Autoroute 19
L’opération ” 19 jours pour la 19″ commencera sous peu. Voici le modus operandi. (Source: Site Web de la Coalition pour le parachèvement de l’autoroute 19).

Les opposants au projet de prolongement de l’autoroute 19 –qui sont en grande partie des Ahuntsicois–  font face à une opération sans précédent des citoyens de la Rive-nord qui, regroupés au sein de la Coalition pour le parachèvement de l’autoroute 19, veulent que cette route soit mise en chantier le plus tôt possible. Cette route, disent-ils, leur est promise depuis longtemps. Ils attendent beaucoup du prochain budget provincial qui sera déposé sous peu.

Journaldesvoisins.com vous informait de la pétition que le regroupement a lancé tout récemment. 

Depuis quelques jours, on peut entendre une capsule publicitaire d’environ 30 secondes sur les ondes de la radio 98,5, à l’heure de pointe du matin, notamment. Grosso modo, voici ce qu’on peut entendre durant les pauses publicitaires de l’émission animée par Paul Arcand, « Puisqu’il faut se lever!»:

« Ça fait 40 ans qu’on attend pour la 19! ‘Y est temps qu’on écrive à notre ministre des Transports. (…) Dès le 6 mars, participez aux 19 jours pour la 19! Allez sur le site… »

La  pétition actuellement sur le site de la Chambre des Communes est, quant à elle, parrainée par le député libéral fédéral de la circonscription Thérèse-De Blainville, Ramez Ayoub. À ce jour, 3011 personnes l’ont signée qui se désignent comme « résidents de la région du Grand Montréal » et non pas comme résidants de la Rive-Nord. La pétition se lit comme suit:

«Attendu que : La congestion entre la couronne nord et Laval nuit à la qualité de vie des résidents et usagers; Deux projets majeurs à Laval et sur la couronne nord sont attendus depuis plusieurs années, à savoir le parachèvement de l’autoroute 19 avec voies réservées au transport collectif et la mise en place de voies réservées sur l’autoroute 15; Le projet de parachèvement de l’autoroute 19 à Laval et Bois-des-Filion a été reconnu par le Bureau d’audience publique en environnement (BAPE) justifié et qu’il y avait urgence d’agir; Ces deux projets d’infrastructures routières reçoivent l’appui des villes et des MRC de Laval et de la région des Laurentides, de la Communauté métropolitaine de Montréal, des principaux partis politiques du Québec et du Canada et de milliers de citoyens et d’acteurs socioéconomiques; Le gouvernement du Canada soutient financièrement les projets d’infrastructures de transport en commun dans le cadre du Plan et du fond d’infrastructure de 186 milliards en transport en commun; Nous, soussignés, résidents de la région du grand Montréal, prions le Gouvernement du Canada d’intervenir auprès des autorités compétentes pour assurer la réalisation prioritaire et dans les meilleurs délais du parachèvement de l’autoroute 19 avec voies réservées au transport collectif et de la mise en place de voies réservées au transport collectif sur l’autoroute 15, dans les territoires de la couronne nord de Montréal, et d’appuyer financièrement ces deux projets.»

Un site Web invite aussi les citoyens à se préparer pour l’opération «Dix-neufs jours pour la 19» qui devrait être lancée lundi 6 mars.

Des attentes…

La Coalition pour le parachèvement de l’autoroute 19 dit qu’elle compte 5000 membres: « députés, organismes, institutions et ménages». Ceux et celles qui visitent sa page Facebook sont d’ailleurs invités à devenir membre.

La Coalition nourrit de grands espoirs envers le prochain budget du ministre des Finances, Carlos Leïtao, qui devrait être livré au cours des prochains jours de mars.

Les membres du regroupement attendent de pied ferme le Plan québécois d’infrastructures 2017-2027 qui devrait accompagner l’exercice financier et contenir la nouvelle de l’investissement pour l’A-19.  Les consultations prébudgétaires sont d’ailleurs terminées.

Opposition

Rappelons que l’autoroute 19 devient la rue Papineau, au sud du boulevard Henri-Bourassa, à la sortie du pont Papineau-Leblanc.

De nombreux Ahuntsicois avaient démontré leur opposition à ce prolongement lors des audiences publiques du BAPE qui ont eu lieu à Laval, puis dans Ahuntsic, compte tenu de l’augmentation de l’achalandage prévue sur Papineau et la circulation de transit qui l’accompagne.

Une pétition conduite par le Conseil régional de l’environnement de Montréal (CRE), avec la Fondation David-Suzuki, en décembre 2015, avait récolté plus de 13 500 signatures de personnes s’opposant au prolongement de cette autoroute.

Mise à jour (2017-03-04): Pas certain que Québec annonce un prolongement de l’A-19.

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

Premiers balbutiements d’un projet de pistes cyclables unidirectionnelles sur Christophe-Colomb

Un projet de pistes cyclables unidirectionnelles sur l’avenue Christophe-Colomb est en gestation.…

Le coin communautaire – Semaine du 12 novembre 2021

Magasin Partage de Noël: inscriptions Le Magasin-Partage de Noël devient cette année …

Questionnaire électoral : Chantal Huot répond à nos questions

Le JDV a rencontré les trois candidates à la mairie d’Ahuntsic-Cartierville dans…

Le JDV veut avoir votre avis!

Le JDV lance un sondage pour mieux connaître son lectorat. Répondez au…