Des nouvelles de l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville! (Illustration: Camille Vanderschelden, JDV)
Des nouvelles de l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville! (Illustration: Camille Vanderschelden, JDV)

Chaque lundi, le Journal des voisins fait le tour de nouvelles ou de sujets soumis par nos lecteurs ou glanés par notre équipe, ici et là.

« Trappe à ticket » controversée

Un lecteur nous écrit pour nous avertir d’une « trappe à ticket » plus ou moins légitime à ses yeux, angle Berri et Henri-Bourassa. Un radar photo a été installé à cette intersection afin de pénaliser les automobilistes qui ne s’immobilisent pas à la ligne d’arrêt. Le problème? La peinture de cette ligne est pratiquement invisible. Notre lecteur a contesté la contravention en cour, mais la juge a rejeté son argumentation. Il a multiplié les démarches auprès des autorités municipales et même du député, M. Haroun Bouazzi.

« Ce qui me scandalise dans cette situation, c’est que ce n’est pas honnête, affirme notre lecteur, qui désire garder l’anonymat. Aux autres intersections, on voit les lignes… Je suis étonné que les gens ne se plaignent pas, ce n’est pas légitime. »

La Ville achète un terrain pour du logement social

Le 10 avril, la Ville de Montréal annonçait avoir acheté un terrain, sur Sauvé Ouest, près de la rue Meilleur, afin d’y bâtir éventuellement des logements sociaux. Ce terrain est situé près du projet immobilier que le promoteur Musto a érigé sur celui de l’ancienne usine de la Crown Cork & Seal Company. Il pourrait accueillir un immeuble qui pourrait loger au moins une centaine de personnes. La Ville doit toutefois dénicher un OSBL qui devra, à son tour, obtenir le financement pour racheter le terrain et bâtir le projet. Dans le contexte actuel, ça pourrait prendre de nombreuses années.

Bourses pour des étudiantes du collège Bois-de-Boulogne

 

Le Collège du Bois-de-Boulogne. (Photo: Éloi Fournier, JDV)

Une dizaine d’étudiantes en technologies de l’information du Collège Bois-de-Boulogne ont reçu des Bourses FORTES décernées par le Collège et sa Fondation. Ces 10 bourses de 2000 $ sont décernées à des étudiantes de l’enseignement régulier et de la formation continue. Les lauréates sont Alicia Achour, informatique – Infrastructure et sécurité, Michèle De La Sablonnière, spécialisation technique en intelligence artificielle, Nadine Dhaouahira, informatique – génie logiciel, Khadija Essalhi, développeuse en mégadonnées (Big Data), Yasmina Idir, infrastructure informatique et cybersécurité, Massilia Lazri, informatique – infrastructure et sécurité, Roula Moussa, analyste-programmeuse – formule études-emploi, Hajar Rebouze, conceptrice de bases de données, Ftma-Zhora Soumatia, analyste-programmeuse, et Kaoutar Zahri, spécialiste en intelligence d’affaires et analytique.

Mélanie Joly harcelée : des réactions

Le 29 mars, un individu a harcelé Mélanie Joly, qui se promenait dans les rues de Montréal pour profiter du printemps. Ce dernier a brandi un cellulaire au visage de la députée d’Ahuntsic-Cartierville et ministre des Affaires étrangères pour protester contre le sort des Palestiniens, dans le contexte de la guerre actuelle que se livrent Israël et le Hamas. « Ma job, c’est de te harceler » a-t-il répliqué à Mme Joly, lorsqu’elle lui a demandé de cesser de l’importuner. Depuis deux semaines, on assiste à un déferlement de commentaires désapprobateurs dans les médias, les réseaux sociaux et les chroniqueurs. Des spécialistes ont dénoncé le manque de proactivité du gouvernement fédéral en ce qui a trait à la protection des ministres. D’autres ont devisé sur le fait que l’événement illustre un des facteurs qui rebutent les bons candidats à se lancer en politique. En août 2022, la ministre des Finances Chrystia Freeland avait été harcelée par un militant anti-mesures sanitaires albertain. En janvier dernier, un anti-masque a été déclaré coupable de menaces sur Tik Tok envers le premier ministre François Legault. La semaine dernière (le 10 avril), Québec a déposé un projet de loi visant à mieux protéger les élus des menaces et du harcèlement. Les contrevenants s’exposeront à une amende pouvant aller jusqu’à 1500 $. Mélanie Joly a été réélue pour un troisième mandat en septembre 2021.

