-Unis)
Nancy Sherer, Susquehanna Folk Society (Pennsylvanie, États-Unis)
Pierre Shryer, directeur artistique du festival Canadian Celtic Celebration (Sudbury, Canada)
Pat O’Gorman, directeur artistique, Algoma Trad Music Camp, Desbarats (Ontario Canada)
André Gladu, cinéaste documentariste (Montréal, Québec)

Horaire et tarifs

Vendredi 14 septembre

10 h 30 – 12 h : 1re rencontre de réseautage
État de situation du développement du trad au Québec, au Canada et dans les festivals internationaux.

13 h 30 – 15 h : 2e rencontre de réseautage
Venez partager la façon dont vous organisez le soutien pour votre développement.

15 h – 17 h : La Place du marché au 2e étage de la maison de la Culture
Venez présenter votre groupe ou votre organisme et échanger avec les délégué-es invité-es.

Samedi 15 septembre

10 h 30 – 12 h : 3e rencontre de réseautage
Conférence de Philippe Krümm sur la promotion dans 5Planètes, l’histoire de Trad Magazine, le 360 Paris Music Factory et les façons de faire exister nos musiques dans les océans du Net!

15 h – 17 h : La Place du marché au 2e étage de la maison de la culture
Venez présenter votre groupe ou votre organisme et échanger avec les délégué-es invité-es.

Dimanche 16 septembre

10 h 30 – 12 h : 4e rencontre de réseautage
Conférence atelier avec Alaw sur la musique au pays de Galles.


 

Rappel et conditions de publication

S’il-vous-plait, prenez note que nous publierons avec plaisir vos communiqués si vous nous les faites parvenir en texte dans votre courriel  à journaldesvoisins@gmail.com ou en format WORD avant le mercredi, 17 h, pour publication le vendredi qui suit. Nous ferons peut-être un copier/coller pour éviter les erreurs. SVP noter le format des communiqués ci-dessus (Pas de gras, pas de majuscules, limiter les paragraphes etc). Par respect pour nos annonceurs qui paient pour annoncer et qui nous font vivre, nous publions affiches avec entente de paiement seulement.  Pour plus de visibilité, réservez un emplacement publicitaire.  Les tarifs Web, sont ici. Pour un tarif spécial OBNL, appelez-nous au 514 770-0858.

Compte tenu du volume élevé de communiqués que nous recevons et de notre petite équipe, nous ne publions les communiqués qu’une semaine et nous n’avons pas le temps d’envoyer d’accusé-réception. Notez également que nous ne publions pas nécessairement les photos.  Aidez-nous: relisez-vous avant d’expédier votre courriel ; n’envoyez pas plusieurs versions ! Autant que faire se peut, le texte doit être lisible, intéressant, d’une longueur raisonnable, et sans faute. Nous nous réservons le droit de raccourcir les textes trop longs. (La rédaction)

Si ce n’est pas déjà fait, pour aussi peu que 3 cents par jour (10$ par année), aidez votre journal communautaire. Devenez membre ici!