Les Actualités de la semaine

Abonnez-vous gratuitement ici pour recevoir un courriel de rappel chaque semaine!

Appel lancé aux élus pour remédier à la situation

Un panneau d’arrêt près de Gouin/Christophe-Colomb jugé dangereux

Publié le 14/02/2018
par Rabéa Kabbaj

(Photo: Google Maps)

Un résidant a récemment fait parvenir un courriel aux élus — en mettant en copie notamment journaldesvoisins.com — pour déplorer la dangerosité d’un arrêt obligatoire pour les cyclistes, au bas d’une côte. Cet arrêt est situé sur la piste cyclable de la rue Christophe-Colomb, peu avant le boulevard Gouin, juste avant la fourche. Journaldesvoisins.com s’est enquis cette semaine de la position d’Ahuncycle sur le sujet. Sans surprise, cet organisme citoyen qui fait la promotion du transport actif sur notre territoire espère également voir l’arrondissement remédier à cette situation.

«Cet arrêt n’est pas nouveau et est déjà là depuis un moment. Mais effectivement, il faudrait le revoir: soit faire faire un arrêt obligatoire aux autos, temporairement du moins. Ou bien, il s’agirait de revoir le tracé et d’enlever des offres de stationnement pour que ça longe le trottoir jusqu’à Gouin. Ce sont les solutions temporaires qui seraient envisageables», a estimé Frédéric Bataille, porte-parole d’Ahuncycle, en entrevue à journaldesvoisins.com, en confirmant le caractère problématique de la situation actuelle.

Inquiétudes soulevées

Dans son courriel destiné notamment au conseiller de district du Sault-au-Récollet, Jérôme Normand et à la mairesse d’arrondissement Émilie Thuillier, le citoyen invite les élus à résoudre la situation en installant à cet endroit un arrêt obligatoire pour les automobilistes, plutôt que pour les cyclistes.

«Cet arrêt est dangereux pour les cyclistes, car ces derniers s’ils viennent du boulevard Gouin pour monter la côte et se diriger vers Henri-Bourassa vers le nord ne verront pas nécessairement les automobilistes, l’arrêt à cet endroit n’étant pas à angle droit de 90 degrés mais plutôt de 60 degrés. De plus, les cyclistes devraient avoir priorité sur les automobilistes à cet endroit tout comme les piétons ont priorité sur les cyclistes. La Ville pourrait établir une priorité avec lignes de marquage jaune pour cyclistes comme pour piétons», fait notamment valoir l’auteur de la missive.

Repenser la piste cyclable en profondeur ?

D’après M. Bataille – qui dit s’être entretenu à ce sujet avec la mairesse Thuillier – ce serait d’ailleurs tout l’aménagement de la piste cyclable le long de Christophe-Colomb qu’envisagerait de revoir l’arrondissement, compte tenu de plusieurs difficultés que pose cette piste, dont les virages des autos le long de la voie qui provoquent des risques d’accidents, pointe-t-il.

«La réponse qu’on a eu c’est qu’ils vont se pencher sur le dossier, mais je ne sais pas ce qu’ils vont faire. On n’a pas encore vu de propositions pour l’instant», a expliqué M. Bataille.

Estimant que cette piste cyclable qui date de 30 ans commence à être mal adaptée aux besoins de transport, Ahuncycle assure avoir suggéré à l’arrondissement d’aménager des voies.

«C’était plus une piste récréative, à l’époque, comme elle a été conçue. Donc, il serait temps d’en revoir tout le schéma. Nous avions proposé deux pistes unidirectionnelles protégées dans le sens de la circulation, donc de chaque côté de Christophe Colomb entre Gouin et Louvain».

Autres problématiques cyclistes

Selon M. Bataille, ce n’est d’ailleurs pas le seul endroit pouvant poser des difficultés aux vélos.

«Le passage de la piste cyclable qui traverse Henri-Bourassa est très problématique. Il y a des automobilistes qui arrivent du sud, qui vont vers le nord, puis qui tournent à gauche vers l’ouest, pour traverser la piste cyclable. Là, c’est très dangereux pour les piétons et pour les vélos», a pointé M. Bataille en s’inquiétant pour la sécurité des étudiants de Sophie-Barat qui passent à vélo dans ce coin-là.

«Ce qu’Ahuncycle souhaite faire c’est de développer beaucoup de réseaux cyclables est-ouest et de liens protégés. Il n’y a plus de liens protégés dans l’arrondissement, mis à part justement la piste Christophe-Colomb. Il serait donc temps d’en développer davantage surtout pour favoriser les déplacements sécuritaires des enfants», a mis de l’avant Frédéric Bataille, en citant notamment l’axe Sauriol, «où il y a beaucoup d’écoles», comme étant une priorité pour son organisme.

En outre, M. Bataille a signalé qu’à l’exception de la piste Christophe-Colomb «qui est quand même bien déneigée», les autres le sont moins.

Ahuncycle déplore également le manque de stationnements pour vélo dans Ahuntsic.

«On souhaite qu’avec le changement de mairie, les projets de transport actif soient favorisés, mais on va laisser la chance aux gens d’arriver», a conclu M. Bataille.