L’autrice Catherine Leroux s’inspire de l’itinérance

Catherine Leroux (Photo : courtoisie)

L’autrice Catherine Leroux qui vit à Ahuntsic, vient de faire paraître son cinquième roman, « Peuple de verre » (Alto Éditeur), dont l’intrigue principale tourne autour de la difficulté de se loger adéquatement. Le personnage principal, Sidonie, une journaliste frondeuse qui s’intéresse aux réalités des itinérants. Dans les médias, l’autrice a révélé avoir vécu un moment émotionnellement difficile après avoir été forcée à déménager d’un endroit qu’elle aimait. Elle constate aussi que le phénomène de l’itinérance, jusqu’à récemment invisible dans notre arrondissement, est désormais présent partout dans Ahuntsic. Le Journal des voisins a publié un dossier complet sur le sujet dans son édition de février-mars 2024.

Véronique Martel expose au Centre Bonsecours

Une céramiste d’Ahuntsic-Cartierville, Véronique Martel, sera en vedette au Centre Bonsecours, situé dans le marché homonyme du Vieux-Montréal. Son exposition « Forêt sur amphores – deuxième plantation » sera présentée du 23 mars au 9 mai 2024. L’exposition « s’articule autour du dialogue et de la force féminine. Constituée d’une série d’amphores uniques, créées en argile façonnée et tournée, l’installation se déploiera comme un paysage où les pièces céramiques occuperont l’espace à l’image des arbres qui forment la forêt. La forme de l’amphore rappelle celle du corps humain, avec ses pieds solides, son corps porteur, ses bras ancrés et son cou élancé. Ainsi, l’histoire et l’anthropomorphisme de l’amphore sont au cœur de ma réflexion », précise le communiqué.

Vues d’Afrique au Cinéma Guzzo

Le Festival de cinéma Vues d’Afrique tient finalement sa quarantième édition au cinéma Guzzo du Marché Central, jusqu’au 21 avril prochain. La tenue du festival avait été menacée alors qu’il avait été révélé, à la mi-mars, que la chaîne de cinémas se disputait avec son propriétaire en Cour supérieure pour une affaire de retards de paiement de loyers.

par Stéphane Desjardins

Avec la collaboration de Séverine Le Page.



Restez informé

en vous abonnant à notre infolettre


Vous appréciez cette publication du Journal des voisins? Nous avons besoin de vous pour continuer à produire de l’information indépendante de qualité et d’intérêt public. Toute adhésion faite au Journal des voisins donne droit à un reçu fiscal.

Nous recueillons des données pour alimenter nos bases de données. Pour plus d’informations, veuillez vous reporter à notre politique de confidentialité.

Tout commentaire sera le bienvenu et publié sous réserve de modération basée sur la Nétiquette du JDV.

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

Le mois d’octobre en photos à Ahuntsic-Cartierville

Le Journal des voisins propose un résumé de l’actualité du mois d’octobre 2023…

Cinq photos pour résumer l’actualité du mois de janvier

Le Journal des voisins propose un résumé de l’actualité du mois de janvier…

Les nouvelles brèves de la semaine dans Ahuntsic-Cartierville – 25 mars

Chaque lundi, le Journal des voisins fait le tour de  nouvelles ou de sujets…
Budget participatif Projet Ligne verte Millen

Budget participatif, 12 projets concernent Ahuntsic-Cartierville

Les résidents de Montréal âgés de 12 ans et plus ont jusqu’au…