Nathalie Goulet, conseillère de la Ville du district d’Ahuntsic, accédant au Comité exécutif, appose sa signature officielle sous l’oeil de Valérie Plante, mairesse de Montréal (à g.) et Benoît Dorais, président du Comité exécutif (à dr.). (Photo: page Twitter Projet Montréal)

Même si la mairesse d’Ahuntsic-Cartierville a décidé de passer son tour pour cette fois-ci et de ne pas devenir membre du Comité exécutif pour mieux s’occuper de ses commettants dans notre arrondissement, Ahuntsic-Cartierville sera représenté au sein du Comité exécutif de Montréal, en la personne de Nathalie Goulet, conseillère de la Ville du district d’Ahuntsic.

Nathalie Goulet a été nommée au sein du comité lundi par la mairesse de Montréal, Valérie Plante.

Mme Goulet sera responsable du dossier de la Sécurité publique et sera épaulée, notamment, par le conseiller de la Ville du district de Jeanne-Mance dans l’arrondissement du Plateau, Alex Norris, ancien journaliste d’enquête du journal The Gazette.

Politologue et gestionnaire

Politologue et travailleuse communautaire pendant 25 ans, Nathalie Goulet fut aussi directrice de Radio Centre-Ville. Elle a également siégé au sein de plusieurs conseils d’administration, dont sept ans à la Commission des normes du travail.

Concernant son expérience de travail pour mieux assumer ses nouvelles tâches et également ses méthodes de travail, Mme Goulet a déclaré à journaldesvoisins.com:

«À Projet Montréal, notre travail se fait beaucoup en équipe. Nous aimons travailler en concertation et avoir des consensus forts. Mon expérience de gestionnaire va être mise à contribution, c’est certain, et je travaillerai avec d’autres collègues, dont Alex Norris, en toute transparence.»

Trois dossiers vont principalement l’occuper parmi ses responsabilités comme élue dans le dossier de la sécurité publique: le dossier du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), celui du Service de sécurité incendie, et celui du Service de sécurité civile.

Au chapitre des défis à relever, notamment, Mme Goulet mentionne que, outre la crise systémique que vit le SPVM et sur laquelle sont régulièrement posés les projecteurs, elle veut insister sur le caractère important de la police de proximité pour les Montréalais, et donner les moyens aux policiers pour bien faire leur travail.

Pour Nathalie Goulet, les tables de concertation sont importantes; certaines existent déjà dans l’arrondissement.

Nathalie Goulet, conseillère de la Ville du district Ahuntsic (Photo: Facebook)

Nathalie Goulet elle-même a été directrice du Conseil d’intervention pour l’accès des femmes au travail depuis 2002. Elle a notamment, dans ce dernier mandat, fait avancer la cause des femmes qui sont minoritaires dans certains secteurs d’emploi, celui de la construction entre autres.  À cet égard, elle note:

«C’est un dossier sensible et qui m’interpelle particulièrement. J’ai pu constater qu’au sein du Service de sécurité incendie de Montréal, seulement 1,2 % des recrues sont féminines», dit-elle.

En outre, Mme Goulet est présidente sortante de la formation politique Projet Montréal, ayant complété un mandat de 18 mois jusqu’au dernier congrès qui a eu lieu en juin. Voulant se présenter comme conseillère dans le district d’Ahuntsic, elle s’est retiré du poste de présidente à ce moment-là.

Défendre Ahuntsic-Cartierville

D’aucuns – peu nombreux – ont déploré le fait que la mairesse Emilie Thuillier n’ait pas accepté de responsabilité au sein de ce premier Comité exécutif de l’administration de Projet Montréal.

À ce sujet, Nathalie Goulet fait valoir qu’elle-même saura défendre, si besoin est, l’arrondissement à la table du Comité exécutif.

«Mon attachement à Ahuntsic-Cartierville est profond et je saurai y faire allusion le moment venu», a-t-elle déclaré à journaldesvoisins.com.

Mme Goulet réside à Ahuntsic depuis toujours et ses racines sont, elles aussi, dans l’arrondissement, sa famille paternelle ayant été résidante du territoire.

Mme Goulet est diplômée de l’Université de Montréal et de l’Université Paris l-Panthéon-Sorbonne.

La première réunion du nouveau Comité exécutif de l’administration Valérie Plante aura lieu mercredi matin, dès 8 h 30, au lendemain de la première réunion du conseil d’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville qui, elle, aura lieu mardi soir.

Les membres du nouveau Comité exécutif de Montréal. On aperçoit, à l’extrême-gauche Nathalie Goulet, conseillère du district d’Ahuntsic, et responsable du dossier de la Sécurité publique au Comité exécutif. (Photo: Projet Montréal)



Restez informé

en vous abonnant à notre infolettre


Vous appréciez cette publication du Journal des voisins? Nous avons besoin de vous pour continuer à produire de l’information indépendante de qualité et d’intérêt public. Toute adhésion faite au Journal des voisins donne droit à un reçu fiscal.

Nous recueillons des données pour alimenter nos bases de données. Pour plus d’informations, veuillez vous reporter à notre politique de confidentialité.

Tout commentaire sera le bienvenu et publié sous réserve de modération basée sur la Nétiquette du JDV.

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

Grève au collège Regina Assumpta : des négociations au point mort

Pour la première fois en 70 ans d’existence, le Collège Regina Assumpta…

«Je suis déjà censuré en Algérie… et il faut que je sois censuré ici»

L’écrivain Amine Esseghir, aussi journaliste au Journal des Voisins, a été exclu…

Ce qui s’est passé au conseil d’arrondissement du 11 mars

Le deuxième conseil d’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville de l’année a eu lieu le lundi…

Les brèves de la semaine dans Ahuntsic-Cartierville – 13 mai

Chaque lundi, le Journal des voisins fait le tour de nouvelles à…