Café Le Petit Flore, rue Fleury Est. (Photo: Anne Marie Parent, JDV)

Une institution dans le quartier Ahuntsic, le café Le Petit Flore, a déjà 30 ans. C’est quelque chose d’exceptionnel pour un restaurant d’atteindre cet âge vénérable et c’est encore mieux quand le commerce fait partie intégrante de la vie du quartier.

En 1994, Jacques Ouellette réalisait son rêve d’installer un café sous le modèle de son café préféré à Paris, le Café de Flore. M. Ouellette aimait l’atmosphère qui régnait au Flore et souhaitait offrir la même chose aux résidents d’Ahuntsic. Le 1er mai 1994, il accueillait ses premiers clients au Petit Flore.

Une nouveauté dans le quartier

À l’époque, Ahuntsic n’avait rien qui pouvait ressembler à ce genre de resto où les clients pouvaient venir prendre un café en lisant ou en écrivant, doublé d’un restaurant à saveur de bistro français, en toute simplicité. D’ailleurs, Stéphanie Bouchard, la propriétaire actuelle, confie au Journal des voisins (JDV) que plusieurs livres ou séries télévisées se sont écrits au coin du bar.

Pour ne nommer que ceux-là, elle me cite la série télévisée 19-2 sur laquelle Réal Bossé a collaboré, assis confortablement dans une banquette, ainsi que plusieurs livres écrits au bout du bar par l’auteure Marie-Ève Tremblay. Stéphanie précise que, pour elle, «un client, c’est un client; qu’il ne prenne qu’un café ou un repas, le service reste le même».

Cette atmosphère a tout de suite plu aux résidents d’Ahuntsic. Moi aussi, en tant que résidente d’Ahuntsic, je me souviens y être venue souvent manger avec ma famille. Mes enfants appréciaient beaucoup les «fittes» (frites!), comme disait mon jeune fils. En plus, c’était l’endroit par excellence pour s’approvisionner de café en grains, une rareté à l’époque dans le quartier.

Une propriétaire impliquée

Un an à peine après l’ouverture du café, Stéphanie a commencé à travailler au Petit Flore. Elle y a occupé plusieurs postes pour enfin acheter le café en 2007. «Mon objectif est que le service et la qualité de la nourriture soient toujours à la hauteur de notre réputation. Je tiens à offrir le meilleur, malgré l’augmentation des coûts.»

Elle s’est battue pour obtenir une terrasse qui fait notre bonheur tous les étés. Elle continue à s’impliquer dans la vie du quartier pour maintenir le standard de qualité auquel les clients se sont habitués.

Elle est tous les jours sur le plancher afin de s’assurer que tout se passe bien et que son personnel a tout ce qu’il lui faut pour bien servir la clientèle. Les serveurs comme les chefs et le personnel de cuisine travaillent au café depuis très longtemps, pour la majorité d’entre eux. C’est certainement un signe que l’atmosphère est bonne autant dans les cuisines que sur le plancher.

Les festivités

En juin prochain, Le Petit Flore invitera ses clients et ses fournisseurs à venir prendre un verre et goûter des bouchées pour célébrer cet anniversaire important. Pour concrétiser l’événement, le Café sera rénové à l’automne. «Une nouvelle image au goût du jour pour ce resto bien implanté dans la communauté ahuntsicoise», conclut Stéphanie Bouchard.



Restez informé

en vous abonnant à notre infolettre


Vous appréciez cette publication du Journal des voisins? Nous avons besoin de vous pour continuer à produire de l’information indépendante de qualité et d’intérêt public. Toute adhésion faite au Journal des voisins donne droit à un reçu fiscal.

Nous recueillons des données pour alimenter nos bases de données. Pour plus d’informations, veuillez vous reporter à notre politique de confidentialité.

Tout commentaire sera le bienvenu et publié sous réserve de modération basée sur la Nétiquette du JDV.

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

Des alternatives aux horaires d’été de la bibliothèque Belleville

Des citoyens, inquiets de voir la bibliothèque Belleville fermée les fins de…

Une Foire interculturelle, à la rencontre de l’autre dans Bordeaux-Cartierville

Une Foire interculturelle se tiendra au parc de Mésy et au Centre…

Qui est Alain Dupuis, directeur général de la SDC Promenade Fleury?

Depuis septembre 2022, Alain Dupuis assume le poste de directeur général à…

Les itinérants du parc Basile-Routhier sont partis

Malgré leurs demandes et une tentative de conciliation avortée, les itinérants qui…