Nouvelle section à l’avant plan construite à Sacré-Coeur en prévision de la deuxième vague de la COVID-19 (Photo : jdv – Philippe Rachiele)

Plusieurs éclosions se sont déclarées ces derniers jours dans les trois hôpitaux sur le territoire du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) du Nord-de-l’Île de Montréal, a appris Journaldesvoisins.com.

Des éclosions sont en cours à l’hôpital du Sacré-Cœur de Montréal, à l’hôpital Jean-Talon ainsi qu’à l’hôpital Fleury, confirme le CIUSSS.

Éclosions importantes à Fleury

« Des éclosions se sont déclarées à l’urgence et à l’unité de chirurgie de l’Hôpital Fleury depuis le 14 janvier. Au total, 35 travailleurs de la santé ainsi qu’une quinzaine de patients ont obtenu un résultat positif à la COVID-19 », indique la porte-parole du CIUSSS, Marie-Hélène Giguère.

Le 13 janvier, en réponse à une demande d’information, le CIUSSS avait informé le JDV d’une éclosion en chirurgie et à l’urgence de l’hôpital Fleury, avant de se rétracter et d’indiquer qu’il n’y avait d’éclosion qu’en chirurgie. Le JDV a donc omis l’information dans sa mise à jour hebdomadaire du 14 janvier.

À peine 48 heures plus tard, le CIUSSS a demandé à la population d’éviter les urgences de l’hôpital Fleury et a décidé de restreindre les visites dans l’établissement en raison d’«au moins trois éclosions » actives dans l’installation, sans préciser dans quelles unités.

« Les informations changent d’heure en heure, les situations sont évaluées d’heure en heure », souligne la porte-parole du CIUSSS pour expliquer pourquoi les réponses peuvent parfois changer du jour au lendemain.

Elle assure que toutes les mesures ont été prises dès l’apparition des premiers cas pour contenir les éclosions.

« On a augmenté la présence autant en gestion qu’en personnel clinique pour tous les quarts de travail afin de réussir à maîtriser la situation le plus rapidement possible et des dépistages seront faits tous les 48h pour le personnel et les patients », assure toutefois Marie-Hélène Giguère.

Éclosions à Sacré-Cœur et Jean-Talon

L’unité de gériatrie de l’Hôpital Jean-Talon est également aux prises depuis le 14 janvier avec une éclosion qui touche un membre du personnel et quatre personnes hospitalisées. Deux cas se sont également déclarés parmi le personnel de l’unité Mère-Enfant de l’Hôpital du Sacré-Coeur, tandis que quatre nouveaux ont été détectés samedi chez des usagers à l’unité d’hémodialyse.

« Dans un contexte de transmission communautaire si élevé, nous ne sommes pas en mesure de déterminer avec certitude l’origine des contaminations. Nous continuons de dépister le personnel et d’appliquer avec rigueur les protocoles de prévention et de contrôle des infections », indique la porte-parole du CIUSSS.

Un total de 112 employés du CIUSSS sont actuellement infectés par la COVID, soit environ 30 de plus qu’il y a une semaine.



Restez informé

en vous abonnant à notre infolettre


Vous appréciez cette publication du Journal des voisins? Nous avons besoin de vous pour continuer à produire de l’information indépendante de qualité et d’intérêt public. Toute adhésion faite au Journal des voisins donne droit à un reçu fiscal.

Nous recueillons des données pour alimenter nos bases de données. Pour plus d’informations, veuillez vous reporter à notre politique de confidentialité.

Tout commentaire sera le bienvenu et publié sous réserve de modération basée sur la Nétiquette du JDV.

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

Le mois de mai en photos

Le Journal des voisins vous présente un survol des actualités du mois…

Le coin communautaire – Semaine du 11 decembre 2023

Appel à projets culturels à Ahuntsic-Cartierville Artistes, collectifs, organismes culturels… participez à…

Découvrez le top 10 des articles les plus lus en 2023

Nous y sommes! L’année 2023 touche à sa fin. Alors qu’une nouvelle…

Jeunesse: rendez-vous à la placette Marcelin-Wilson pour changer la face de Bordeaux-Cartierville

Ce lundi 20 novembre, les jeunes de Bordeaux-Cartierville sont invités à venir…