Camion d'Énergir
Camion d’Énergir (Photo : courtoisie Énergir)

Jeudi 26 octobre, vers 9 h. À la radio, on annonce une fuite de gaz naturel au coin des rues Crémazie et Christophe-Colomb. Puis plus rien… La voix s’éteint, tout comme la lumière. Ce peut-il que la panne d’électricité ait un rapport avec ce que vient de rapporter le bulletin d’informations?

Le Journaldesvoisins.com (JDV) a contacté le service des médias d’Hydro-Québec, concernant la panne de ce secteur couvrant les arrondissements d’Ahuntsic-Cartierville et de Villeray–Saint-Michel. « Oui, il y avait bel et bien une fuite de gaz », confirme Jonathan Laporte, conseiller, relations avec le milieu – Montréal. « Nous avons reçu un appel des services d’urgence du 911 demandant à ce qu’on coupe le courant en raison du risque d’interaction entre le gaz et l’électricité. »

Remontant à la source du problème, le JDV a ensuite communiqué avec Énergir (anciennement Gaz Métro). « Vers 8 h 15, nous avons reçu un premier appel pour nous prévenir qu’un tiers [individu] avait accroché un tuyau du réseau gazier. Quand nous sommes arrivés, les pompiers étaient déjà là », explique Brigitte Léonard, cheffe aux Affaires publiques.

« Nous avons demandé un déclenchement d’artère à Hydro-Québec pour sécuriser le secteur autour de la bretelle des rues Saint-Hubert et Crémazie. »

La procédure de déclenchement d’une artère consiste à couper l’alimentation électrique du secteur dans lequel se trouve la zone de l’incident, le temps que soient accomplis les travaux de colmatage de la fuite de gaz. En effet, une simple étincelle ou une décharge électrique pourrait enflammer les émanations dans l’air et causer une explosion ou un incendie…

Grand quadrilatère fermé

Pour protéger les pompiers et les travailleurs d’Énergir, ainsi que le voisinage, l’électricité de l’ensemble du secteur a été coupée, affectant 365 clients d’Hydro-Québec.

Le secteur était assez grand : de part et d’autre du boulevard Métropolitain, surtout dans Villeray–Saint-Michel, mais aussi dans Ahuntsic-Cartierville, le long de la rue Saint-Hubert jusqu’à la rue Louvain, incluant le Collège Ahuntsic. Le complexe sportif Claude-Robillard n’ayant pas été touché, quelques résidants du voisinage, privés d’électricité, s’y étaient réfugiés avec leurs ordinateurs.

Secteur ayant subi une coupure d'électricité le jeudi 27 octobrInfo-pannes d'Hydro-Québec
Secteur ayant subi une coupure d’électricité le jeudi 27 octobre 2022 (Image tirée d’Info-pannes d’Hydro-Québec)

Rétablissement et conseils

« Comme le sol était déjà ouvert et que le tuyau était en plastique, la réparation n’a pas été compliquée à réaliser, déclare Mme Léonard. Tout était complété à 12 h 20. » L’électricité est revenue dans les foyers vers 13 h 15. On pouvait suivre l’état de la situation sur la page Info-pannes d’Hydro-Québec ou sur son application mobile.

En conclusion, tant Énergir qu’Hydro-Québec enjoignent les individus ou les entreprises de contacter Info-Excavation avant de creuser le sol pour planter un arbre, poser une clôture ou déboucher des égouts, par exemple.

Ce service gratuit de repérage de conduits souterrains vise à prévenir les bris malencontreux de tuyaux et de câbles des réseaux gaziers, électriques ou de télécommunications. Il ne faut jamais entreprendre des travaux avant d’avoir obtenu un rapport d’Info-Excavation confirmant l’absence d’infrastructures souterraines.

 

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles
Dr Luc Boileau, directeur national de santé publique

COVID-19 : la vaccination en rappel

La septième vague de COVID-19 est en train de se stabiliser et…

Éditorial – Adhérez au JDV, un reçu d’impôt vous aurez!

Journaldesvoisins.com a été autorisé récemment par l’Agence du revenu du Canada (ARC)…

2 millions $ pour les journaux locaux

La Ville de Montréal vient d’octroyer une aide ponctuelle de 2 M$…

Le 12 août, célébration des livres d’ici

Depuis quelques années, la journée du 12 août est synonyme de soutien…