Le Journaldesvoisins.com (JDV) avait couvert en septembre 2021 l’ouverture de l’outil-O-thèque à l’Escale verte de Cartierville, lancée par l’organisme Ville en vert. Sait-on que, depuis un an, cette bibliothèque d’objets prête bien plus que des outils?

Mis en place pour contribuer à la préservation de la planète en encourageant la consommation collaborative, ce projet permet de s’adonner gratuitement à des activités telles que le bricolage, la cuisine, le jardinage et bien plus!

On y vient pour emprunter des jeux, des jouets et même des costumes pour des fêtes d’enfants et pour l’Halloween (bon à savoir pour les familles à la dernière minute ce soir!).

Les enfants peuvent se déguiser en dinosaure, en licorne et en sorcier ou sorcière grâce à l’outil-O-thèque. Étant donné la bonne réception de ce type de prêt, Ville en vert souhaite élargir ce service.

Un plus grand choix d’objets et une nouvelle adresse!

Si au départ on se concentrait sur les outils, la plus grande variété des objets dépend des dons que les particuliers font depuis un an. Les nouveautés du moment sont le batteur mélangeur, la machine à coudre et le nettoyeur à tapis.

Les costumes d’enfants sont à la mode, tout comme les fours à raclette, la maison de pain d’épices et les moules à biscuits durant le temps des Fêtes. Le four à raclette et le gaufrier double sont également des tendances saisonnières.

Les outil-O-thèques sont réparties dans trois points de service : Cartierville, Parc-Extension et Saint-Michel. Près de 500 objets y sont répartis, en majorité à la succursale de Saint-Michel (230 objets), laquelle reçoit le plus de visiteurs. À Cartierville, on compte tout de même 154 objets en date d’aujourd’hui (31 octobre 2022). Consultez le catalogue en ligne.

 

Exemples d'objets à emprunter à l'outil-O-thèque (source : https://villeenvert.ca/outilotheque/)
Exemples d’objets à emprunter à l’outil-O-thèque (source : https://villeenvert.ca/outilotheque/)

Comment cela fonctionne-t-il?

Pour en bénéficier, les utilisateurs doivent créer un compte et faire leur emprunt en ligne, qui est valide pour une semaine. Besoin de le prolonger? Un coup de fil et le tour est joué! Un renouvellement est permis par objet.

En raison de la promotion importante que Ville en vert a faite au début de l’année, le nombre de personnes utilisatrices s’est accru de février à avril 2022. Au même moment, un nombre record de nouvelles adhésions a été atteint cette année, respectivement 200 pour le mois de mars et 222 pour le mois d’avril, puis 141 en mai.

Sans doute que les besoins étaient plus élevés à l’approche de l’été, généralement consacré aux travaux de rénovation, car depuis lors, on compte 50 inscriptions par mois. En outre, depuis les débuts des outil-O-thèques, Ville en vert totalise 1115 utilisatrices et utilisateurs et a réalisé 2000 prêts.

Aucune subvention

Les outil-O-thèques ont pu voir le jour grâce à la subvention consacrée aux projets communautaires d’action pour le climat et à l’aide du gouvernement fédéral. Cependant, cette année, aucune autre aide n’est à venir pour le moment.

 

Édith Poudrier, chargée de projet et responsable des animations pour l'outil-O-thèque, à l'Escale verte sur le boulevard Gouin Ouest. (Photo : François Robert-Durand, JDV)
Édith Poudrier, chargée de projet et responsable des animations pour l’outil-O-thèque, à l’Escale verte sur le boulevard Gouin Ouest. (Photo : François Robert-Durand, JDV)

Édith Poudrier, directrice des programmes, a confirmé au JDV que les outil-O-thèques ont perdu leur subvention. Celles-ci doivent leur survie aux dons provenant des utilisateurs et autres donateurs, que ce soit sous forme d’argent ou d’objets et accessoires.

Ville en vert demande aux gens qui veulent se débarrasser de leurs biens qui « prennent la poussière et de la place chez eux » de remplir un formulaire en ligne.

La population est invitée à faire don de ses objets, outils et accessoires inutilisés à l'outil-O-thèque. (Source : http://www.outilotheque.ca/loutil-o-thegraveque.html)
La population est invitée à faire don de ses objets, outils et accessoires inutilisés à l’outil-O-thèque. (Source : http://www.outilotheque.ca/loutil-o-thegraveque.html)

Consultation citoyenne

Dans un souci d’offrir une très belle expérience aux gens qui utilisent les outils-O-thèques, un sondage a été effectué dans le cadre d’une consultation citoyenne. Il en ressort que le service de prêts d’objets de Ville en vert a bien été reçu. Voici le témoignage d’une utilisatrice de l’outil-O-thèque :

« Jeune femme soucieuse de l’environnement, évitant le consumérisme et valorisant le partage et l’entraide sociale, j’ai voulu tenter l’expérience avec outil-O-thèque tout récemment. L’expérience a été très positive et valorisante. En fait, j’ai emprunté des outils pour effectuer des rénovations de mon appartement; comme je n’avais pas tous les outils, j’ai décidé de les emprunter chez vous! Les outils étaient en très bon état et le service était fort courtois, le tout, gratuit! Franchement, si nous pouvions continuer à évoluer dans un tel monde, l’avenir serait bien prometteur! Excellente initiative; je souhaite que ce geste soit une référence pour d’autres initiatives de partage en ville! »

Notez que le 15 novembre (2022), l’outil-O-thèque de L’Escale verte sur le boulevard Gouin Ouest fermera pour rouvrir aux alentours du 29 novembre au 12225, rue Grenet dans le futur centre culturel et communautaire de Cartierville (décrit ici sur le site de la Ville de Montréal).

 

 

S'abonner
me prévenir de
guest
1 Commentaire
Les plus vieux d'abord
Nouveau d'Abord Avec le plus de votes
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Andrée Labelle
Andrée Labelle
19 Jours

Veuillez svp corriger le texte de l’affiche : DONT doit s’écrire DONC. merci

Vous pourriez aussi aimer ces articles

COVID-19 : La sixième vague est bel et bien arrivée

Ce n’est pas un poisson d’avril… ce que les spécialistes prévoyaient depuis…

Gare aux dépôts sauvages en période de déménagement

Au Québec, le 1er juillet est bien évidemment synonyme de jour du…

Accessibilité universelle dans les commerces: toujours un parcours du combattant

Les bonnes relations peuvent-elles pallier le fait que les infrastructures d’accueil des…
Dr Luc Boileau, directeur national de santé publique

COVID-19 : la vaccination en rappel

La septième vague de COVID-19 est en train de se stabiliser et…