Les Actualités de la semaine

Abonnez-vous gratuitement ici pour recevoir un courriel de rappel chaque semaine!

Marie Montpetit de nouveau candidate libérale dans Maurice-Richard

Publié le 20/06/2018
par Christiane Dupont

Investiture libérale dans Crémazie (Maurice-Richard) La députée et ministre Marie Montpetit est entourée de ses collègues, Lise Thériault, députée d’Anjou-Louis-Riel et ministre responsable de la Protection des consommateurs et de l’Habitation, et de Jean-Marc Fournier, député de Saint-Laurent, ministre responsable des Relations canadiennes et de la Francophonie canadienne et leader parlementaire du gouvernement. Les autres personnes de la rangée sont des membres de l’association libérale de la circonscription Maurice-Richard. (Photo: courtoisie).

L’association libérale de la nouvelle circonscription Maurice-Richard (anciennement Crémazie) s’est réunie lundi soir pour choisir de nouveau Marie Montpetit à titre de candidate libérale pour la circonscription en vue des élections du 1er octobre prochain.

Présentement députée de la circonscription, ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française, Mme Montpetit représente le territoire à l’Assemblée nationale depuis les élections du 7 avril 2014 alors qu’elle était élue sous la bannière du Parti libéral pour la première fois en tant que candidate à une élection québécoise.

Privilège et honneur

Selon le communiqué officiel reçu du bureau de la Permanence du Parti libéral du Québec, c’est devant quelques 150  sympathisants que Mme Montpetit a été de nouveau déclarée candidate libérale pour la circonscription. Selon des informations obtenues auparavant, la rencontre s’est déroulée au Sacré Fût, sur La Promenade Fleury, dans la circonscription.

Dans le communiqué officiel, Mme Montpetit déclare, notamment:

« Depuis plus de quatre ans maintenant, je porte la voix des citoyennes et des citoyens de Maurice-Richard à l’Assemblée nationale et c’est pour moi un immense privilège et un honneur. C’est avec confiance et conviction que je solliciterai un nouveau mandat le 1er octobre prochain. Je suis très fière du travail accompli dans le quartier, dont la réalisation de plusieurs projets qui permettent d’améliorer la qualité de vie des citoyens.»

Le communiqué émis par le Parti libéral du Québec rappelle également que le gouvernement libéral a rétabli l’équilibre des finances publiques «pour nous donner les moyens d’investir davantage dans nos priorités».

« Le 1er octobre prochain, je suis confiante que les citoyennes et les citoyens de Maurice-Richard choisiront un gouvernement qui a fait ses preuves économiquement, qui a investi plus que tout autre en culture, en éducation et en santé, qui possède une équipe qui allie jeunesse et expérience et qui connait le quartier, ses gens et sa réalité. Je suis confiante que le 1er octobre prochain, la population de Maurice-Richard choisira le Parti libéral du Québec! », a conclu Mme Montpetit.

Présentation

En 2014, Mme Montpetit avait remporté la circonscription avec une majorité de 2548 voix. Sur 46 596 électeurs inscrits, avec un taux de participation de 75%, 13 440 électeurs avaient voté en faveur de Mme Montpetit, contre 10340 en faveur de la candidate du PQ, Diane De Courcy.

À l’époque, Marie Montpetit n’habitait pas la circonscription, mais y travaillait –dans le domaine de la santé et des services sociaux. Avant d’être candidate libérale, Mme Montpetit avait une bonne connaissance des milieux politiques, ayant été notamment présidente de la Commission politique nationale du Parti libéral du Québec.

Marie Montpetit est détentrice d’un baccalauréat en psychologie, d’une maîtrise en sciences de l’environnement, spécialisée en santé environnementale, et d’un diplôme d’études supérieures spécialisées en gestion.

Historique de la circonscription

Auparavant, en 2012, la circonscription était représentée par Diane De Courcy, candidate du Parti Québécois. Les libéraux avaient terminé deuxième à l’élection de septembre 2012; la majorité péquiste, était de près de 3400 voix à l’issue du vote dans la circonscription.

La circonscription Maurice-Richard (Crémazie) est souvent mentionnée comme «à surveiller» par les analystes politiques à l’occasion des élections au Québec, compte tenu de l’historique des résultats au cours des douze dernières élections.

L’allégeance politique des électeurs y a varié au cours des 40 dernières années.

À la lecture des résultats des élections précédentes, on remarque également que le taux de participation des électeurs a toujours été assez important dans la circonscription.