Des nouvelles de l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville! (Illustration: Camille Vanderschelden, JDV)

Chaque lundi, le Journal des voisins fait le tour de  nouvelles ou de sujets soumis par nos lecteurs ou glanés par notre équipe, ici et là. 

Une RPA de Bordeaux ferme en partie

Résidence Le Tournesol
Résidences Le Tournesol. (Photo: archives JDV)

Des médias rapportent qu’une autre résidence pour personnes âgées (RPA) se transformera en immeuble locatif, laissant dans l’incertitude une centaine de résidents aînés, dont plusieurs doivent se reloger dans les prochaines semaines.

La RPA Le Tournesol, avenue Bois-de-Boulogne, dans Bordeaux, compte 169 places pour aînés et 40 places de ressources intermédiaires, dans deux tours. Une centaine de places seront ainsi converties en appartements locatifs. Les propriétaires, Les Immeubles Howard Szalavetz, mentionnent que la RPA n’est plus rentable à cause de la hausse des coûts d’exploitation, notamment la main-d’œuvre.

Un tronçon du REV dans l’ouest?

La Coalition pour la mobilité active de Montréal (CMAM), un regroupement d’organisations cyclistes dont fait partie Ahuncycle, réclame un Réseau express vélo (REV) de l’Ouest. Il serait sur l’axe nord-sud et relierait Cartierville à Notre-Dame-de-Grâce, en traversant Saint-Laurent, Mont-Royal et Côte-des-Neiges.

Le tracé passerait notamment par le boulevard O’Brien et desservirait le développement Royalmount, le futur écoquartier Namur-Hippodrome, les cégeps Vanier et Saint-Laurent, de même que l’Hôpital du Sacré-Cœur. L’administration Plante a accueilli favorablement cette proposition qui ne fait pas partie des axes futurs du REV planifiés par Montréal (Henri-Bourassa, Côte-Vertu, Lacordaire et Côte-de-Liesse).

Le REV compte actuellement six axes: Berri–Lajeunesse–Saint-Denis, Viger–Saint-Antoine–Saint-Jacques, Souligny, Peel, Bellechasse et Notre-Dame–parc de la Traversée. Dans Ahuntsic-Cartierville, le REV avait enregistré un nombre record d’utilisateurs en 2023.

Du fric pour l’écoquartier Louvain

L’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville accordait il y a quelques jours une aide financière de 75 000 $ à la toute nouvelle Société de développement Écoquartier Louvain (SDÉL), fondée en 2023 dans le but de redévelopper le site Louvain Est en écoquartier. à

L’aide permettra de créer une Fiducie d’utilité sociale qui gérera l’écoquartier, la conception d’un réseau thermique pour l’ensemble du site et l’encadrement du développement de futurs projets d’habitation. Rappelons qu’on prévoit construire de 800 à 1000 logements sur le site Louvain Est, qui fait 8 hectares. Ce développement majeur se fait attendre depuis des années.

Henri-Bourassa: appels d’offres

Montréal sollicite des appels d’offres pour le futur chantier de transformation du boulevard Henri-Bourassa, qui comprend des voies réservées pour les autobus et un tronçon du Réseau express vélo (REV).

L’affichage du projet dans le Système d’appels d’offres du Gouvernement du Québec (SEAO) remonte au 19 février. Il se termine le 21 mars à 13 h 30.

Travaux sur de Salaberry

viaduc salaberry
Viaduc de l’autoroute 15, rue de Salaberry, en août 2023. (Photo: Séverine Le Page, archives JDV)

Le chantier a repris sur le boulevard de Salaberry, sous le viaduc de l’autoroute des Laurentides, direction est.

Les infrastructures à cet endroit sont affectées par des problèmes liés à l’évacuation difficile des eaux de surface, un phénomène accentué par le réchauffement climatique.

Le budget participatif: c’est parti!

La Ville de Montréal a lancé la 3e édition de son budget participatif mercredi (21 février) dernier. L’enveloppe budgétaire est bonifiée de 15 millions millions $, pour un total de 45 millions $, dont 10 millions $ pour des projets visant spécifiquement les jeunes.

L’an dernier, plus de 650 idées ont été soumises par plus de 17 000 personnes. Cinq projets ont été sélectionnés, représentant un investissement total de 31,5 millions $. Toute personne intéressée peut soumettre une idée en ligne avant le 25 mars prochain.

Pour savoir comment présenter un projet, on pourra visionner un webinaire d’information le mardi 27 février, de 19 h à 20 h. L’analyse et le développement des projets se feront entre avril et août, puis le vote se tiendra à l’automne, pour une annonce au printemps 2025.

L’an dernier, aucun projet issu de notre arrondissement ne s’était retrouvé en finale, mais certains projets gagnants (mini-forêts, micro-parcs, blocs d’escalade extérieurs…) avaient eu des répercussions chez nous.

Fin des hypothèques en zones inondables

Depuis le 1er février, Desjardins, le seul prêteur hypothécaire qui acceptait de financer des maisons situées dans les zones inondables les plus à risque (zone à grand courant 0-20 ans), s’est retiré du marché.

