Les Actualités de la semaine

Abonnez-vous gratuitement ici pour recevoir un courriel de rappel chaque semaine!

Dans Ahuntsic-Cartierville

Près de 1100 compteurs d’eau actifs depuis cet automne

L’installation de compteurs deau à Ahuntsic-Cartierville se poursuit. Selon des récents chiffres de ladministration Plante, 1082 compteurs deau étaient déjà en action dans Ahuntsic-Cartierville le 31 octobre 2018. Parallèlement, la Ville-centre souhaite harmoniser la tarification de leau sur lensemble de son territoire d’ici 2022.

En effet, le 31 octobre 2018, 18 124 compteurs étaient en exploitation selon la Ville-centre. Rappelons que le projet d’installation de compteurs d’eau dans les bâtiments industriels, commerciaux et institutionnels (ICI) avait commencé en 2012.

« L’installation des compteurs d’eau se poursuit dans les secteurs où ils ne sont pas encore présents », écrit Marilyne Laroche Corbeil, chargée de communication, dans un courriel envoyé au journaldesvoisins.com.

À savoir si la Ville songe à installer des compteurs d’eau dans les résidences d’Ahuntsic-Cartierville, Mme Laroche Corbeil répond par la négative. Elle précise toutefois qu’outre l’arrondissement Saint-Laurent, une centaine de compteurs ont dû être installés à travers la Ville de Montréal dans quelques secteurs résidentiels.

« La Ville de Montréal est dans l’obligation de déployer au moins 380 compteurs dans le secteur résidentiel afin de faire l’échantillonnage de la consommation d’eau résidentielle », mentionne-t-elle. « Cette exigence découle de la Stratégie québécoise d’économie d’eau potable du Ministère des Affaires municipales et de l’Habitation (MAMH). »

Montréal demeure encore indécise et poursuit sa réflexion quant au modèle à adopter pour financer ses services en eau. En effet, les mesures de tarification de l’eau en place datent d’avant 2001, avant la fusion de certaines villes sur l’île.

« Ces tarifications seront harmonisées entre les dix secteurs de la Ville (chaque secteur représentant le territoire d’une municipalité fusionnée) au plus tard le 1er janvier 2022 », déclare Marilyne Laroche Corbeille.

Flo Fest 2019

Publicité

Grands consommateurs, payeurs

À l’installation d’un compteur, un paiement n’est exigé seulement lorsqu’une tarification au compteur est déjà en place. D’après Mme Laroche Corbeille, la mission du compteur d’eau est d’abord de diminuer les pertes sur les réseaux d’aqueduc et de mesurer la consommation des utilisateurs.

« À moins que l’industrie ou le commerce soit considéré comme un grand consommateur au sens du règlement sur les taxes, il n’y a pas de tarification dans Ahuntsic-Cartierville à ce jour », affirme-t-elle.

Selon un portrait fiscal émis en 2018, aucune tarification n’est prévue à Ahuntsic-Cartierville pour les immeubles résidentiels. Les grands consommateurs (non résidentiels) paient toutefois un tarif au compteur de 0,22 $/m3 sur tout excédent de 100 000 m3. Celui-ci est fixé à 0,22 $/m3 pour une consommation « normale » dans un immeuble non résidentiel.

« Pour les immeubles non résidentiels, les services de l’eau sont financés par une combinaison de la taxe foncière relative à l’eau et de tarifs à la consommation ou par local non résidentiel », explique Marilyne Laroche Corbeille.

À cela s’ajoute cependant la « taxe relative à l’eau », une taxe foncière « spéciale » liée à l’effort demandé en tarification des contribuables et variant selon la classe ou le type d’immeuble.

« Cet effort relatif à la tarification se mesure par un équivalent foncier qui vise à traduire les recettes prélevées au moyen de la tarification en taux foncier », indique Mme Laroche Corbeille.