Les Actualités de la semaine

Abonnez-vous gratuitement ici pour recevoir un courriel de rappel chaque semaine!

La voix des parents

Un projet pour les familles d’Ahuntsic

Publié le 14/10/2016
par Rédaction
Illustration: Claire Obscure

Illustration: Claire Obscure

L’organisme Concertation Ahuntsic petite enfance (CAPE) annonçait récemment son intention de mettre sur pied un projet s’adressant aux familles d’enfants âgés de 0 à 5 ans.

La voix des parents, tel est le nom de ce projet prometteur qui s’appuie sur plusieurs initiatives similaires qui ont été menées ailleurs au Québec. Ce ne sont pas moins de 75 communautés à travers la province qui ont entrepris un projet de consultation dont l’objectif est d’offrir aux parents une meilleure connaissance des ressources de leur milieu.

Il s’agit aussi de promouvoir la participation des parents dans des enjeux qui touchent directement leur quartier afin d’améliorer la qualité de vie des familles et de l’ensemble des citoyens.

Dans Ahuntsic-Cartierville, une telle initiative promet d’en intéresser plus d’un puisqu’on dénombre au-delà de 20 000 familles avec enfants dont 26% sont âgés de 6 ans ou moins.

La parole aux familles; à l’écoute de leurs besoins

Soutenue et financée par Avenir d’enfants, La voix des parents permettra en effet d’identifier les besoins particuliers des familles et apportera une valeur ajoutée à la vie de quartier. En plus de donner l’occasion aux parents de créer des initiatives qui profiteront à tous, adultes et enfants, ce projet garde le cap sur les besoins particuliers des parents et reste sensible aux propositions de chacun.

Susciter la collaboration des parents et des intervenants : tel est le mot d’ordre de ce projet qui fait tout d’abord appel à la contribution des parents par le biais de thèmes susceptibles de les intéresser.  « Les parents sont interpellés par des ateliers de réflexion et on les laisse explorer leurs propres thèmes pour ensuite aborder des thèmes dont ils n’ont pas forcément discuté. On va leur demander ensuite s’ils souhaitent en parler en allant compléter ce qu’ils ont dit. Les parents peuvent nous amener vers des choses différentes aussi, indique Novembre Mercier, chargée de projet du CAPE.»

Un projet opportun

La voix des parents est une initiative qui tombe à point, nous affirme Mme Mercier. S’il en est encore à ses premiers balbutiements, le projet promet d’intéressantes retombées pour les familles d’Ahuntsic-Cartierville.

Déjà, à titre d’exemple, l’organisme propose depuis quelques années une participation active des parents aux activités organisées par la bibliothèque de l’arrondissement. Récemment, une micro-bibliothèque a été mise sur pied avec le concours des parents, et d’autres projets de collaboration sont à prévoir pour l’année en cours.

En plus des familles, La voix des parents réunira également des partenaires issus d’horizons variés. « Il y a des partenaires des services d’intervention, de services de garde, d’activités de loisir pour les enfants de 0 à 5 ans. Parmi nos partenaires, nous avons la bibliothèque de l’arrondissement, le CIUSS, des organismes communautaires qui offrent des services prénataux, des services à la petite enfance », souligne, entre autres, Mme Mercier.

Engagement des parents

Les choses vont rapidement commencer à bouger. Plusieurs rencontres sont prévues afin d’évaluer quel sera le niveau d’engagement des parents. L’objectif de ces rencontres sera aussi de discuter les stratégies mises de l’avant, car c’est à travers ces rendez-vous que le projet prendra forme. « Il faut que le projet se vive et en se vivant il y a des éléments nouveaux qui vont surgir. C’est ce que nous souhaitons à travers ces prochaines rencontres », a souligné Monica Dunn, personne ressource à la CAPE.

Le 20 octobre, une réunion est prévue pour souligner le lancement officiel du projet. La CAPE invite tous les parents intéressés à s’y joindre. Dix à douze rencontres s’étalant sur sept mois suivront ce premier rendez-vous.

  • Pour en savoir plus sur La voix des parents, cliquez ici.
  • Pour en savoir plus CAPE, cliquez ici.