Desjardins acceptera de renouveler l’hypothèque de clients existants, à condition d’avoir protégé la propriété (par un rehaussement par exemple). Dans notre arrondissement, les zones inondables habitées se retrouvent essentiellement dans Cartierville, à l’ouest du pont Lachapelle, notamment rue Cousineau, et aux abords du parc Beauséjour.

On peut consulter une carte en ligne des zones inondables, qui sera révisée au printemps. Ce changement de cap chez Desjardins s’inscrit dans une tendance mondiale qui implique assureurs et institutions financières, ces derniers devant composer avec les risques liés aux changements climatiques.

Laval veut le prolongement de la ligne orange

Le lien de couleur orange souligne la partie manquante pour relier la ligne orange du métro à la future station Bois-Franc du REM (Image: courtoisie du site Web du REM)

Mardi (20 février), le maire de Laval, Stéphane Boyer, a fait une sortie publique en faveur du prolongement de la ligne orange du métro vers Laval. Ce prolongement au nord de la station Côte-Vertu consacrerait une station projetée sous la gare Bois-Franc du Réseau express métropolitain (REM), à l’angle des rues Grenet et Dudemaine, ainsi qu’une autre, dans Cartierville, vraisemblablement dans le secteur Gouin/Lachapelle/Laurentien.

À Laval, le tracé n’est pas arrêté entre les boulevards Chomedey et Curé-Labelle, ni la destination finale (Centropolis ou Carrefour Laval?), pour revenir vers le sud, formant ainsi une boucle avec la station Montmorency. Le prolongement vers la station Bois-Franc a maintes fois été identifié comme une priorité des élus de Montréal. Le projet a cependant été mis sur la glace durant la pandémie.

Le ministre des Transports François Bonnardel avait même annoncé la création d’un bureau d’un projet à cet effet, qui n’a jamais vu le jour. Le chantier du REM accélère l’embourgeoisement d’un des quartiers les plus pauvres de Montréal.

Nina Segalowitz, codirectrice artistique chez Oktoecho

La chanteuse de gorge inuite Nina Segalowitz vient d’être nommée codirectrice artistique – volet autochtone d’Oktoecho, un ensemble musical spécialisé dans la fusion des musiques d’Occident, du Moyen-Orient et des cultures autochtones basée à Ahuntsic.

La chanteuse de gorge inuite Nina Segalowitz est nommée codirectrice artistique – volet autochtone d’Oktoecho en février 2024. (Photo: Damian Siqueiros)

Nina Segalowitz est une Inuvialuit/Chipweyan de Fort Smith, Territoires du Nord-Ouest, mère de trois enfants, survivante de la rafle des années 1960. Titulaire d’un baccalauréat en sciences humaines appliquées de l’Université de Concordia, elle a consacré sa carrière à aider les communautés autochtones.

Mme Segalowitz est consultante culturelle pour les Forces armées canadiennes, la police de Montréal ainsi que de nombreuses universités et écoles. Elle siège également au conseil d’administration de la Fondation Legacy of Hope.

Elle est aussi chanteuse de gorge inuite, joueuse de tambour à main et violoncelliste accomplie. L’artiste s’est produite partout dans le monde, notamment avec le chanteur Bobby McFerrin.

Fondé en 2001, l’ensemble Oktoecho est en résidence à la Maison de la culture Ahuntsic depuis 2010.

Nouvel horaire pour l’atelier Vélo communautaire

Vous avez des ennuis mécaniques avec votre vélo? L’atelier Vélo communautaire de l’Espace des Possibles d’Ahuntsic est désormais ouvert les mardis, de 14 h à 20 h pour de l’entraide mécanique, et les mercredis de 14 h à 20 h pour le service mécanique payant (avec une mécanicienne sur place).

L’atelier est situé au 9269, rue Lajeunesse. Pour prendre rendez-vous et connaître les tarifs, on consulte la page des services mécaniques de l’atelier.

Avec la collaboration de Séverine Le Page et d’Anne Marie Parent.



Restez informé

en vous abonnant à notre infolettre


Vous appréciez cette publication du Journal des voisins? Nous avons besoin de vous pour continuer à produire de l’information indépendante de qualité et d’intérêt public. Toute adhésion faite au Journal des voisins donne droit à un reçu fiscal.

Nous recueillons des données pour alimenter nos bases de données. Pour plus d’informations, veuillez vous reporter à notre politique de confidentialité.

Tout commentaire sera le bienvenu et publié sous réserve de modération basée sur la Nétiquette du JDV.

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

La Journée internationale des droits des femmes à Ahuntsic, une marche significative

La marche organisée dans le cadre de la Journée internationale des droits…

Six événements à ne pas rater en janvier à Ahuntsic-Cartierville

Tous les mois, le Journal des voisins (JDV) publie dans son calendrier les activités et…

L’actualité du mois de février à Ahuntsic-Cartierville en photos

Le Journal des voisins propose un résumé de l’actualité du mois de février…
Budget participatif Projet Ligne verte Millen

Budget participatif, 12 projets concernent Ahuntsic-Cartierville

Les résidents de Montréal âgés de 12 ans et plus ont jusqu’au…